Zds est-il vraiment un site pour les débutants ?

a marqué ce sujet comme résolu.

Reprise du dernier message de la page précédente

Je ne pense pas que se fermer à du contenu de qualité soit pertinent. Sinon, ZdS sera limité à du contenu pour débutant et risque de se traîner la réputation très négative qu'avait le site du zéro à une époque (du contenu pour les débutants, par les débutants). J'espère que faire cohabiter les contenus est possible, quitte à les classer, ou faire des « article de seconde page », si je peux le dire ainsi.

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+4 -0

je ne comprends aps pourquoi j'y contribuerais

Qu'est-ce qui t'empêche d'écrire des brèves correspondant à tes critères ?

Je veux dire, c'est le principe d'un site communautaire : si tu veux qu'un certain type de contenu soit présent, tu l'écris, tu n'exiges pas des autres bénévoles qu'ils se plient à tes exigences. Par exemple, je trouvais (et je trouve toujours) que ça manque cruellement de cours et articles sur l'histoire et la linguistique, alors j'en ai écrit plein.

Sinon, c'est un cercle vicieux… Il n'y a pas de contenu qui te plaît, alors tu ne contribues pas, alors il y a toujours plus de contenu qui ne te plaît pas.

Alors lance-toi ! Qu'est-ce qui t'arrête ? ;)

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+4 -0

Moi je ne me reconnais pas dans ce site et je ne comprends aps pourquoi j'y contribuerais

Qu'est-ce qui t'empêche d'écrire des brèves correspondant à tes critères ?

Dominus Carnufex

Le début de la phrase.

Stranger

J'ai peut-être raté une explication, aussi n'hésite pas à me répondre par un simple lien, mais qu'est-ce qui fait que tu ne te reconnais pas ici ? Ça m'intéresse assez.

+0 -0

J'espère que faire cohabiter les contenus est possible, quitte à les classer, ou faire des « article de seconde page », si je peux le dire ainsi.

Je pense que c'est la seule solution viable. Tout est une question de marketting : qui est l'utilisateur cible principal du ZdS? le débutant. Donc il faut mettre en avant les articles/tuto pour débutant, et donc forcément mettre en second plan les articles/tuto plus poussés.

Et si on commence à se retrouver avec un contenu trop orienté "haut niveau", il faudra alors sérieusement penser à limiter la production de contenu de ce type. Il faudrait peut être se fixer un ratio, genre 40/50 % du contenu doit être orienté débutant, et tenir ce ratio.

Du coup je rejoins un peu Stranger là dessus:

je pense qu'il manque une ligne éditoriale ferme sur ce sujet

De plus je suis content que ma remarque sur les titres ai fait réagir, je pense que c'est un axe d'amélioration simple sur lequel on peut travailler. Bon, la plupart des tutos ont quand même des titres très bons, mais là je vois "Syndication de contenu « RSS » avec Atom" en titre ET en sous titre, je me dis qu'on peut améliorer ça. Surtout que le RSS est juste le truc qui a explosé ses dernières années et donc ce tuto devrait faire une belle porte d'entrée pour ZdS. Sans avoir lu le tuto, je suppose qu'on pourrait garder le sous titre tel quel et passer le titre en "Apprendre à utiliser le RSS" (j'essaie de me mettre à la place du gars qui chercherait de l'info sur le RSS, quels mots clefs taperait il dans google?).

Enfin je trouve qu'on manque de contenu sur du pratico pratique pur, court et simple. Du style "Comment faire une capture vidéo de son écran?", question que je me suis récemment posé, et dont il existe plein de solutions. C'est juste une explication d'un ou deux logiciels, ça devrait faire un tuto court et pas bien compliqué. Je pense peut être m'y essayer d'ailleurs.

+2 -0

Le début de la phrase.

Stranger

En fait, t'es juste un emmerdeur… « Bouhou, je me reconnais pas dans le site et y'a pas de contenu qui me plaît, alors au lieu d'utiliser les outils qu'on a gentiment mis à ma disposition pour faire changer les choses, je vais plutôt râler et essayer de forcer les autres à faire ce que moi je veux. » Je résume, hein…

Enfin je trouve qu'on manque de contenu sur du pratico pratique pur, court et simple. Du style "Comment faire une capture vidéo de son écran?", question que je me suis récemment posé, et dont il existe plein de solutions. C'est juste une explication d'un ou deux logiciels, ça devrait faire un tuto court et pas bien compliqué. Je pense peut être m'y essayer d'ailleurs.

froll

Ça, c'est un choix qui a été fait de longue date de ne pas proposer de « recettes de cuisine », qui se contentent de donner des instructions à suivre.

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+6 -10
Auteur du sujet

Je penses que comme le dit Froll le problème est un problème de marketing. Le sdz cible en priorité les débutants (dans l'idée) mais en pratique est tenu par un ensemble de personnes qui ont un bon niveau en science qui produisent donc en majorité du contenu de leurs niveaux.

Comme chacun peut produire ce qu'il veut plus ou moins (un article court ou pas, technique ou non) ça n'aide pas à s'y retrouver : l'article sur le bouclier scandinave à un titre qui ferait fuir un noob en courant pourtant il est accessible à tous et pas trop long. A l'inverse le défi de Clem semble être une invitation à la participation pour chacun alors qu'il n'est accessible qu'à peu de gens.

Il serait bien de crée des règles de classement et de production du contenu et d'avoir une ligne éditoriale un peu plu ferme. Je propose les deux axes suivants :

  • Imposer une classification de niveau type "débutant", "moyen" "avancé" avec une définition précise de ce qu'est un débutant (par exemple niveau bac). Cela à trois avantages :
  • le lecteur sait tout de suite quel est le niveau de ce qu'il va lire.
  • l'auteur à un guide pour adapter son contenu, de même pour les validateurs. Ainsi on évitera de parler directement d'isotrope et de rayon gamma dans un article qui se veut pour débutant car à moins d'un bac S la plupart des gens normaux ne maitrisent pas ces termes.
  • cela fourni des statistiques pour maitriser le contenu du site et savoir quels sont les tendances et les besoins. Plus besoin de s'écharper pour savoir si tel tuto est oui ou non débutant ou accessible, on aura une grille commune pour prendre les bonnes décisions.

  • Donner une indication de lecture, par exemple "rapide", "moyen", "long" pour que chacun sache à l'avance sur quoi il va tomber. Et définir des critères précis en nombre de mots pour établir cette classification. Le lecteur sera content et l'auteur et le validateurs auront un critère supplémentaire pour travailler efficacement.

Si on ne met pas en place ce genre d'outils pour avoir un état des lieux objectif du contenu et par la suite prendre des décisions adaptés (produire plus de contenu de tel niveau etc) alors ça restera "chacun produit dans son coin comme il veut" et le débutant ne viendra sans doute jamais vraiment ici… Il faut se donner les outils nécessaires pour satisfaire le débutant si tel est réellement notre but. Ainsi on n'as pour l'instant même pas une définition commune de ce que doit être un débutant pour savoir si les contenus sont adaptés ou non. C'est un problème non ?^^

PS je suis parfaitement de l'avis de Stranger. Soit le site reste fidèle à son esprit de départ et il faut CLAIREMENT faire quelque chose. Soit ça reste le club participatif de sciences mais alors faut pas faire semblant de dire bienvenu aux débutants. Je penses qu'on peut garder un contenu de qualité voir technique tout en produisant un contenu réellement pour débutants.

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+5 -1

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Je ne voudrais pas que mon exemple soit sorti de son contexte :

  • Je n'ai pas dit qu'il faudrait faire reposer le site sur du clickbait, mais simplement que le format de ces titres attire des clics (et donc incite les gens à consulter le contenu). Et à ceux qui déclarent que "de toute façon ils ne cliqueront jamais sur ces titres parce que ça augure un contenu de merde", à la bonne heure, vous n'êtes pas le public cible.
  • Je n'ai pas dit qu'il fallait faire du contenu de moindre qualité, mais simplement penser à adapter sa forme de temps en temps pour être plus attractifs auprès d'un public débutant.
  • Je n'ai JAMAIS parlé de baser la ligne éditoriale sur la forme des articles, mais simplement de faire passer en priorité à la validation les articles destinés aux débutants (donc baser la ligne éditoriale sur la cible).
  • En aucun cas il ne s'agit de formuler des guidelines systématiques ni de forcer qui que ce soit à publier sous un format donné.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+7 -0
Auteur du sujet

En aucun cas il ne s'agit de formuler des guidelines systématiques et de forcer qui que ce soit à publier sous ce format.

N'est ce pas un problème ?

Actuellement chacun peut écrire n'importe quoi sur ce qu'il veut et ce n'importe comment. Ce qui crée une forte disparité dans le contenu et aucun moyen pour s'y retrouver. je clic sur l'article pis je vois bien au final si je comprends et si en fait je me suis fait *bait * (défi de Clem par exemple^^).

Est-ce un fonctionnement vraiment pertinent ? Sous prétexte de liberté de l'auteur ne doit on vraiment imposer aucune contrainte ?

Tu remarquera d'ailleurs que je ne parle pas de forcer un format de publication mais d'établir une classification. Chacun restera libre de publier un article de 50 pages comme Carnufex ou un article plus court. Mais ils auront une mention indiquant au lecteur leurs tailles approximative. Idem pour le niveau. Comme ça même si le titre ressemble à "le rebond du bouclier scandinave" j’aurai peut être envie d'en savoir plus si je vois une petite étiquette "débutant" sans m'enfuir devant le titre.

Que je sache ça ne *contraint * en rien les auteurs dans leurs libertés de rédaction.

Cela est aussi compatible (et de mon point de vue souhaitable) avec une mise en avant en validation des tutos pour débutants. Mais pour cela il faudrait déjà avoir une idée clair de ce qu'est un tuto pour débutant non ?

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+3 -0

Je ne répondais pas spécifiquement à ton post, avec lequel je suis globalement d'accord.

Je voulais juste éclaircir mon propos pour éviter qu'il ne soit détourné au fil des pages. :)

Par contre non, je ne suis pas pour imposer un format : ce serait se fermer des portes, et c'est pas la politique de la maison. Si certains auteurs veulent tenter d'adopter des formats plus attrayants/populaires, ils le peuvent, et je le verrais (personnellement) comme un effort pour attirer des débutants. Mais ça ne doit pas couper les autres dans leur motivation pour publier sur ZdS.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+4 -0

C'est parfaitement résumé. Mais j'ai au moins appris aujourd'hui que c'était moi le problème et pas le site, je ne pensais pas être le seul à penser ça.

Stranger

Je ne suis pas sûr que l'on puisse dire que l'auteur du topic le plus lu – et de très, très loin – du site soit un problème. Parce que oui, les forums, c'est aussi de la contribution, même plus importante que le reste en terme de visites aujourd'hui, avec près de 50 % des vues uniques. Et ce serait vraiment dommage de faire fuir des contributeurs pour des querelles d'ego.


Sinon je plusseoie violemment le message de nohar ci-dessus. Si par exemple on prends mon tuto « Pourquoi vous devriez avoir une peluche sur votre bureau », il a un titre qui pourrait ressembler à un titre d'article pute-à-clic (ça a déjà été soulevé plus haut).

Pourquoi c'en est pas un ?

  • Parce que le tuto réponds exactement à la question posée (les putes à clic sont en général vides).
  • Parce qu'il y a un vrai contenu derrière (le _déboguage-canard-en-plasitique)
  • Le titre a très probablement participé à sa diffusion, puisqu'il n'est à peu près plus vu depuis les deux pics de l'été dernier, au contraire de tutos « lourds sur le fond » comme Arduino, Symfony 2 ou Java (argh) qui est notre trio de tête.

Enfin, j'aime beaucoup l'idée d'indiquer le public ciblé (PS : via des prérequis, cf mon premier post dans ce topic) et une estimation du temps de lecture.

Édité par SpaceFox

Je penses que comme le dit Froll le problème est un problème de marketing. Le sdz cible en priorité les débutants (dans l'idée) mais en pratique est tenu par un ensemble de personnes qui ont un bon niveau en science qui produisent donc en majorité du contenu de leurs niveaux.

Autant je suis d'accord pour dire qu'il y a un problème de mise en avant et de choix des titres autant il a été prouvé que "la majorité" de nos contenus visaient les débutants.

Imposer une classification de niveau type "débutant", "moyen" "avancé" avec une définition précise de ce qu'est un débutant (par exemple niveau bac). Cela à trois avantages :

sachant qu'on a des belges, des canadien et des suisses qui viennent, parler du "niveau bac" alors qu'il y a déjà 15 bacs différents en France et qui en plus sont eux même différents des humanités belges etc. je ne vois pas trop l'intérêt de donner un niveau "précis". C'est "avec prérequis" ou "sans prérequis". Point.

Je n'ai JAMAIS parlé de baser la ligne éditoriale sur la forme des articles, mais simplement de faire passer en priorité à la validation les articles destinés aux débutants (donc baser la ligne éditoriale sur la cible).

je suis tout à fait d'accord avec ça.

+2 -0

Bon j'ai parcouru rapidement les messages de ce sujet et je vais essayer de donner mon point de vue.

Est-ce un fonctionnement vraiment pertinent ? Sous prétexte de liberté de l'auteur ne doit on vraiment imposer aucune contrainte ?

Il n'y a pas aucune contrainte, loin de là. Quand j'ai commencé à rédiger mes tutos, j'étais très loin du style que l'on m'a demandé d'adopter.

Imposer une classification de niveau type "débutant", "moyen" "avancé" avec une définition précise de ce qu'est un débutant (par exemple niveau bac).

C'est ce que la plupart des auteurs s'efforcent à faire dans leurs introductions (en tout cas chez les matheux c'est comme ça). On essaye de donner les pré-requis et faire des rappels pour bien cerner le lecteur visé.

Donner une indication de lecture, par exemple "rapide", "moyen", "long" pour que chacun sache à l'avance sur quoi il va tomber.

Ça c'est trop difficile. Selon les lecteurs, ça ne prendra pas le même temps. En particulier pour les textes les plus techniques. Le tuto que je rédige sur les DL, il me faudrait une petite demi-heure pour le lire, je pense qu'il faudrait plusieurs heures au lecteur visé.

+0 -0

J'ai peut-être raté une explication, aussi n'hésite pas à me répondre par un simple lien, mais qu'est-ce qui fait que tu ne te reconnais pas ici ? Ça m'intéresse assez.

katana

Le site qu'on m'a vendu quand le staff a démissionné d'Openclassrooms pour se lancer dans cette aventure, c'est un site pour les débutants. Pas un site scolaire avec des certifications, ni un blog de thésard, ou un journal scientifique : un site où les débutants apprennent. J'espérais quelque chose dans la veine du SdZ, en fait.

Au lieu de ça, quand je me connecte je vois un tutoriel sur la latéralisation cérébrale et un défi de Clems qui m'annonce d'emblée que je connais déjà SHA-1, et si j'ai le malheur de dire que je fréquente des sites Web de vulgarisation technique, on va me dire que je lis "de la merde" ou "des torchons". Source:Stranger

Merci pour ton explication. J'ai vraiment le même ressenti (à propos de ce que tu dis dans ton deuxième paragraphe). Je suis plus nuancé sur ce que tu dis au début : à mon avis, des contenus techniques et avancés peuvent parfaitement cohabiter avec des contenus plus accessibles, cependant rien ne semble avoir été pensé dans cette optique.

Ne penses-tu pas que, en améliorant les points que tu mentionnes (pré-requis/diversification des ateliers, titres plus accessibles, taille/découpage des articles mis en avant) et éventuellement sur d'autres (simplification de la page d'accueil, avec articles dédiés aux débutants directement mis en avant), on pourrait réussir à avoir du contenu accessible au premier plan, et du contenu scientifique/avancé/etc. derrière, disponible pour les gens qui voudraient aller plus loin ?

+2 -0

Imposer une classification de niveau type "débutant", "moyen" "avancé" avec une définition précise de ce qu'est un débutant (par exemple niveau bac).

C'est ce que la plupart des auteurs s'efforcent à faire dans leurs introductions (en tout cas chez les matheux c'est comme ça). On essaye de donner les pré-requis et faire des rappels pour bien cerner le lecteur visé.

Pour ceux qui ne suivent pas le forum Science, les discutions sur la manière de faire un tuto en math (je pense qu'on peut généraliser « en science ») sur ZdS a été débattu dans deux sujets : enseigner les mathématiques et comment rédiger sur ZdS. Je pense qu'il est pertinent d'attendre ce que ça va donner en pratique (les débats datent de avril à juillet 2014, donc les effets ne sont peut-être pas encore visibles). La question des pré-requis avait été largement posé à ce moment, et je crois que le propos de Holosmos avait fait consensus.

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+2 -0
Auteur du sujet

Poutant je suis d'accord pour dire qu'il y a un problème de mise en avant et de choix des titres autant il a été prouvé que "la majorité" de nos contenus visaient les débutants.

Non, si on reprends ton tableau on vois que plus de 70% du contenu publié en articles (hors les articles qui n'ont pas de but d'apprendre quelque chose comme les interview ou news) sont soit hyper ciblés soit trop technique. De plus il existe une différence entre "viser les débutants" et "avoir un article effectivement compréhensible par les débutants". Par exemple les articles sur le nucléaire dans l'espace ou la signature numérique se veulent pour débutants mais demandent certains prérequis qu'un débutant n'a pas (rayon alpha/gamma, isotrope ou écriture des bits etc). Les articles qui répondent au prérequis "accessible sans rien y connaitre et touchant un publique large" sont très rare. Par exemple l'article de Stranger sur la physique du tir dans un jeu est accessible mais c'est très précis et pas forcement super attirant pour le débutant".

C'est "avec prérequis" ou "sans prérequis". Point.

Il existe toujours des prérequis plus ou moins implicites. Comme je le montre plus haut, savoir ce qu'est un isotrope et lire les lettre greques est un prérequis pour lire le tuto sur le nucléaire dans l'espace. Pourtant le cours se veut accessible aux débutants. Pour quelqu'un qui étudie la physique depuis longtemps il s'agit de connaissances de bases (1er ou terminale S). Pour une personne "normale" ce n'est clairement pas une connaissance basique. Par niveau bac j'entendais "niveau d'un élève moyen en fin de secondaire, sans formation scientifique particulière". C'est plus claire comme ça ?

Édité par Demandred

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+0 -1

Salut à tous. Je suis le topic depuis tout à l'heure, je vais participer un peu moi aussi.

Je pense que le problème est que nous avons encore besoin de temps pour diversifier nos contenus. Voici mon explication. Nous étions presque tous des membres assidus de feu le Site du Zéro. Hors, depuis 2013, impossible pour nous de proposer ou d'écrire des tutoriels avec ce foutu projet Claire. Puis, à l'été 2014, grande nouvelle, sort Zeste de Savoir, dans le but de faire renaître toutes les valeurs qui nous avaient attiré dans le SdZ : le partage, l'entraide, la gratuité, etc. Alors là, on dispose enfin d'une plateforme sur laquelle publier nos productions et nos écrits, d'autant plus qu'elle attire rapidement plusieurs centaines voire milliers de visites.

En tant qu'auteur, j'avoue que si j'ai le choix entre partager quelque chose de peu connu ou un peu complexe sur le C++, par exemple les variadics templates ou le RAII, et écrire un tutoriel pour débutant, j'aurai tendance à aller sur le premier choix. Pourquoi ? Parce que je suis motivé par ce partage de quelque chose d'un peu exotique. En plus, comme je sais que j'ai en face pas mal de personnes avec un bon niveau, je sais que j'aurais des retours et de la lecture.

De l'autre côté, si je produis un contenu pour débutants, admettons un tutoriel pour apprendre le C++ (ce que je fais d'ailleurs), il y aura moins de personnes attirées puisqu'elles connaissent déjà.

C'est un ressenti personnel, mais il est vrai que produire plus de contenus pour débutants pourraient ainsi contenter tout le monde.

Cela est aussi compatible (et de mon point de vue souhaitable) avec une mise en avant en validation des tutos pour débutants. Mais pour cela il faudrait déjà avoir une idée clair de ce qu'est un tuto pour débutant non ?

Demandred

Y'a quand même un truc à prendre en compte dans ta réflexion : un tuto pour débutant n'est pas forcément un tuto court.

Mes 21 pages (images non comprises) sur Alice Kober sont parfaitement accessibles au débutant, dans la mesure où elles ne demandent presque aucun pré-requis (savoir qui est Homère, avoir vaguement entendu parler des Étrusques, etc.) et où tous les passages techniques sont largement explicités pour qu'on puisse les comprendre même sans rien connaître à la linguistique. Et pourtant, elles vont faire fuir quelqu'un comme Stranger.

A contrario, mais je pense que c'est plus évident, je n'aurais aucun mal à pondre un article de 100 lignes parfaitement inaccessible à un débutant. Genre un petit quelque chose sur la féodalité, qui pique bien les yeux…

Et même cela étant dit, placer une barrière entre débutants et non débutants est loin d'être simple. Par exemple, un tuto d'histoire qui demande un niveau Bac, c'est un tuto pour débutant. En maths, c'est déjà un tuto de niveau moyen.

Toi-même tu parles de niveau Bac, avant de dénier au Bac S le droit d'être traité comme les autres Bacs, parce que visiblement, tu fais une fixation sur les sciences. Preuve en est le fait que tu qualifies ZdS de « club participatif de sciences », en passant sous silence son versant sciences humaines.

Alors comme d'autres l'ont déjà dit (et comme cela a déjà été demandé dans d'autres sujets), une meilleure formulation des pré-requis exacts des contenus serait un système plus adapté.

J'ajouterais que autant, vu les objectifs du site, je comprendrais qu'on fasse passer en priorité les tutos et articles pour débutants, autant je l'aurais un peu mauvaise qu'on fasse de même avec les contenus courts au détriment des contenus plus longs. Un contenu long demande beaucoup plus de temps à produire, est plus long à valider, fera déjà fuir un certain public du simple fait qu'il soit long, si en plus on le pénalise au niveau des mises en avant et de l'ordre de validation, c'est même plus la peine de se donner autant de mal pour faire un contenu complet…

EDIT:

Non, si on reprends ton tableau on vois que plus de 70% du contenu publié en articles (hors les articles qui n'ont pas de but d'apprendre quelque chose comme les interview ou news) sont soit hyper ciblés soit trop technique.

Ciblé ne veut pas dire inaccessible aux débutants ! On l'a assez répété !

EDIT bis:

Par niveau bac j'entendais "niveau d'un élève moyen en fin de secondaire, sans formation scientifique particulière"

Pourquoi « scientifique » ? Pourquoi un niveau Bac signifierait « sauf les sciences » mais pas « sauf la litté », « sauf la philo », « sauf les SES » (perso, j'ai jamais fait de SES, même en Seconde), ou « sauf les langues » ? À part parce que tu as un problème avec les sciences ?

Édité par Dominus Carnufex

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+2 -4
Ce sujet est verrouillé.