L'open bar à smoothies

Qui a dit "Hors sujet" ?

a marqué ce sujet comme résolu.

Reprise du dernier message de la page précédente

Le "rapprochement fort" peut également se trouver dans le fait que pour une toute petite équipe, typiquement une startup qui démarre, les responsabilités de dev et d’opérations incombent à la même personne, qui d’une façon générale doit savoir comment résoudre le problème efficacement, comment déployer sa solution, mais aussi comment la monitorer en production.

Au final, qu’il s’agisse d’une personne seule en tout début de projet (mon cas actuellement) ou d’une équipe, les deux responsabilités incombent à la même personne ou équipe. (Je vois d’ici venir le non-argument "dans ce cas on fait des gens bons à rien et mauvais en tout", auquel je ne perdrai pas mon temps à répondre).

Si on prend la peine de lever le pif de l’aspect purement technique, cela permet aussi d’augmenter considérablement le bus factor d’une équipe, puisque chacun peut réagir au pied levé même quand l’expert local est cloué au lit par la grippe.

En termes de relations humaines, je ne conçois pas que l’on puisse y voir une régression puisque cela implique une collaboration complète entre les gens, pour que chacun, malgré son expertise personnelle, reste opérationnel sur l’ensemble du logiciel, de sa conception initiale au monitoring, et c’est ça tout l’intérêt du mouvement DevOps : plus il y a de gens pour se soucier du même aspect, plus ils communiquent, plus ils réfléchissent collectivement, et la qualité de solution vers laquelle ils convergent s’en retrouve rehaussée.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+0 -0

Ok, au temps pour moi, j’avais visiblement une mauvaise vision de ce qu’est le DevOps. Je pensais que cela avait tendance à cloisonner davantage les développeurs et les admnistrateurs si d’un côté les développeurs travaillent sur leurs conteneurs et les poussent vers l’infrastructure CI/CD et de l’autre les administrateurs travaillent à la maintenance des serveurs, de l’infrastructure CI/CD et des services de gestion des conteneurs. Toutefois, ce n’est visiblement pas le cas, merci pour vos explications. :)

Je vois d’ici venir le non-argument "dans ce cas on fait des gens bons à rien et mauvais en tout", auquel je ne perdrai pas mon temps à répondre).

nohar

Là, il me semble que tu as lu ma réponse en oblique, parce que si j’écris ceci :

Là, on glisse vers un autre sujet qui est le cloisonement et la spécialisation des tâches. A minima, c’est une nécessité (une personne ne peut pas tout faire, ni tout connaître) toutefois c’est à mon sens utilisé de nos jours à l’excès. Trop cloisonner est à mes yeux nuisible sur le plan humain et au niveau de l’apprentissage en général.

C’est que je n’avancerai justement pas ce type d’argument. ;)

Édité par Taurre

#JeSuisArius

+0 -0

Je ne te visais pas particulièrement en disant cela. C’est juste quelque chose que j’entends beaucoup, et que j’ai même pensé après une expérience très négative dans une équipe qui bossait dans un état d’esprit DevOps.

I was a llama before it was cool

+0 -0

Je ne te visais pas particulièrement en disant cela. C’est juste quelque chose que j’entends beaucoup, et que j’ai même pensé après une expérience très négative dans une équipe qui bossait dans un état d’esprit DevOps.

nohar

Si cela ne te dérange pas est-ce que tu saurais détaillé ou juste résumé ce qui t’a amené à temporairement pensé cela ? Je suis juste curieux.

Vous auriez carrément pu faire un sujet dédié en fait.

Phigger

En effet, ce n’est pas assez hors-sujet que pour respecter le sujet de ce sujet.

Édité par Taurre

#JeSuisArius

+0 -0

:’D Le problème de ce topic, c’est son sujet.

Le topic « Hors-sujet » amène à des discutions, parfois intéressantes qui ont ensuite un sujet, qui du coup n’ont rien à faire dans ce topic, et sont donc « Hors-sujet ». Une telle ironie, je trouve ça beau. :’D

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+4 -0

C’est ton frigo ?

Aabu

Non, un simple frigo dans un magasin d’électroménager. Je suis informaticien, j’aime bien la technologie, mais là je sais vraiment pas ce que je ferai d’un frigo avec tablette. :D

informaticienzero

Bah quoi ? Imagine : tu es en vacances et tu as urgemment besoin d’une boisson froide pour te détendre MAIS tu n’as pas envie de bouger pour aller dans la cuisine et ben tac ! Je te présente la tablette portable frigo !

