Hier, je sort enfin... Pour le pire?

a marqué ce sujet comme résolu.

Et encore une fois pour l'insulte homophobe… si tu rencontre encore ces jeunes et que tu te fais encore emmerder de la sorte… ben police hein… il arrive un moment où ce genre de remarques abjectes doivent être punies. Et rien qu'un passage au poste, ça fait bien peur à un petit con.

Je confirme, d'expérience (enfin, moi c'est au parquet, donc déjà un niveau au-dessus) mais face à un policier ou procureur, t'inquiète pas qu'il la ramène moins… :D

Arius

Mon expérience se situe au niveau des colos ^^ rien que d’amener un jeune con devant le dirlo, qui est une figure d'autorité supérieure, il est plus calme. Après, ça dépend bien évidemment du jeune ^^

Ah oui, et pour le coup de l'assurance et de la confiance en soi… Faire de l'animation m'a ENORMEMENT aidé. Je ne sais pas si c'est quelque chose de valable pour beaucoup de monde, mais apprendre à gérer des jeunes, c'est très sympas, c'est une aventure humaine incroyable, et moi ça m'a beaucoup aidé à un moment où j'en ai eu besoin. Et en plus on se fait des tas et des tas d'ami géniaux !

Titre !

+4 -0

On a peur des autres et de la violence, mêmesurtout ici, en France, pays suffisamment développé en comparaison avec bien d'autres plus difficiles.

Fixed.

Je crois que la France est le seul pays dans lequel j'ai vecu ou cela m'arrive de maniere reguliere (insultes ou agressions sans motif) si ce n'est pas quasi-systematique. A contrario, cela ne m'est jamais arrive ni dans des pays developpes comme au Canada, ni dans des pays moins developpes, en Ukraine, Roumanie et j'en passe. Je ne dis pas que cela n'existe pas, mais qu'il y a un sacre soucis quelque part en France (et effectivement, la France est peut-etre moins homophobe que bien d'autres pays, mais les francais eux, le sont tout autant qu'ailleurs)

Bon courage.

Édité par KFC

« Kommunist Fried Chicken » | Macroeconomics: Three decades of intellectual regress

+2 -0

Ah oui, et pour le coup de l'assurance et de la confiance en soi… Faire de l'animation m'a ENORMEMENT aidé. Je ne sais pas si c'est quelque chose de valable pour beaucoup de monde, mais apprendre à gérer des jeunes, c'est très sympas, c'est une aventure humaine incroyable, et moi ça m'a beaucoup aidé à un moment où j'en ai eu besoin. Et en plus on se fait des tas et des tas d'ami géniaux !

jetSett

Eh bien aussi bizarre que ça puisse paraître, je confirme. Ça et le fait qu'au moins, on puisse clairement laisser parler son imagination à 200 à l'heure, ce qui aide. Je sais plus qui a parlé de jeu de rôle, mais c'est le même principe :)

#JeSuisToujoursArius • Doctorant et assistant en chimiedev' à temps partiel (co-réalisateur ZEP-12, recherche et template LaTeX)

+4 -0

Plus jeune, au college puis debut lycee, c'etait simplement sur le chemin de l'ecole ou a l'ecole, des agressions assez regulieres et plaintes sur plaintes. Impossible d'aller a l'ecole en velo sans se faire crever les pneus par exemple, de prendre les venelles sans prendre le risque de se faire agresser sans raison par des groupes de merdeux qui zonent.

Le fait changer d'etablissement pour le prive (une fois au college, puis une fois au lycee!), histoire d'avoir la paix vu que le public n'a jamais rien fait (ce qui est plus propre a, a calme la donne mais les trajets en tram n'etaient pas de tout repos, et ironie du sort, j'arrive a me faire tabasser et voler mes affaires a 30m de l'ecole par deux types qui passent, sans aucune raison.

Apres, en grandissant et changeant d'environnement, ca se calme dans les lieux que tu frequentes le plus (l'ecole principalement), mais il suffit de rentrer du sport a 9h le soir quand il fait nuit en hiver pour se faire emmerder quasi-systematiquement dans le tramway sans raison (un type qui passe, bouscule quand ce n'est pas un simple regard, s'enerve avec ses compagnons), la sortie du cinema, lieu public mais rassemblement des types louches qui forcemment viennent d'emmerder quand t'attends le tram, meme en groupe, les tunnels pour pietons que tu n'oses meme pas prendre parce que ca pue le coupe gorge, l'administration de ton ecole qui envoie des emails pour avertir de ne pas se ballader seul autour des 2 ou 3 arrets de trams proches de l'ecole a cause de la cite qui craint et parce que t'as eu un nombre assez important d'etudiants chinois qui se sont fait detrousser, Carrefour qui affiche des pancartes indiquant qu'il ne vend plus de 'l'acide au moins de 18 ans' parce qu'il y a eu des agressions a l'acide (wtf), etc.

Rebelotte sur Paris et ca serait encore plus long de detailler. Je dois oublier des trucs en plus. On peut citer les amiEs qui meme en groupe, et meme avec des mecs, se font siffler et insulter.

En fait il suffit d'etre different, un tout petit peu. Piercing, cheveux long et tatouage, homosexuel, femme, etc. Et pourtant je peux te dire que 1) je ne sors pas vraiment de la masse, mais alors vraiment pas 2) je ne suis pas rachitique physiquement sans etre une montagne.

Alors effectivement, plus tu grandis et moins c'est genant au sens ou tu sais gerer ce genre de choses (un bon coup de latte, quitte a finir en GAV ca ne me pose plus de probleme), que ce sont des 'grains de sable' dans un environnement plus sain, mais il n'en reste pas moins que c'est intolerable et que je me suis habitue a cela en France bien trop longtemps.

A 17 ans, c'est l'age charniere ou l'environnement est encore assez instable, et pas tres safe. Quand en plus on a le malheur de sortir un peu du lot, je comprends que les 'grains de sable' soient vecus comme des caillous et n'incitent pas a sortir ou se socialiser en dehors d'internet.

Aujourd'hui je vis dans l'un des pays les plus surs du monde et le plus sur d'Europe, et c'est tellement agreable de pouvoir prendre un tunel pour pietons, un parc ou une ruelle la nuit, seul, sans meme penser a la possibilite de tomber sur un type louche qui va chercher des embrouilles, etc. On ne s'en rend pas bien compte a moins de le vivre et d'avoir vecu au moins une ou plusieures mauvaises experiences (et quand on est un poissard comme moi… :D).

Édité par KFC

« Kommunist Fried Chicken » | Macroeconomics: Three decades of intellectual regress

+7 -0

Aujourd'hui je vis dans l'un des pays les plus surs du monde et le plus sur d'Europe

J'ai un doute. Y a des pays européens qui ont un taux de criminalité connu* plus bas (la sensation de sécurité n'est pas un indicateur fiable). Mais en soi, ça ne change rien au fond du propos, c'est effectivement un pays sûr. :)

*(déjà que les statistiques en matière de délinquance/criminalité… m'ouais)

Édité par Arius

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+1 -0

La sensation de securite n'est tellement pas un indicateur fiable que je ne crois pas que ce soit pris en compte dans le classement (la Pologne etant juste 2% au dessus de la moyenne europeenne sur le ressenti en terme de securite). C'est un sujet que j'aborde assez souvent avec les natifs et la plethore d'etudiants d'autres pays et c'est assez facinant de voir les differences de perception en terme de securite entre les deux groupes.

Mais toujours est-il qu'en general ce ne sont pas trop les homicides que l'on craint, mais bien les petites agressions physiques ou verbales. Je crois que c'est ca qui joue le plus sur le sentiment de securite globalement (en meme temps, quand t'es mort tu ressents moins le besoin de cogiter sur le fait que cela peut t'arriver a nouveau).

Édité par KFC

« Kommunist Fried Chicken » | Macroeconomics: Three decades of intellectual regress

+5 -0

Personnellement, je dirais aussi que tu ne dois pas sortir seul. Enfin du moins, tu ne dois pas sortir juste pour sortir, mais sortir parce que tu en as envie.

Normal qu'après cela tu aies moins envie de sortir. Mais logiquement, l'envie de ressortir faire un footing devrait bientôt te revenir, parce que ça te fait du bien.

Pour ce qui est des amis, j'ai personnellement appris que ça ne servait à rien d'en chercher la quantité. Certaines personnes aiment sortir en groupe de 15, moi je préfère être à 2 ou 3. J'ai des tas de connaissances, des gens que je voie pour une raison précise (études ou job notamment) ou en soirée (dans les rares auxquelles je suis invité). Mais des amis, j'en ai très peu. Pour autant, c'est ceux-là qui comptent. Tes amis, c'est toi qui les choisis, ça ne sert rien à rien d'aller en chercher si les personnes ne te plaisent pas, ne partagent aucun point commun avec toi.

Pour ce qui est de gérer les groupes, surtout en cours, je pense que le plus important c'est de ne pas s'afficher à contre-courant. Caresse un peu les groupes dans le sens du poil, mais ne t'engage pas si tu n'en as pas envie, si ça ne te convient pas, si ça ne respecte pas tes convictions. Inutile d'aller chercher l'attention de la masse, le plus important reste ce que tu penses de toi-même.

Pour ce qui est de l'homosexualité, j'ai un ami qui a choisi de l'assumer à fond, qui plaisante là-dessus (aucune blague discriminatoire surtout). Et il m'a l'air très heureux comme cela.

EDIT : Je tiens à préciser que ma fatigue se ressent un peu dans la clarté de mon écrit :)

Édité par Phigger

+5 -0

Je confirme, d'expérience (enfin, moi c'est au parquet, donc déjà un niveau au-dessus) mais face à un policier ou procureur, t'inquiète pas qu'il la ramène moins… :D

Arius

Pour homophobie là encore ?

En rentrant, deux garçons du coin (dont un voisin) parlaient avec une fille que je ne connaissais pas, je me dirige donc pour dire bonjour, bien que ce soit des personnes qui m'ont toujours semblé peu recommandable, ça ne m'empêche pas d'être poli.

Ozmox

@Ozmox : Je ne sais pas si tu connais bien ton voisin, ou si tes parents et ceux du voisin se connaissent, bien mais je pense que tu n'aurais pas dû aller les voir. Ces personnages qui d'après toi ne te paraissaient pas recommandables ont dû être étonnés et amusés que tu viennes leur adresser la parole d'où leur méchanceté qui s'ensuivit, qui est tout à fait inacceptable mais prévisible chez ces gamins en train de zoner.

Ne te laisses pas faire si de tels individus deviennent violents et n'hésite pas à demander de l'aide et surtout à ressortir de chez toi. Je trouve la réaction de la fille assez surprenante, pourquoi a-t-elle sursauté ?

Sinon je suis tout à fait d'accord avec le message de Felko. C'est triste à dire mais c'est la seule solution pour se faire un tant soit peu respecter dans notre pays qui se dégrade de jour en jour.

Édité par Croal

+0 -0

(Je suis oblige de moinsser, ce n'etait pas du tout le sens de mon propos: je n'ai jamais frappe le premier. Jamais. Et ce pour toujours avoir la legitimite de la defense. Je soulignais simplement le fait que se defendre n'est pas forcement le choix le plus simple a faire, surtout sur le moment et face a la peur.)

« Kommunist Fried Chicken » | Macroeconomics: Three decades of intellectual regress

+4 -0

Ça n'était pas une agression homophobe qui m'est tombée dessus ce soir mais une agression type "mec bourré et chelou". Je confirme ce que dis KFC : une bonne beigne, même quand on est pas baraqué, ça règle le problème quand le dialogue ne marche plus.

Moralité : ne pas frapper sans raison, mais frapper le premier.

informaticienzero

J'en suis déjà venu aux mains, plusieurs fois, mais je n'ai jamais frappé le premier et je m'en suis toujours sortit. Il faut autant que possibles eviter d'en arriver là car dans un combat, il n'y a aucun gagnant. Bref ça calme effectivement mais ce n'est pas une méthode recommandable.

devenu @romantik

+2 -0

Je me suis fais cracher dessus. C'est pas de la légitime défense certes, mais j'allais pas rester là sans rien faire.

Mais merci d'avoir pris le temps d'expliquer ton propos, je l'avais effectivement mal compris.

EDIT : je n'ai pas pris le temps d'étayer hier, donc mon propos fait un peu HS. J'ai pensé à ce sujet justement pour cette envie de rester chez soi, cette méfiance et cette tension qui persistent, ce manque de confiance, exactement comme le PO, que je comprends mieux maintenant et où je compatis.

Édité par informaticienzero

Que penses-tu de te mettre à la pratique des arts martiaux ou sport de combat/défense ? Je pense en particulier à une discipline comme le Krav maga ou éventuellement l'aikido. Cela te permettra d'avoir un minimum de moyens techniques de te défendre et t'aidera à surmonter ce problème.

Personnellement c'est ce que j'avais fais (mais j'ai choisi une discipline pas très efficace à court terme :p).

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+3 -1

Que penses-tu de te mettre à la pratique des arts martiaux ou sport de combat/défense ? Je pense en particulier à une discipline comme le Krav maga ou éventuellement l'aikido. Cela te permettra d'avoir un minimum de moyens techniques de te défendre et t'aidera à surmonter ce problème.

Personnellement c'est ce que j'avais fais (mais j'ai choisi une discipline pas très efficace à court terme :p).

Demandred

+1 ! et c'est surtout dans la tête que ça se passe : tu te sais capable de répondre, et du coup tu deviens plus assuré

Titre !

+5 -1

Et puis mettre krav maga et aïkido sur le même plan

Je donne juste ça comme exemple. Selon où il habite ça serait peut-être plus facile de trouver un club d'aikido que de krav maga. Le plus efficace pour se défendre est le krav maga (normal il est fait pour ça contrairement à l'aikido). Mais l'aikido me semble relativement efficace aussi (par rapport à des disciplines courantes comme le karaté ou le judo par exemple).

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+0 -2
Auteur du sujet

J'ai quand même bien rit, j'aime bien ces noms d'arts martiaux incompréhensibles mais on part un peu loin. Je reçoit quelques MP d'explications personnelles/soutient et je trouve cela très gentil de votre part, mais retenons qu'il n'était pas nécessairement l'esprit de mon message de me plaindre, juste de me poser quelques questions quant à mes relations et voir si certains d'entres-vous on eu peut-être vécu le même genre de situation.

Après, pas besoin d'en venir à la violence pour ce genre de chose et finalement, j'ai quelques contacts qui pourraient "s'occuper" de ce genre d'emmerdeurs (comme des copains si vous voulez) mais je m'en fiche, je ne veux pas de problèmes.

C'est pas la première fois, ça arrive, c'est simplement que j'ai de moins en moins l'habitude de sortir et je me questionne. Merci pour vos réponses, conseils et aussi d'avoir partager un peu votre vécu, au passage.

Édité par anonyme

+8 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte