Sommes-nous les seuls êtres vivant dans l'Espace ?

Venez nous exposer votre avis sur la question !

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Je ne savais pas trop, si je devais poster ici, ou dans le forum science ! Mais vu le caractère un peu débat de la question et pour que tout le monde puisse participer (ceux qui ont des connaissances et la veine scientifique, comme les autres) j'ai pris le parti de poster ici ! Mais si un modo passe dans le coin et qu'il pense que ce sujet à sa place ailleurs qu'il n'hésite pas à le déplacer !

Bonjour/Bonsoir à tous !

Je viens de lire un article sur le site du « Monde », parlant d'un projet de Stephen HAWKING, qui après dix ans de travail et de financement, a décidé de le lancer officiellement, et cela appuyé et aidé par un autre scientifique, de nationalité russe, Youri MILNER. Ce projet, porte le nom de « Breakthrough Listen ».

Le but de se projet, est sur le papier plutôt simple : partir à la découverte, sonder et observer les confins de l'Univers, pour détecter une quelconque forme de vie extraterrestre. Et là vous me voyez arriver avec ma question débat, aha.. Pensez-vous réellement et sincèrement, que à part nous, une autre forme de vie peuple l'Univers ? Ici, par forme de vie, j'entends des formes de vie, « telles que nous par-exemple1 », jusqu'à la plus simple forme de vie qui existe, qui est je crois la bactérie (les scientifiques me corrigeront si je me trompes ! ^^ )

Voilà ! J'attends vos réactions et vos réponses avec impatience ! :)


  1. Qu'on se comprenne ! Je ne veux pas dire par là, d'autres humains semblable en tout points à nous, non, mais plus des formes de vie avancées et évoluées !  

Édité par Flori@n.B

Je ne m'y connais absolument pas, mon avis ne sera fondé sur aucune démonstration, mais selon moi, il y'a d'autre forme de vie. Sûrement pas dans notre galaxie mais peut être de dans une autre. L'univers est tellement vaste et ça me parait vraiment improbable qu'on soit les seuls. Il y a peut être une planète avec seulement des animaux, peut être pas de forme intelligente comme nous.

Je n'avais pas entendu parlé de ce projet, et c'est une très bonne chose qu'il soit lancé d'après moi !

J'attend de voir les zestes des autres moi aussi. :)

Édité par Wizix

Mon projet : OpenPlane, un utilitaire en Java pour les pilotes, les vrais !

+1 -0

Je crois aussi que ça existe.

Statistiquement, même si la probabilité qu'une vie soit développée ailleurs est très faible, l'univers est tellement immense que ça a du fatalement arriver.

On peut voir aussi le problème à l'envers (c'est une théorie qui s'appelle la panspermie) : on serait nous-mêmes issus de la vie d'une autre planète, via un résidu de celle-ci accroché à un astéroïde par exemple, et qui en frappant la Terre, se serait développé.

Édité par Theo

+0 -0
Staff

Il y a en gros deux hypothèse dominante.

La première, c'est que la vie est quelque chose de rarissime, et que si elle existe sur Terre, c'est juste un coup de bol. Dans ce cas là, bien qu'il y ai énormément de planète dans l'univers, nous sommes seuls. La seconde, c'est que la vie est quelque chose de relativement fréquent. Sachant que dans notre système, au moins trois corps sont susceptible d'abriter ou d'avoir abrité la vie, à savoir la Terre, Mars et Europe, on peut se dire que c'est raisonnable. On est à l'heure actuelle à environ 2000 planètes confirmées, principalement des gazeuses et des géantes terrestres (plus elle sont massives, plus il est facile de les observer), mais on n'a observé qu'un pouillème de l'univers. Donc il y aurait de la vie un peu partout

Reste deux questions : quelle proportion de cette vie éventuelle a dépassée le stade de la bactérie (ce que a pris énormément de temps sur Terre, donc nécessiterai une planète avec une bonne durée de vie) ? Après, concernant le contact, c'est plus compliqué encore, car la vitesse de la lumière est fini. Nous émettons des ondes dans l'espace depuis, disons, 300 ans (grosse surestimation :D ), donc la sphère dans lequel nous sommes détectable a un rayon de 300 années lumière. C'est très peu. Il est vraiment improbable qu'une forme de vie un tout petit peu évolué soit à moins de 300 années lumière. Ce que fait dire à certains scientifiques que, quand bien même il existerai des formes de vie intelligentes, le temps qu'elles émettent, et que l'on détectent, elles auraient disparus.

Après, si l'on se limite aux bactéries, les chances de détection sont meilleurs. L'idée ici est que certains composés sont typiques de la vie (méthane et compagnie, si en grande quantité, ou dioxygène). Si on trouve une planète dont l'atmosphère est constitué à 10% de dioxygène, il y a probablement de la vie dessus (ou tout du moins, il y en avait quand la lumière que l'on capte a été émise).


Présentement, on n'a pas la réponse. Mais voila en (très) gros ce qu'on peut dire scientifiquement. Après, on peut faire beaucoup de spéculation raisonnable sur ce sujet. C'est ça qui est drôle. :D

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+3 -0

Je ne prétends pas non plus être un spécialiste de la question, mais au vu du nombre colossal d'étoiles et de systèmes planétaires existants, la probabilité qu'au moins un d'entre eux héberge une forme de vie aussi rudimentaire soit-elle (donc, a minima, un milieu chimique utilisant son environnement pour s'auto-entretenir et se répliquer) est énorme.

Cela étant, rien ne dit que nous serions capables de détecter cette forme de vie. En effet, la galaxie d'Andromède, notre plus proche voisine d'une taille à peu équivalente à nous, se trouve à 2,5 millions d'années-lumière de nous. Nous observons donc une situation vieille de 2,5 millions d'années : chez nous, à cette date, l'espèce la plus avancée technologiquement était l'australopithèque ; serions-nous vraiment capables de nous rendre compte de la présence d'une forme de vie à une telle distance, quand même une planète entière nous est difficilement observable autrement que par son influence sur la lumière de son étoile ?

Et je ne parle là que de notre proche banlieue. Une forme de vie même aussi ancienne que nous nous serait totalement invisible dans un système situé à plus de 4 al de la Terre, pour ces mêmes raisons de temps de parcours de l'information. Dit avec des chiffres, cette zone trop éloignée représente environ 49 cinquantièmes de l'Univers observable.

En bref, et avec un soupçon de vulgarité : paradoxe de Fermi, mon cul !

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+2 -0
Staff

À Theo: Pour la panspermie, c'est une théorie que ne me convient pas dut out. Elle se contente de déplacer le problème de l'apparition de la vie, elle manque de réalisme (comment la vie se serait retrouvée sur un astéroïde ?) et les rares personnes qui travaille la dessus ont une étiques… limité. Pour l'attaque en règle, c'est ici. ^^

Bref, quand une théorie apporte peu de réponse, pose pas mal de question, et n'est pas vérifiée, je me contente de la ranger dans un coin, au cas où, mais sans lui porter de crédit. La panspermie rentre pour moi dans cette catégorie.

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0
Staff

C'est aussi intéressant de se dire que l'univers qui nous est observable est de plus en plus petit (il y a de moins en moins d'objet dedans) parce que l'expansion de l'univers fait que les astres qui nous sont plus loin s'éloignent plus rapidement et on peut très facilement avoir des astres qui s'éloignent de nous plus vite que la vitesse de la lumière, ce qui fait qu'on ne peut plus recevoir de photons d'eux.

En clair, déjà qu'avec l'univers observable y a pas mal de choses, avec l'univers au-delà ça doit être encore plus probable.

Édité par Holosmos

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte