Zds est-il vraiment un site pour les débutants ?

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Reprise du dernier message de la page précédente

Je penses qu'on peut vous mettre d'accord tous les deux :

  • faire ce travail de rendre le titre attractif pour les tutos pour débutants. Car à la lecture du titre un article comme "rebond du bouclier scandinave" va plutôt faire fuir le débutant que l'attirer.

-garder un titre technique si le tuto est fait pour les gens qui ont le niveau technique pour comprendre. Typiquement si en lisant "Les coroutines en java" tu ne comprends rien (comme moi) tu sais que l'article n'est probablement pas pour toi… Si le titre ne te fait pas peur et que tu te dit "super j'ai toujours rêver d'en savoir plus sur le sujet" c'est que tu as le niveau pour aborder l'article.

Comme ça tous le monde est content et rien qu'au titre on peut juger du niveau de l'article/tutoriel :)

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+5 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

L'idée profonde derrière la mise en forme est de placer le débutant en terrain connu, donc en confiance.

Si un titre indique "4 exemples travaillés pour découvrir [tel sujet]", il voit tout de suite que l'article :

  • est pragmatique, terre-à-terre, proche de ce qu'il connaît,
  • annonce, avant même qu'il ait cliqué sur le lien, un sujet pour savoir si ça l'intéresse, un objectif, et la façon dont celui-ci sera atteint,
  • suit un format connu, populaire, donc a une volonté de toucher un public large, qui le comprend lui aussi.

Il suffit d'un clic (et c'est le but du titre !) pour qu'il tombe sur un contenu qu'il jugera une fois qu'il l'aura lu : par contre il arrive sur la page, en confiance, et il sait déjà de quoi on va parler et dans quel registre.

Maintenant, j'ai pas spécialement l'envie ni le temps d'en débattre, alors je vais simplement en faire le pari, et essayer moi-même avec mes propres contenus pour me faire une idée, et je compte bien casser quelques idées reçues dans l'opération.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+5 -0

Exemple, au lieu de Les couroutines et la programmation asynchrone en Python (oulà, déjà deux ovnis dans le titre) : remplacer par « Python : les 8 exemples qui vous feront comprendre asyncio. »

nohar

D'accord pour chercher des titres attirants, mais ce genre de titres a vraiment acquis une très très mauvaise réputation (on appelle ça des "putes à clic", ça veut tout dire). Et perso, je refuse de cliquer sur ce genre de titres. Donc oui pour des titres originaux mais pas ce genre-là, par pitié !

Auteur du sujet

En effet dit comme ça c'est un peu putaclic. Mais la version amélioré que propose Nohar plus haut est vraiment bien je trouve sans faire racoleur.

"4 exemples travaillés pour découvrir [tel sujet]"

En tout cas je trouve ça pertinent et ça permet de bien cibler le contenu de l'article avant de le lire, ce qui fait penser que c'est un bon titre.

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+0 -0

Exemple, au lieu de Les couroutines et la programmation asynchrone en Python (oulà, déjà deux ovnis dans le titre) : remplacer par « Python : les 8 exemples qui vous feront comprendre asyncio. »

nohar

D'accord pour chercher des titres attirants, mais ce genre de titres a vraiment acquis une très très mauvaise réputation (on appelle ça des "putes à clic", ça veut tout dire). Et perso, je refuse de cliquer sur ce genre de titres. Donc oui pour des titres originaux mais pas ce genre-là, par pitié !

Looping

Et pourtant certains articles qui ont conquis historiquement des visiteurs sur ZdS ont un titre dans ce registre. L'exemple le plus marquant qui me vienne en tête est Pourquoi vous devriez avoir une peluche sur votre bureau. Dans ces conditions, il est peut-être légitime de se demander dans quelle mesure ce titre a eu un effet "désastreux" en termes d'image de ZdS, alors qu'on parle d'un des articles qui a le mieux fonctionné sur le site, et dont la teneur a fait l'unanimité… :-°

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+5 -0

Il est vrai qu'il y a un problème, plus au niveau des tutos que des articles, selon moi, car je ne vois pas pourquoi les articles devraient être axés pour les débutants. Pour les défis de Clem, cela vient à peine de se mettre réellement en place, donc il faudra voir avec le temps ; je pense que le mieux serait d'avoir des défis de niveaux variés, pour satisfaire autant les débutants que les personnes un peu plus expérimentées.

Pour les tutoriels, j'ajouterai à ce qui a déjà été dit (valider en morceau, conseils de pédagogie…) qu'il faut encourager les auteurs à mettre rapidement en beta, ainsi qu'à mettre un lien vers le tag beta sur la page d'accueil, accompagnée pourquoi pas d'une liste avec les trois derniers tutos mis à jour, ou un truc comme ça. Ca encouragerait plus de lecteurs à tester les cours en beta.

Plus on apprend, et, euh… Plus on apprend. | Apprendre le C++ moderne

+1 -0

J'ai lu en diagonal mais je voudrai faire une remarque. Produire un contenu pour débutant est compliqué, ça a été dit. Mais je ne pense pas que c'est particulièrement par ce qu'il faut être un expert dans le sujet. Je pense qu'il faut simplement, pour la majorité des auteurs, de l'aide de son public cible.

A titre d'exemple, j'avais commencé un article sur la sortie de Python 3.5. J'avais une partie du texte de rédigé et j'en étais plutôt content en terme d'accessibilité. Vayel a accepté de m'aider et était clairement la cible : il connaît un peu Python mais pas tous les derniers trucs à la mode ni les notions très avancés liés (le GIL, les coroutines, etc.). A deux l'article a été considérablement simplifié, soit parce qu'il m'indiquait les parties pas clair, soit parce qu'il m’interrogeait sur les sections qui lui semblait flou et rédigeait lui même ensuite une nouvelle version plus clair après avoir compris. Ça a prit du temps mais son aide a été très précieuse. Bon l'article a encore probablement des parties obscures mais là c'est les limitations temporelles (et d'espace) qui vont nous empêcher de tout détailler.

Tout ça pour dire qu'il faudrait inciter les auteurs a demander de l'aide à leur cible. Ou inciter les lecteurs à prendre part au processus de rédaction. Je n'ai aucune idée de comment faciliter ça mais je pense que ça peut beaucoup aider.

+7 -0

Oui. J'ai pas la prétention de dire quelque chose de nouveau. Je trouvai juste le sujet approprié. Le plus compliqué pour moi dans la production de contenu pour débutant est d'identifier ce qui est clair et pas clair. Je pense qu'un auteur peut être considérablement aidé par les retours, quitte a demander un débutant comme co-auteur.

+1 -0

Je plusseoie complètement Kje sur ce coup là. J'ajouterais que la bêta pourrait beaucoup aider sur ce point si elle était mieux utilisée, c'est-à-dire :

  • S'il y avait plus de débutants qui passaient dessus
  • Si les demandes des auteurs étaient suivies (exemple : ne pas sortir des batteries de corrections de détail quand un avis sur le fond est demandé)

Je n'ai pas d'idée pour améliorer ça.

Je vais encore me faire dire que je lis des torchons pires que 20 Minutes, mais perso je lis énormément d'articles de ce format ou de celui-là parce qu'ils sont courts, donnent des infos, et permettent ensuite de faire des recherches plus précises si on est curieux.

Stranger

J'apprécie beaucoup le format slashdot ausi. On revient un peu à l'idée d'un système de brèves ou de tribune libre, mais avec une profusion de références.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+3 -0

Je vais du coup répéter mon avis sur les torchons…

Tu dis que tu n'as pas le temps de lire un article un tant soit peu conséquent. Soit. C'est ton droit. Mais faut être un peu cohérent avec toi-même : si tu n'as pas le temps de lire un article de synthèse, tu n'as pas le temps de faire les recherches pour compléter le contenu d'une brève.

Prends mon article sur Alice Kober. OK, faut 40-50 minutes pour le lire. Mais déjà, l'intro fait 4 lignes et suffit à te rendre compte si le sujet va t'intéresser ou pas. À partir de là, soit je te ponds une brève qui prend 10 minutes de ton temps, tu ne sauras pas plus si le sujet t'intéresse qu'en ayant lu l'intro, mais si c'est effectivement le cas, tu devras te dépatouiller avec le bouquin de Margalit Fox (au moins 3 jours complets pour le terminer) et les articles donnés en référence (sans connaître le domaine, t'en as pour des semaines à les parcourir). Soit je te ponds un article de fond qui prend trois quarts d'heure à lire, mais après lequel tu as fait le tour du sujet et roule Berthe. Chuis pas persuadé que la première solution soit la meilleure quand on manque de temps…

Et ZdS a précisément un créneau pour ce type de formats (OK, peut-être pas aussi long qu'Alice Kober, on est bien d'accord). Parce que pour produire du petit contenu qui occupe 5 minutes et ne pas avoir l'air de rapiats, il faut en produire très souvent. En clair, il faudrait qu'un brève puisse être publiée dès le lendemain ou le surlendemain pour que ce format soit viable.

D'un autre côté, quand tu as terminé une brève, si tu veux en savoir plus, il faut bien qu'il existe des articles de fond sur le sujet vers lesquels renvoyer. Outre qu'ils n'existent pas toujours (par exemple, sur Kober, il n'y a rien en français à part le mien), ils peuvent prendre deux formes différentes. Soit un ton assez académique, on est sur du Wikipédia ou un blog de recherche. Soit un ton plus décontracté, et c'est exactement là que ZdS cible. Et c'est une bonne chose.

Parce qu'en toute sincérité, si je ne publiais pas mes articles sur ZdS, je vois pas où je pourrais les mettre (à l'exception de mon site perso, à l'audience voisine de zéro) ! Alors si même ZdS ferme ses portes à ce type de contenus…

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+6 -0

Tu dis que tu n'as pas le temps de lire un article un tant soit peu conséquent. Soit. C'est ton droit. Mais faut être un peu cohérent avec toi-même : si tu n'as pas le temps de lire un article de synthèse, tu n'as pas le temps de faire les recherches pour compléter le contenu d'une brève.

Pas forcément en fait. Dans ton analyse tu ne prends en compte que le temps total, pas le découpage de ce temps. Or, c'est bien plus facile de caser 12 lectures d'articles de 10 minutes dans un emploi du temps que 3 articles de 40 minutes. Dans les 2 cas, tu as deux heures de lecture.

Notons cependant que les deux formes ne sont pas incompatible, non ? Ne pourrait t'on pas rajouter une catégorie "breves" qui permettrai d'acceuillir ce genre de contenu tout en conservant les articles quand la taille est plus conséquences ?

Est ce que même un simple "[Brève]" devant le titre ne pourrait pas déjà suffire + rajouter quelques tags genre "brèves", "article de fond", "actualités", "news du site" pour permettre de trier les articles ?

+7 -0
Auteur du sujet

Je penses qu'on peut satisfaire tout le monde tout en améliorant la communication via un système de tag qu'on ajouterait à un article :

  • tag de niveau qui indiquerait si l'article est accessible au débutant ou non.

  • tag de longueur qui indique si l'article est "court", "moyen", "long".

Cela permettrait aussi d'avoir plus de recul sur la ligne éditorial et d'avoir un outil statistique pour savoir quel type de contenu manque et doit être mis en avant.

On peut aussi réfléchir à proposer des normes plus strictes pour l'attribution de ces tags dans le but de normaliser le taille et la difficulté des articles tout en aidant les auteurs à rédiger du contenu pertinent. Par exemple imposer une limite de mots pour les articles "court" et "moyen", ainsi que définir un niveau débutant comme "niveau de connaissance d'une personne qui à le bac". Cela aidera grandement les auteurs à produire un contenu adapté. Pour le lecteur c'est l'assurance (en partie) de savoir à quoi s'attendre en lisant l'article. L'article sur le bouclier scandinave est ainsi accessible alors qu'au titre je n'aurai pas parié ma chemise là dessus. Et au contraire le défi de Clem semble être une invitation à chacun à participé alors qu'il demande de solides prérequis pour être abordé.

Vous en pensez quoi ?

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+0 -0

Je précise à toutes fins utiles : je ne suis pas opposé à la présence de brèves sur ZdS (même si j'éviterais les titres trop ouvertement racoleurs (même si un de temps en temps n'est pas gênant)), seulement à l'idée d'en faire une exigence pour être publié dans les articles. :)

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+0 -0

Non, parce que je lis typiquement ce genre de choses en parallèle d'une tâche à "trous" qui a des temps morts de cinq minutes où je peux lire un article de 100 lignes qui va à l'essentiel, et me fait ouvrir quelques tabs en plus pour continuer la lecture si ça me botte.

Et donc ZdS devrait se caler sur ton mode de fonctionnement, au détriment de ceux comme moi qui lisent un article parce qu'ils ont une heure à tuer ?

Nul n'a dit que ça devait être forcément lié à l'actualité brûlante du moment. Sur le SdZ, on était même parvenus à la conclusion que jamais les news ne seraient vraiment de l'actualité - mais elles pouvaient l'approfondir.

Je n'ai d'ailleurs à aucun moment parlé d'actualité, mais seulement de fréquence de publication. En tant qu'auteur, si je ponds une merdouille de 100 lignes, c'est pas pour attendre un mois et demi qu'elle soit publiée. D'autant que dans le temps que je mets à écrire un article de 16 pages, je peux écrire 6 ou 8 articles de deux pages…

En tant que lecteur, si on reste sur un rythme de publication d'environ 5 articles par mois (hors CdS) en moyenne, comme c'est le cas actuellement, mais qu'on passe à des mini-contenus de 100 lignes, je vais trouver qu'on se fout un peu de ma gueule.

Donc, moins de contenu par article = plus d'articles = une validation nettement plus rapide, sinon ce n'est pas viable. ;)

Si ton site perso n'a pas beaucoup d'audience, c'est peut-être justement parce que le contenu que tu propose est peu accessible ? Pour moi c'est plutôt un argument contre ce genre de contenu sur ZdS. Ou alors plus en tant que cours qu'en tant qu'article.

Ou alors c'est lié au fait qu'on publie un article tous les quarante du mois et qu'on n'a pas fait de pub en dehors de nos parents et amis respectifs ?

Parce que l'article qui a eu le plus de succès (presque 1000 visiteurs, quand même), c'est précisément le plus absurdement long qui ait été publié chez nous. Et de ce qu'on a pu constater, les articles assez longs mais disposant d'un contenu solide avaient généralement beaucoup plus de succès que les « Top 10 de musiques de film qui déchirent ». Et les brèves faisaient presque systématiquement un flop.

Alors chacun voit midi à sa porte, hein…

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+4 -5

Je ne pense pas que se fermer à du contenu de qualité soit pertinent. Sinon, ZdS sera limité à du contenu pour débutant et risque de se traîner la réputation très négative qu'avait le site du zéro à une époque (du contenu pour les débutants, par les débutants). J'espère que faire cohabiter les contenus est possible, quitte à les classer, ou faire des « article de seconde page », si je peux le dire ainsi.

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+4 -0
Ce sujet est verrouillé.