Pour la modique somme de 9000 euros, payable en 3x, tu n’auras plus jamais à bouger pour aller au frigo.

Édité par Arius

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+1 -0

Remarque, ça permettrait de vérifier une bonne fois pour toute si la lumière s’éteint lorsqu’on ferme la porte.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+6 -0

Il n’y plus qu’à mettre une caméra IP pour voir l’intérieur de son frigo de la manière la plus futile qu’il soit.

Aabu

C’est le cas, y en a 3

Remarque, ça permettrait de vérifier une bonne fois pour toute si la lumière s’éteint lorsqu’on ferme la porte.

adri1

Ben je pense qu’elle s’allume quand tu regardes la caméra

Edit : après c’est marrant pour se mettre des blindtests en rangeant la table.

Édité par Phigger

+0 -0

Dans toute la vallée du Rhone et en Savoie (tant qu’on est pas en altitude), il fait 20°C à l’ombre ce weekend. En février, l’un des mois le plus froid de l’année.

Autant c’est sympa sur le coup, autant j’appréhende un peu la suite.

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+2 -0

Dans toute la vallée du Rhone et en Savoie (tant qu’on est pas en altitude), il fait 20°C à l’ombre ce weekend. En février, l’un des mois le plus froid de l’année.

Autant c’est sympa sur le coup, autant j’appréhende un peu la suite.

Attention quand même aux raccourcis. Dire qu’il faut s’inquiéter parce qu’il fait chaud aujourd’hui en Europe, c’est un raisonnement aussi idiot que dire qu’il n’y a pas de problème parce qu’il neige au Wisconsin. Quand on a ce genre de données, je suis pas sûr que se rabattre sur des raisonnements fallacieux ou de l’alarmisme sur une observation ponctuelle fasse du bien à la cause climatique. On a des observations claires et sans discussion possible qu’il y a problème, utilisons-les. Désolé, mais ça me gonfle d’entendre sans arrêt "il fait chaud aujourd’hui, c’est pas normal", alors que le problème se situe sur les tendances à l’échelle de la décade. Un jour ou même une année chaude, ça veut pas dire plus qu’un jour ou une année froide. La fréquence d’évenements tels que les canicules Européennes, ça a du sens. Pas leurs occurrences.

Édité par adri1

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+5 -0

Alors, je vais préciser ma pensée. Je ne parle pas ici de réchauffement climatique. 20°C en février à Grenoble, ce n’est pas normal (c’est à 2 °C du max jamais relevé pour un mois de février). Donc, quel qu’en soit la cause (sachant que ggagner 10 °C en un nuit, à Grenoble, ça arrive souvent, des causes topographiques locales ne sont pas à exclure), ça peut avoir des conséquences.

D’abord, parce que c’est couplé à des faibles pluies (en hiver, c’est génant), ensuite, parce que ça bourgeonne de partout. Et dans les mois qui viennent, il peut geler. Globalement, du gel sur des bourgeons, les plantes aiment pas. Et si il ne gèle pas, ça fait des années à insectes (j’ai pas trouvé de source, croyance populaire ?). Donc de moustique, et à Grenoble, les moustiques, il y en a assez comme ça.

Sans parler de réchauffement climatique, des températures ou des situations climatiques anormales (que ce soit 20 °C en février en France, ou de la neige en Iran, comme récemment), ce n’est pas sans conséquences. Déjà que certaines plantes cramaient sur pied l’été dernier, je me contentais innocemment de pointer du doigt que c’est sympa pour faire du sport dehors, mais que je craignais un retour de baton.

Je ne pense être un habitué des raccourcis ou des arguments fallacieux, non ?

Édit : et puis zut, si on peut plus parler du temps qu’il fait en disant des généralités (au choix, il n’y a plus de saisons, ou le fond de l’air est frais), comment je vais faire pour communiquer ? Il m’a fallu assez de temps pour trouver des angles d’entrée neutre sans qu’on me casse tout. :(

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+6 -0

Même réflexion aujourd’hui. Les fruitiers de la fac sont en fleur (et bien avancé). À la moindre gelé, on aura plus de pêches :/

La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte