Zeste de modélisme

Le sujet pour parler modélisme

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Il semble qu'il y ai plusieurs personnes pratiquant le modélisme sur Zds. Comme l'a proposé tleb ici, je crée ce topic pour partager vos créations, réparations, questions, etc.

À vous de jouer !


Je commence avec une photo d'un planeur en construction : l'azuréa 2000 dont je posterais un lien vers le plan dès que je le retrouve ^^ .

Fuselage de l'azuréa 2000

Edit : Le plan était .

Édité par klafyvel

Sivigik c'est juste ! | Un article sur le NE555

+3 -0

Bonne initiative !

Alors, je suis un futur pilote. J'ai reçu toutes mes pièces pour monter un FT Mini Arrow. Cette semaine je vais chercher du dépron et de la corde à piano et je monte mon avion ce week-end, pour le premier crash.

J'aurai des photos quand ça sera monté !

Sinon, je suis dans les alentours de Toulouse et d'Agen.

It goes against the grain of modern education to teach children to program. What fun is there in making plans, acquiring discipline in organizing thoughts, devoting attention to detail and learning to be self-critical? – Perlis

+0 -0

Klafyvel: Ça a l'air d'être une superbe machine de gratte, c'est bien un 3 axes sans volets ? Tu as quoi comme sandow ?

Tleb: Si tu veux nous poster des photos de l'avancement de la construction, ça me botterait bien. Tu devrais t'éclater avec.

Ma toute dernière machine, un tout fibre de 2m03 d'envergure, 3 axes à volets et moteur électrique pour la mise en altitude:

Image utilisateur Image utilisateur Image utilisateur

C'est une bête de gratte, ça veut pas redescendre sur Terre et ça tient le vent. Je l'ai crashé à l'atterrissage sur le 3e vol (celui où on voit les buses), mais c'est réparable, une aile a juste eu quelques dégâts. Je pourrai poster des photos du processus de réparation sur l'aile tout fibre creuse si vous voulez.
Je ne poste pas les autres planeurs pour le moment pour ne pas flood.

Suivant ! :D

P.S: Paris et plus tard cet été, Barcelonnette.

Édité par anonyme

+4 -0

Très sympa Grimur ! Sinon, pour lancer la discussion, qu'est-ce qui vous a donnés envie de faire voler des planeurs à la place d'autres formats ?

Édité par tleb

It goes against the grain of modern education to teach children to program. What fun is there in making plans, acquiring discipline in organizing thoughts, devoting attention to detail and learning to be self-critical? – Perlis

+0 -0

Quand j'étais petit, dans les 6/7 ans je crois, je suis allé une fois en Autriche, et on est allé en haut du Spitzbühl un jour où se tenait le Fiss Flying Circus, un meeting de planeurs RC. Certains des planeurs étaient énormes, plus de 6 mètres d'envergure pour certains. Ça m'a fasciné et depuis j'ai toujours voulu en faire.

C'est le côté tranquille du planeur qui m'attire: on n'a pas besoin de toucher aux commandes, que des micro-ordres, ça vole tout seul. On sent l'aérologie et on grimpe dans les ascendances. C'est très relaxant, et c'est très agréable à piloter. On a le temps de voir venir. Mais d'un autre côté, ça peut rapidement devenir plus sportif. Fun fact, le record du monde de vitesse d'un engin RC est détenu par un planeur. 505 mph. Ça fait 812 km/h.

C'est ça que j'aime, la polyvalence du planeur. On peut voler tranquille, sans se presser, comme ceci:

(Je l'ai piloté ce planeur, enfin sa deuxième version, c'est un des planeurs-école de l'école d'aéromodélisme de l'Alpe d'Huez, je recommande fortement)

Puis voler un peu plus vite:

Un des trucs les plus sympas que je peux faire en montagne c'est me faire une rando, sortir un planeur de mon dos, le jeter "au trou" et me faire un vol détente dans la brise thermique.

J'ai fait un peu d'avion thermique, un stage sur Calmato 60 thermique et Pulse XT 60 thermique aussi. C'est graisseux, ça fait plus de bruit que de l'électrique et c'est moins reposant que du planeur à mon goût.

Édité par anonyme

+0 -0

C'est vrai que ça à l'air agréable. Tu n'as pas la crainte du crash dans un endroit inatteignable ? Et niveau loi au dessus de champs privés, c'est autorisé ou tu vérifies que tu es au dessus d'un lieu publique ?

It goes against the grain of modern education to teach children to program. What fun is there in making plans, acquiring discipline in organizing thoughts, devoting attention to detail and learning to be self-critical? – Perlis

+0 -0

Ah le crash dans un endroit inatteignable, ça m'est arrivé deux fois. Si quelqu'un trouve une aile volante dans la forêt sous un décollage de parapente à Annecy, c'est à moi, merci de me MP :D

En fait c'est rare ce genre de problème, la première fois c'était mon premier vol, j'avais jamais piloté et j'étais seul donc autant dire que c'était prévisible. La deuxième, c'était une batterie qui s'est débranchée donc je fais super attention depuis. Ce dont tu parles, c'est les atterrissages "au trou" et c'edt évitable quand on a un moteur électrique, et sinon on peut poser sur la pente. Bien sûr, c'est pas toujours possible. Les risques du métier quoi…

Honnêtement c'est un risque que j'accepte, surtout que la plupart de mes crashs m'ont permis de récupérer les morceaux.

Pour ce qui est de la loi, je demande pas, à moins que je sache où est le propriétaire, la plupart du temps c'est super compliqué de le retrouver. Si je sais comment le joindre je demande. Je ne vole pas dans les cultures et en montagne je demande aux parapentistes si ils veulent bien partager les pentes avec moi (ils disent toujours oui, du moment que je fais attention à pas les gêner). J'évite absolument de voler là où il y a du monde.

C'est juste une question de bon sens, et on m'a toujours laissé voler. Ça ne coûte rien d'essayer et ça aide à faire accepter le hobby. J'ai juste eu des soucis une fois avec un propriétaire d'un champ qui m'a vu voler, je savais pas où il habitait ni comment le joindre, et il a été assez odieux quand il m'a demandé de me poser, alors que je me pose toujours quand on me demande. C'est très marginal comme cas.

L'autre détail de la loi, le plafond à 120m, je le respecte pas. D'une part je n'ai pas d'altimètre, et d'autre part c'est ridiculement bas alors qu'en planeur on vole haut dans les ascendances. Il suffit juste de faire attention à ne pas voler près des aéroports et éviter les zones à fort trafic d'hélicoptères.

Édité par anonyme

+1 -0

J'ai repéré deux champs dans lesquels je pourrais m'entrainer, je verrais si je rencontre le propriétaire.

Niveau loi, ce site indique qu'il faut avoir une étiquette de 10x5cm avec nom, adresse et numéro. Je n'ai pas trouvé de document officiel qui confirme ça. Je cherche mais je trouve rien qui m'aide. Ce document est complet mais c'est pas facile de trouver une info dedans. Bref, je comptais de toute façon mettre mon numéro.

Personne d'autre n'a de modèle à nous présenter ? :)

It goes against the grain of modern education to teach children to program. What fun is there in making plans, acquiring discipline in organizing thoughts, devoting attention to detail and learning to be self-critical? – Perlis

+0 -0
Auteur du sujet

Klafyvel: Ça a l'air d'être une superbe machine de gratte, c'est bien un 3 axes sans volets ? Tu as quoi comme sandow ?

Grimur

J'habite dans les alpes, donc c'est vol de pente et départ à la main (je vole sur des pentes qui ont des petites zones posables). Normalement il n'a pas de volets, mais j'ai prévu de lui en ajouter ^^ , sinon je ne pourrais pas le poser sur ma pente habituelle. Les ailes seront normalement en mousse avec un coffrage en balsa.

Sinon pour ce qui est des champs où je vole, je ne pose pas de questions. Comme dit Grimur, il suffit de faire gaffe, éviter les lignes électriques et les gens et c'est bon. :p Et pour les pertes de planeurs, ça arrive et ça t'entraîne à monter aux arbres. ^^

Enfin, je me suis mis au modelisme parce que j'étais trop jeune (à ce moment là) pour faire du vol à voile et j'ai trouvé ça cool !

Édité par klafyvel

Sivigik c'est juste ! | Un article sur le NE555

+0 -0

Alors, j'ai commencé mon Mini Arrow ! J'ai assemblé les deux ailes et je l'ai ai collé ensemble. Il me reste à monter le moteur sur une planche de bois. Le problème est que je n'ai les vis que pour monter ce qui va sur le shaft, je n'en ai pas pour monter le moteur sur le socle. Je pense que c'est un oubli de hobbyking, mais c'est pas grave, je vais en chercher dans 30 minutes. Je n'avais pas vraiment fais beaucoup de trucs manuels avant, et j'ai rencontré un paquets de problèmes, mais l'avion devrait être en l'air demain.

Intérieur d'une aile

Une aile

Les deux ailes assemblées

Avec la partie centrale

Les images ne sont pas d'une qualité artistique génial, c'était à la base pour montrer à un ami, rapidement.

Edit : les ailes sont recouvertes d'une couche de Scotch de déménagement, il m'en restait d'il y a 2 semaines. :D

Édité par tleb

It goes against the grain of modern education to teach children to program. What fun is there in making plans, acquiring discipline in organizing thoughts, devoting attention to detail and learning to be self-critical? – Perlis

+1 -0

Sympa ! Je vois bien ce qu'il te manque, c'est la fixation du moteur sur le bâti en CTP (contre-plaqué) à l'arrière. C'est du beau boulot sinon, ça a l'air facile à construire et réparer ces engins FliteTest. Tu avais un shortkit ou que le plan et des plaques de mousse ?

Surtout, avant le premier vol, n'oublie pas de vérifier le sens des débattements des gouvernes et le centrage. Ces deux choses sont assez meurtrières sur le premier vol, j'en ai fait les frais: l'erreur de centrage trop arrière ça rend l'engin instable comme pas possible et tu te retrouves 30s plus tard avec du polystyrène dans les mains à essayer de comprendre ce qui s'est passé :D Depuis l'accident je suis un paranoïaque notoire du centre de gravité et des débattements.

Édité par anonyme

+2 -0

Le dépron est collé à l'aide d'un pistolet à colle. Ca le fait fondre un peu, mais ça tiens bien et j'en ai plein.

En effet, c'est la fixation du moteur qu'il me manque. Je suis content, les fils que j'ai pris au Leroy Merlin vont parfaitement. Par contre, c'est 10mm de long, alors que le bois que j'utilise fais du 3mm. Il me suffira d'en empiler deux et ça devrait faire la taille parfaite. Je sors la perceuse demain par contre, j'ai pas d'autres lumières que celle du jour.

Pour le beau boulot, je sais pas, c'est pas très joli de très près, mais le principale est là : ça ne se tord pas et c'est symétrique.

Il faut encore que j'adapte l'embout de l'alim pour que je charge mes batteries, mais je ferrais ça demain matin, pour charger dans la journée et tester l'avion le soir. Bref, je serrais occupé demain. :D

J'ai utilisé les plans. Ils étaient très bien fait, 16 pages à imprimer, et un total de 8 pièces. J'ai beaucoup galéré mais ça, c'est de ma faute, la construction est simple et logique. L'adaptation DTFB->depron ne m'a pas aidé, mais maintenant je sais comment faire l'équivalent DTFB en depron. Un exemple est les liaisons A, càd faire un L avec un seul morceau de mousse, sans couper la dernière couche de papier du DTFB, qu'il y a pas sur du depron. Je pose un bout de scotch de déménagement sur ma table, je pose le bout n°1 de depron à moitié sur le scotch puis je pose la bordure d'un scrap (pour avoir la bonne épaisseur), puis je pose mon bout n°1. Ensuite, j'enlève le morceau inutile et je met de la colle pour ensuite former le L. Ce genre de truc, au début de la construction, on ne les connait pas. C'est pour ça que quand je construirai mon 2nd avion, j'irai beaucoup plus vite.

Pour ce qui est du cg, j'ai entendu dire qu'il faut alourdir le nez avec quelque chose du poids d'une caméra pour l'avoir juste. Je me fais pas encore assez confiance donc je vais commencer par des bouts de métal. :D Et pour les surfaces de contrôles, je les vérifierai quand je réglerai ma fonction elevon sur ma radio.

Je vous tiens au courant, et je verrais pour filmer mon maiden/crash.

It goes against the grain of modern education to teach children to program. What fun is there in making plans, acquiring discipline in organizing thoughts, devoting attention to detail and learning to be self-critical? – Perlis

+0 -0
Auteur du sujet

Pour centrer mes ailes volantes je traçe un traît là où il est sensé se trouver et je pose l'aile sur un tube, genre manche à balais, le tube étant parallèle à l'aile. Ensuite je met du plomb (tu peux aussi mettre des écrous si t'as pas de plomb ^^ ) jusqu'à ce que l'aile tienne en équilibre sur le manche à balais.

Sivigik c'est juste ! | Un article sur le NE555

+0 -0

La technique des deux doigts, symétriquement posés sur la ligne n'est pas bien ? Ou c'est juste pour ajuster plus rapidement que tu fais ça ?

It goes against the grain of modern education to teach children to program. What fun is there in making plans, acquiring discipline in organizing thoughts, devoting attention to detail and learning to be self-critical? – Perlis

+0 -0
Auteur du sujet

Hey ! Aujourd'hui c'était essai, suite à des réparations, du planeur avec lequel je vole le plus, mon F3K.

Le fuselage était coupé en plusieurs endroits, donc pour faire la jointure à l'intérieur j'ai utilisé du balsa de 0.8 mm d'épaisseur que j'ai plongé dans l'eau chaude avant de le rouler pour qu'il épouse au mieux la forme du fuselage. J'ai ensuite ajouté quelques couches de fibre de verre à l'extérieur.

Avant la réparation :

Tout cassé

Après :

Prêt à voler !

J'avais prévu de filmer le vol, d'où la présence de la caméra, mais elle s'est aveuglée avant le décolage et l'image est toute blanche pendant le vol. :(

Édité par klafyvel

Sivigik c'est juste ! | Un article sur le NE555

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte