Pratique des arts martiaux/sports de combat

Vennez parler de votre pratique !

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous !

Je créer ce sujet pour permettre aux gens d'échanger sur la pratique d'art martiaux (au sens large du terme, incluant les arts martiaux modernes type judo, aikido etc) et des sports de combats et disciplines assimilées ! Venez parler de votre pratique et échanger avec les autres membres !

Personnellement je commence le Ninjutsu, qui me plait beaucoup bien que très difficile à appréhender.

PS : Si certains ont des connaissances sur les arts martiaux anciens Chinois qui existent toujours et ont été transmis correctement, je suis preneur car je connais encore mal le sujet !

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+3 -0
Auteur du sujet

Je t'ai répondu en mp sinon j'allais faire un énorme pavé :p

Pour faire simple, les arts martiaux traditionnels viennent directement du champ de bataille et sont donc très différent des pratiques moderne, sur tous les points de vues. Et ils sont aussi extrêmement rares. Je connais assez bien ce qu'il en est au Japon mais je n'y connais pas grand chose sur la Chine et je me demande ce qui à pu survivre au fil des siècles là bas !

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+0 -0
Auteur du sujet

Personnellement ne pratiquant pas de sport de combat, pas de compétitions possible ^^

Mais des fois je me dis que ça pourrait être "utile" dans le sens où ça permet de se confronter, et se tester, apprendre à gérer le stress, la douleur etc. Bref des trucs utiles en cas de self défense ! L’inconvénient c'est que la disciple n'est plus vraiment réaliste alors… :(

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+0 -0
Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Je fais pour ma part des arts martiaux historiques européens (AMHE). Et plus précisément de l'escrime liechtenauerienne, c'est-à-dire basé sur les textes de Liechtenauer (XVème siècle). C'est une pratique d'épée longue (1m20/1m40) à deux mains.

Outre le fait que ce soit l'un des grands de l'épée longue, ces manuscrits ont comme intérêt de décrire une pratique martial qui soit à la fois valide pour le jeu et pour le combat sérieux (notamment duel judiciaire, donc on risque sa vie).

Je me mets ici en porte-à-faux avec Demandred (non, on ne pense pas « comme d'habitude ») : les arts martiaux de combats et sportifs ne sont pas si différend. L'escrime olympique et l'escrime liechtenauerienne partagent de larges points commun, malgré des règles qui diffèrent parfois pas mal (pas d'entrée en lutte ou de liage en escrime olympique, pas de système de priorité en escrime liechtenauerienne si la visée est celle du combat réel).

Les tactiques de ces deux « mondes » sont très similaires, et je pense que les différents arts martiaux gagneraient à discuter un peu plus. Pour avoir, justement, discuté avec un pratiquant de Tai-Chi, il y a là encore pas mal de point communs1. Idem si on compare la lutte (libre comme gréco-romaine) et le judo ou compagnie.

Après, je sais parfaitement que la plupart des gens pratique des arts martiaux asiatiques, et qu'on ne va pas voir beaucoup de lutteur, escrimeur, boxeurs (quoique) ou pratiquants de jiu-jitsu brésilien. D'ailleurs, si vous connaissez un autre art martial non asiatique, je suis curieux.


  1. Si on oublie qu'ils ne font jamais de combat réel (non, les épées en mousse ne compte pas). Non, définitivement, utiliser des armes en mousses après plusieurs années de pratique, j'en reste coi. 

Édité par Gabbro

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0

Je fais de l'escrime depuis 10 ans (épée maintenant, avant c'était du fleuret). Je te rejoins totalement Phigger, j'ai fait quelques compétitions et non seulement j'étais pas bon mais aussi je n'aimais pas l'ambiance. Je préfère de très loin tirer au club avec des gens que je connais dans une bonne ambiance sans avoir de tricheurs ni de gens qui couinent après les décisions de l'arbitre.

+0 -0
Staff

Mais des fois je me dis que ça pourrait être "utile" dans le sens où ça permet de se confronter, et se tester, apprendre à gérer le stress, la douleur etc. Bref des trucs utiles en cas de self défense ! L’inconvénient c'est que la disciple n'est plus vraiment réaliste alors… :(

Pour l'auto-défense, je t'invite plutôt à te tourner vers des arts (Silat, Krav Maga,…) qui sont pleinement orientés dans ce sens. Les méthodes d'auto-défense se basent sur les pratiques enseignées dans les arts martiaux traditionnels mais sont sélectionnées sur 3 bases : rapidité, simplicité du mouvement, adaptabilité du geste à différentes situations, adversaires et armes.

Dans les faits, apprendre un art martial traditionnel est toujours un premier pas intéressant mais ce n'est pas obligatoire.

J'ai eu l'occasion de pratiquer l'aïkido étant enfant, puis je me suis tourné vers d'autres pratiques (jamais régulièrement malheureusement) j'ai baroudé : Jujitsu, Boxe Thaïlandaise, Krav Maga. Le Pencak Silat et le Wing Chun me semblent très intéressant mais je n'ai pas pris le temps.

Avec des amis nous avions pris l'habitude de nous entraîner, l'un d'entre avait un passé de judoka, et un autre avait de bonnes bases en Wing Chun/Systema.

D'ailleurs pour le self défense je recommande ces trois disciplines : Krav Maga, Pencak Silat, Systema.

Нова Проспект

+0 -0
Auteur du sujet

Pour l'auto-défense, je t'invite plutôt à te tourner vers des arts (Silat, Krav Maga,…) qui sont pleinement orientés dans ce sens.

Oui je sais :)

En fait je voulais dire que inconvénient d'un art martial (au sens stricte) c'est qu'il ne peut y avoir de compétitions (car pas de coups interdits) donc c'est difficile d'estimer son niveau. De plus sa nature fait qu'il n'est pas fait pour être transmis à la masse : comment progresser alors ? C'est en ce sens que la confrontation est intéressante.

Les méthodes d'auto-défense se basent sur les pratiques enseignées dans les arts martiaux traditionnels

En fait je dirais plutôt totalement l'inverse. :D La plupart de ses techniques viennent du fait que les disciples comme le judo/aikido/karaté etc sont assez peu efficace pour l'auto défense. Normale, elles ne sont pas faites pour ça et un combat de rue a peu de chose à voir avec un combat dans les règles dans un dojo. Par exemple un judoka moyen sans kimono à attraper se retrouve bien embêté…

Si tu utilisait art martiaux anciens au même sens que moi je serais plus de ton avis. Encore que… les fondateurs de ces systèmes de combat n'ont jamais étudier les arts anciens donc il n'y a pas vraiment de filiation ou d'inspiration. De plus l'auto défense vise un apprentissage rapide, à la portée de tous. Un art martial ancien vise lui la perfection : survivre face à n'importe quelle situation. Et là on oublie le "à la portée de tous" et le "apprentissage rapide"… Comme en plus maintenant il est peu probable de se faire agresser par une personne compétente, le surplus d'efficacité apporté est en pratiquement totalement inutile voir contre productif par rapport aux efforts que cela demande.

Avec des amis nous avions pris l'habitude de nous entraîner, l'un d'entre avait un passé de judoka, et un autre avait de bonnes bases en Wing Chun/Systema.

J'avoue que j'aimerai bien pouvoir faire ça aussi, ça doit être sympa de pouvoir échanger à plusieurs ainsi et pratiquer ensemble !

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+0 -0
Staff

En fait je dirais plutôt totalement l'inverse. :D La plupart de ses techniques viennent du fait que les disciples comme le judo/aikido/karaté etc sont assez peu efficace pour l'auto défense. Normale, elles ne sont pas faites pour ça et un combat de rue a peu de chose à voir avec un combat dans les règles dans un dojo. Par exemple un judoka moyen sans kimono à attraper se retrouve bien embêté…

Euh si. Mais les arts traditionnels ne se limitent pas qu'au judo/aikido/karaté et globalement aux arts chinois/japonais. Tu as également le Muay Thai, Eskrima, Pangrateion qui ont une grande, très grande proximité avec les arts ancestraux.

Et autant le Pencak Silat, Krav maga ou Systema utilisent des pratiques du Judo, Muay Thai, Eskrima, Pangrateion, Ninjutsu et de bien autres styles. Les méthodes d'auto-défense, ce sont des compotes de techniques issues d'arts traditionnels ou dérivés d'eux.

La pratique du judo est différente de celles des samouraï des l'époque dans le sens où l'on a exclut les techniques les plus dangereuses mais tout ce que Mme Michu apprend dans sa pratique a été utilisé au combat entre des mecs en armures pendant des siècles. Parce qu'en armure, comme équipé d'un gilet pare-balles aujourd'hui, porter des coups ne sert pas vraiment. C'est pour cela qu'autant le Krav Maga, Pangrateion, Sanda qu'Eskrima ou Systema sont principalement utilisés au combat par des militaires. Les fondamentaux, eux, remontent à des siècles et sont toujours aussi efficaces. D'où également l'attrait du monde civil pour ces disciplines.

Édité par Arius

Par exemple un judoka moyen sans kimono à attraper se retrouve bien embêté…

Ca dépend de la situation.

J'ai déjà vu un mec un peu éméché penser comme toi jusqu'à ce qu'il se mange un okuri ashi barai dans les chevilles.

En discutant avec l'auteur quelques minutes après, il s'avère qu'il n'était pas qu'un judoka moyen. Mais j'avoue que l'action était assez saisissante.

C'est pas l'efficacité du krav maga bien évidemment, mais (comme souvent) Demandred tu as beaucoup de certitudes sur beaucoup de choses…

Si on parle de combat de rue (et pas de prise d'otage ou autre), une rixe peut assez vite se retrouver au sol. Et au sol, kimono ou pas, je me frotte pas à un judoka décent. C'est l'assurance d'y laisser son poignet, son coude, ou de finir dans les vapes. A noter que l'enseignement du judo est souvent conjoint à celui de ju-jitsu. Et par conséquent, à savoir donner des atemis et porter des clés, y compris debout (pour désarmer).

Édité par Javier

Happiness is a warm puppy

+2 -0

Faut pas oublier qu'il y a une différence entre Art martial et sport de combat (du moins c'est comme ça que je l'entend).

  • Boxe Chinoise != wing chun
  • Boxe Thaïlandaise != muay thaï

Si je ne me trompe pas l’appellation Boxe vient d'une réglementation occidentale généré dans le but d'une confrontation sportif. En substance cela permettez de comparer des styles différents, sauf que le clé/prise du Muay Thaï ou du Wing Chun ne sont pas autorisé sur le Ring, d'où la transformation de l'art en sport de combat.

Les styles évoluent avec la modernité des conflits, c'est un peu le meta-combat : on a des personnes qui ont pour habitudes d'agir d'une tel manière, il faut créer un sport capable de le contre-carrer.

Le Krav-Maga se vantait d'ailleurs être le meilleur en la matière, essayant ainsi d'être au plus proche de la réalité des conflits de rues.

Ne jamais oublier qu'une partie du Self-Defense est et doit être orienté "Gestion du conflit" avant toutes autres choses.

Нова Проспект

+1 -0
Staff

Si je ne me trompe pas l’appellation Boxe vient d'une réglementation occidentale généré dans le but d'une confrontation sportif. En substance cela permettez de comparer des styles différents, sauf que le clé/prise du Muay Thaï ou du Wing Chun ne sont pas autorisé sur le Ring, d'où la transformation de l'art en sport de combat.

Yep, mais le muay thaï est loin d'être qu'un sport de combat. Ce serait très réducteur de faire cela, c'est avant tout un art martial et il est orienté auto-défense. Il est d'ailleurs enseigné aux militaires thaï.

Édité par Arius

Staff

Comme dans toute discipline. Il existe aussi des variantes auto-défense du karaté (très violente de surcroît). Et mieux vaut pas s'y frotter (une rime). :D

Tout dépend de ce que l'on recherche mais l'on peut trouver son bonheur dans tous les styles.

Ne jamais oublier qu'une partie du Self-Defense est et doit être orienté "Gestion du conflit" avant toutes autres choses.

+1

Édité par Arius

Salut.

La plupart de ses techniques viennent du fait que les disciples comme le judo/aikido/karaté etc sont assez peu efficace pour l'auto défense. Normale, elles ne sont pas faites pour ça et un combat de rue a peu de chose à voir avec un combat dans les règles dans un dojo. Par exemple un judoka moyen sans kimono à attraper se retrouve bien embêté…

Demandred

Attention, la forme « populaire » des disciplines martiales aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec la forme et le but d'origine. Si on prend l'exemple du karaté, c'était à l'origine une discipline de self-defense civile, avec pas mal de techniques issues de l'ancien ju-jitsu. Quand on regarde ce qu'on sait des bunkai à l'époque d'Itosu ou avant, c'était très loin d'être gentillet et « fair-play ».

Mon Github | Mantra : Un Entity-System en C++

+2 -0

J'en suis à ma troisième année de karaté ^^

Je suis le seul à ne pas être attiré du tout par la compétition ?

Phigger

J'ai fait plusieurs années de karaté, mais comme toi, je n'aimais pas vraiment les compétitions. Peut-être suis-je agoraphobe, ou peut-être est-ce l'esprit de l'évènement.

90% of teens today would die if Facebook was completely destroyed. If you are one of the 10% that would be laughing, copy and paste this to your signature.

+0 -0
Staff

Je voudrai rebondir sur ça :

En fait je voulais dire que inconvénient d'un art martial (au sens stricte) c'est qu'il ne peut y avoir de compétitions (car pas de coups interdits) donc c'est difficile d'estimer son niveau.

Je vais demandé des précisions/exemples, car je ne comprend pas bien. Dans mon cas (épée, c'est littéralement un art de guerre, martial) , on se bat avec des armes très proches de celle d'époque (un peu moins lourde), mais émoussée. Et on met des protections. On peut dire que le point va à celui qui a placé un coup considéré comme mortel (tranchant à la tête ou au cou, estoque à la poitrine), et faire des compétitions avec ce genre de règle. On a ainsi une compèt', et des règles de combat réalistes.

Quand à estimer son niveau, un simple « jeu d'opposition » suffit souvent, d'autant plus qu'on peut très bien avoir A bat B, B bat C, C bat A, selon la méthode de combat, si bien que chercher le meilleur ne fait pas toujours sens.

À propos du self défense, c'est pas nouveau : l'art de se défendre avec ou sans arme dans la rue, daté de 1930, avec le magnifique avant propos

Les employés, les ouvriers qui habitent des quartiers excentriques y trouveront maintes façons pratiques de repousser une agression.

Malgré les progrès de la civilisation… et le nombre croisant des représentants de la force armée, braves sergots et vaillants gendarmes, les occasions ne manquent pas où l'on peut avoir à se défendre soi-même.

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte