Licence CC BY-NC

Interlude - Être un développeur

Dernière mise à jour :

L’art de développer ne se limite pas à la maîtrise du langage utilisé. Il y a, en effet, bien d’autres aspects dans le développement que la pure programmation et c’est ce que nous allons découvrir dans cette partie. Les outils que vous y découvrirez vous donneront une grande autonomie pour mener à bien des projets seuls. Vous serez alors à même de créer des programmes mine de rien assez complexes. :)


  1. Avant-propos

    1. Ce que nous avons appris

    2. Différents paradigmes

    3. Brancher le cerveau avant tout

    4. Savoir se débrouiller

  2. Mais où est la doc ?

    1. Lire une page de doc

    2. Exercices

    3. Documenter son code avec Doxygen

    4. Quelques bonnes pratiques

  3. Compilation en cours…

    1. Le préprocesseur

    2. La compilation

    3. Le linker

    4. Schéma récapitulatif

  4. Chasse aux bugs !

    1. Le principe

    2. Visual Studio

    3. Qt Creator

    4. En ligne de commande avec gdb

  5. Une foule de bibliothèques

    1. Quelles bibliothèques choisir ?

    2. Généralités

    3. Installer Boost

    4. Installer SFML

  6. Améliorer ses projets

    1. git — Sauvegarder et versionner son code

    2. GitHub — Partager son code

    3. CMake — Automatiser la compilation de nos programmes

    4. Aller plus loin



Finalement, être un développeur, ça recouvre bien plus que simplement écrire du code. Tous ces outils sont là pour nous faire gagner du temps et de l’efficacité. Bien entendu, tous les développeurs C++ n’utilisent pas tous les mêmes outils. Certains vous seront peut-être imposés, en fonction du projet sur lequel vous travaillerez. Mais certains principes restent universels.

  • La documentation est votre meilleure amie.
  • Une bonne documentation épargnera beaucoup de peine à ceux qui passeront derrière vous ou qui utiliseront vos produits.
  • On crée tout le temps des bugs, alors apprendre à les détecter et les éliminer est une bonne habitude. On essayera bien entendu d’en éliminer un maximum dès la compilation, mais pour ceux qui restent, le débogueur vous attend.
  • Comprendre la compilation est utile, parce qu’en comprenant mieux ce qui se passe sous le capot, vous pouvez optimiser (comme avec constexpr) et mieux comprendre les erreurs (erreur de linkage par exemple).

Le fait est qu’en terminant cette partie, vous avez bien progressé. Vous commencez à avoir la mentalité et les pratiques d’un bon développeur. Nous allons justement mettre l’ensemble du cours en pratique avec une étude de cas.