Licence CC BY-SA

2018 : une bonne année pour les agrumes

Rétrospective de l'année 2018 sur Zeste de Savoir.

Dernière mise à jour :
Auteurs :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 22 minutes

L’année 2018 étant terminée, il est temps de faire le point sur le chemin parcouru en un an par Zeste de Savoir grâce à sa communauté !

Les contenus éditoriaux

Les publications

Cette année, 51 articles et 22 tutoriels ont été publiés. Pour ce qui est des billets, les auteurs ont écrit 244 billets. On peut comparer cela aux 213 billets de l’année dernière. Il faut noter cependant que les tribunes sont apparues le 1er mai 2017 et que les deux premiers mois de l’apparition des tribunes ont été anormalement productifs avec 42 billets en mai et 34 en juin, soit plus d’un par jour !

Le nombre de big et moyen tutoriel a augmenté. Un nombre conséquent de contenus ont porté sur la musique cette année avec 15 billets musicaux et 4 tutoriels.

Les tutoriels

Les tutoriels les plus vus en 2018, en terme de pages vues, sont les suivants :

  1. Arduino : premiers pas en informatique embarquée, avec 201 455 vues (10,29 % du total du trafic sur les tutoriels).
  2. Créez une API REST avec Symfony 3, est second sur l’année 2018 avec avec 94 757 (4,84 % du trafic sur les turoriels).
  3. Le langage C complète le podium avec 61 583 vues (3,15 %).
  4. La programmation Cobol : 31 156 (1,59 %)
  5. Créez votre site web avec ASP.NET : 26 571 (1,36 %)
  6. À la découverte de turtle : 20 023 (1,02 %)
  7. Utiliser la SDL en langage C : 18 153 (0,93 %)
  8. Apprendre à programmer avec Python 3 : 17 515 (0,89 %)
  9. Pygame pour les zesteurs : 16 578 (0,85 %)
  10. Apprenez à programmer en Java : 16 543 (0,85 %)

Les articles

Les articles les plus vus en 2018, en termes de pages vues, sont les suivants :

  1. Comprendre OAuth 2.0 par l’exemple avec 7 320 vues (0,37 % du total du trafic sur les articles)
  2. Découvrons la programmation asynchrone en Python avec 2 006 vues (0,10 % du total du trafic sur les articles)
  3. Deep learning, c’est quoi? avec 1 866 vues (0,10 %)
  4. La géographie, une approche pour comprendre le monde qui nous entoure avec 1 154 vues (0,06 %)
  5. Introduction à la rétroingénierie de binaires avec 1 055 vues (0,05 %)
  6. Programmez en langage d’assemblage sous Linux ! avec 977 vues (0,05 %)
  7. Le pourquoi du comment des lignes à haute tension avec 922 vues (0,05 %)
  8. Des t-shirts pour Zeste de Savoir avec 899 vues (0,05 %)
  9. Les injections SQL avec 877 vues (0,04 %)
  10. Les failles XSS avec 870 vues (0,04 %)

Contrairement aux tutoriels, il n y a pas d’« article phare » qui domine les « parts de marché ».

Les billets

Les billets les plus vus en 2018, en termes de pages vues, sont les suivants :

Les visiteurs et les membres

Les visiteurs

Combien êtes-vous ?

  • Nombre de visiteurs uniques : de 253 766 → 362 478 (+42,84%)
  • Nombre de sessions : de 641 642 → 799 652 (+24,63%)
Évolution des visiteurs uniques par mois, en 2017 (orange) et 2018 (bleu)
Évolution des visiteurs uniques par mois, en 2017 (orange) et 2018 (bleu)
Évolution des sessions par mois, en 2017 (orange) et 2018 (bleu)
Évolution des sessions par mois, en 2017 (orange) et 2018 (bleu)
  • La durée moyenne des sessions : de 04 min 52 → 03 min 31 (-27,61%).
  • Le taux de rebond : de 57,39% → 65,20 % (+13.61%).

Qui êtes-vous ?

Zeste de Savoir est consulté dans les pays francophones que sont la France (73,39% alors que vous étiez 69,43 % en 2017), le Maroc (3.86%), la Belgique (3.36%), la Tunisie (2.89%), l’Algérie (2.24%), le Canada (2.02%), la Suisse (1.39%), le Cameroun (1.1%), la Côte d’ivoire (0.98%), le Sénégal (0.73%).

Le lectorat du site en France a quasiment doublé, on passe de 177 923 à 267 038 (+50 %) visiteurs uniques sur site.

Sur le plan démographique1, on constate que le site est en majorité consulté par des hommes (75,84 % alors qu’ils étaient 77,46% en 2017) jeunes adultes (34,86 % entre 18 et 24 ans et 34,52% entre 25 et 34 ans).

Sur le plan technologique, on note la forte croissance du navigateur Chrome (59,42 % contre 53,33 % en 2017). Firefox est en pleine chute (18,79 % contre 27,11 % en 2017). Safari quant à lui progresse doucement (11,45 % contre 9,71 % en 2017). Les autres navigateurs Edge (2,74 %), Samsung Internet (2 %), Opera (1,81), Internet Explorer (1,59 %) et Opéra Mini (0,81 %) restent minoritaires.

Du coté des systèmes d’exploitation, Windows, même s’il perd du terrain reste tout de même le plus utilisé (51,64% contre 55,92 en 2017), suivi par le système Android (23,81 % contre 20,16 % en 2017). Les outsiders, Linux (7,74%) et Macintosh (6,85%) occupent le milieu du panier. On retrouve encore quelques ancêtres BlackBerry (0,03 %), Windows Phone (0,02 %) et Samsung (0,01 %).

Votre comportement

Les sources des visites ont elles aussi évolué.

  • Les visites en provenance des moteurs de recherche progressent de 57,4% en 2017 à 63,9 % en 2018. Signe d’un bon référencement.
  • Les « Accès direct» (ou dont la référence a été masquée par une technique quelconque) diminuent de 36.6% en 2017 à 31,7 % en 2018.
  • Les lecteurs en provenance de sites tiers diminuent. On passe de 4,9 % en 2017 à 3,4 % en 2018
  • Bonne nouvelle concernant les réseaux sociaux, le lectorat passe de 1.1 % en 2017 à 3.4 % en 2018.
Réseaux sociaux
Facebook

Sur Facebook nous sommes actuellement à 963 mentions « J’aime » sur notre page.

Mastodon

Le compte Mastodon a repris de l’activité. Sur ce réseau, nous sommes suivis par 202 abonnées et son activité se résume à 70 pouets. L’équipe de communication souhaite que 2019 soit l’année où le compte Mastodon constitue un réseau social à part entière pour le site. Il deviendra ainsi l’un des trois réseaux sociaux principaux.

Footer de Zeste de Savoir sur la béta
Footer de Zeste de Savoir sur la béta
Twitter

Le compte Twitter possède actuellement 1234 abonnés.

Le Tweet le plus consulté en 2018
Le Tweet le plus consulté en 2018

En graphique, l’année 2018 sur Twitter :

Nombre de Tweets
Nombre de Tweets
Nombre d'impressions
Nombre d'impressions

Le compte Google+ a définitivement été abandonné au vu de la fermeture du réseau social prévu pour l’été prochain. Le compte Facebook n’est plus animé par manque de retour sur investissement face au nouvel algorithme. Cependant, le compte Mastodon est lui tout à fait d’actualité car il a été repris et est maintenu activement, chose apparemment apprécié des membres. À noter également que cette année, 3 nouvelles recrues ont rejoint les rang de l’équipe de communication. @AmarOk, @amael et @A-312, leur aide a été précieuse.


  1. Les données excluent toute personne de moins de 18 ans.

La technique

Cette année, c’est la v27 qui a fait sensation. On y retrouve, le changement de moteur markdown pour un moteur plus extensible. Cette version est également la première à proposer les pings, la publication partielle, le bloc neutre, …

Cette mise à jour n’a pas été sans effort, nous remercions chaleureusement toutes les petites mains qui ont œuvrées à améliorer le site. Elles ont été nombreuses ! Cette année, ce sont 333333 commits qui ont été poussés sur le dépôts du site. Ce nombre est en baisse monumentale comparé aux 661661 commits de l’année 2017 et qui pourrait s’expliquer par une meilleur gestion de l’historique des commits. Merci également à la communauté pour les nombreux reports de bug générés cette année qui aident à déceler les bugs accompagnant la v27.

L’année 2018 a également connue la reprise des Zest meeting, des améliorations majeures de l’API ainsi que le fameux portage de python 2 à python 3 afin de supporter les montées en version de Django, le framework utilisé par le site. En plus de tous ça, @artragis a tenté de reporter l’activité technique du site à travers un chronique régulière. Cette année 9 billets estampillés « Zest of Dev » ont commenté toutes les réussites ainsi que les difficultés rencontrées par les contributeurs techniques du site. Ces billets constituent un précieux archivage de l’évolution technique du site et permettent de rapprocher les utilisateurs des développeurs.

L'association

2018 aura été une année charnière pour l’association Zeste De Savoir, pleine de tournants et de nouveaux départs.

Une volonté de changement

Au début de l’année, un sentiment d’insatisfaction sur le fonctionnement de l’asso se faisait sentir sur le forum. L’écart se creusait entre la vision du conseil d’administration, qui considérait que l’association était simplement l’entité légale et financière d’une communauté en auto-gestion, et la vision de la communauté, qui attendait que l’association soit réellement présente et active dans sa vie.

L’assemblée générale ordinaire du 14 avril s’est ouverte sur ce constat et le nouveau conseil d’administration s’est engagé à chercher une solution, une « nouvelle vision commune », pour la rentrée de septembre. Ce n’était pas qu’une promesse électorale, on l’a fait. Dès l’année 2019, car il faut que ces changements soient définitivement entérinés pendant l’assemblée générale ordinaire, l’association va fonctionner de la manière suivante.

  • La direction est « éclatée » sur tout le conseil d’administration (CA) : le bureau ne sert plus que de façade officielle, et à l’exception du compte en banque, tous les accès sont partagés sur tout le CA.
  • Chaque membre du CA a le pouvoir de s’exprimer au nom de ZdS et doit le faire : lorsque l’on entre au CA, on réalise un engagement moral à suivre la vie du site et de sa communauté, et à s’exprimer au nom de l’association Zeste de Savoir.
  • La procédure d’adhésion et simplifiée, le CA ne s’exprime plus en amont et donne son accord par défaut : pour être membre de l’association, il suffit d’être membre du site et de payer la cotisation. Rappelons ici qu’être membre de l’association n’apporte rien d’autre que le droit de voter pendant les assemblées générales, notamment pour élire le CA.
  • Transparence absolue : les membres du CA et de l’association sont tenus à une transparence absolue, et l’association publie ses comptes au moins une fois par an.

Si ces changements ne semblent pas bien gros, il faut bien se rendre compte qu’ils sont indispensables pour que Zeste de Savoir soit une association réellement ouverte à tous et démocratique, et puisse notamment bénéficier du statut d'organisation d’intérêt général. Grâce cela, la à communauté peut exercer un réel contrôle sur la direction prise par l’association : les deux entités sont liées l’une à l’autre et ne peuvent avancer que main dans la main.

De plus en plus de présence IRL

Cette année encore, les membres du site ont participé à plusieurs évènements. Un certain nombre de participant se sont organisés pour être présent à la PyConFR 2018 à Lilles. D’autres se sont retrouvés à Toulouse pour le THSF puis pour le Capitole du Libre, sans pour autant y avoir tenu un stand Zeste de Savoir.

Cependant, cette année, le plus gros évènement a été à l’occasion de la semaine européenne du code. Zeste de Savoir, avec le soutien de l’organisation Meet & Code à pu organiser un coding goûter le 24 octobre à Paris (Orsay) ! Un retour d’expérience est disponible. Une quinzaine de jeunes étaient présents, l’évènement a été très apprécié de la communauté et l’association l’a bien compris.

Répartition des âges des participants au coding-goûter
Répartition des âges des participants au coding-goûter

L'avenir

2018 à été une année riche en nouveautés. Zeste de Savoir est une association en mouvement perpétuel qui évolue en fonction de sa communauté. L’année 2019 sera peut-être l’année de la reconnaissance de l’association comme d’intérêt général, sujet cher au président de l’association.

La communauté semble s’orienter vers une participation accrue à des évènements et des rencontres, de nombreuses rencontres sont prévues comme des conférences scientifiques, des JZdS mais également la participation à des villages associatifs ! L’association l’a bien compris, en fin d’année, @Bibou a été nommé membre honoraire de l’association.

Niveau technique, la v28 du site est parue. Le prochain cap est la v29 qui proposera alors les fonctionnalités jugées importantes par les auteurs. On y retrouvera notamment l’amélioration de l’interface de relecture des tutoriels et la remise au goût du jour des parcours de contenus permettant de guider un lecteur dans son apprentissage.

Si tout se passe bien cette année connaîtra un concentré de savoir ainsi que l’organisation des défis de Clem. L’année 2019 devrait être accompagnée de son lot de surprises et c’est avec enthousiasme que nous vous souhaitons une bonne année ! 🎉


8 commentaires

Hello,

Merci pour ce récap

J’ai cependent un doute sur les chiffres avancés sur les articles. On lit "Comprendre OAuth 2.0 par l’exemple avec 7 320 vues (0,37 % du total du trafic sur les articles)"

7320 = 0,37% du total du trafic sur les articles; ça signifie qu’il y a eu un peu moins de 2 millions de pages vues sur les articles. Si jamais tous les 951 contenus de ZdS étaient des articles, on aurait un nombre de pages vues moyen de 2000 par contenu. Sachant que le deuxième contenu est à 2000 et qu’ensuite ça passe en dessous, je pense qu’il y a une erreur. Peut-être que vous parliez du trafic total du site et non pas seulement sur les articles ?

D’ailleurs petit typo à la fin : Bibou a été nommé * et non nommer :)

Édité par Etoile Filante

+3 -0

Félicitations ! Je vous souhaite bonne continuation :).

Par contre, pas mal de fautes, surtout sur la fin (il est possible que ce soit moi en tort).

L’année 2019 serra peut-être l’année

sera

association en mouvent perpétuel

en mouvement perpétuel

D’autres se sont retrouvé à

retrouvés ?

avec le soutiens de l’organisation

soutien

Grâce cela, la communauté

+ à

de son lots de surprises

lot ?

PS : Tiens ! Il faut sauter une ligne après une citation, sinon la ligne disparait O_o.

Édité par LittleWhite

+1 -0

Comment s’expliquent les baisses importantes du nombre d’utilisateurs et de sessions vers la fin 2017 ?

philippemilink

Ouais pareil, je me suis posé la question. Ca me semble (vu la forme de la courbe) plus dû à un soucis technique, un changement de la manière dont sont comptabilisées les vues ou un autre truc du genre, qu’à une réelle évolution des visites.

Du coup la forte augmentation du nombre de visite générale me semble à relativiser (même si il semble y avoir une augmentation, et qu’on a accès à une seule partie du graphe).

Mais sinon bravo à tous !

Firefox est en pleine chute (18,79 % contre 27,11 % en 2017).

Allez, allez !

J’avais fait le choix de Chrome en 2014 pour les devtools, je suis depuis revenu à FF et je vous promets, si vous êtes dans le même cas que moi, vous pouvez retourner sur FF, tout est à niveau.

Niveau perfs aussi, en tout cas pour l’utilisation que j’en ai.

Happiness is a warm puppy

+16 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte