Atelier changement du fonctionnement de l'asso et de son CA

Du concret !

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Conseil d'Administration

Reprise du dernier message de la page précédente

Je vais apporter le grain de sel que je muris depuis un petit moment.

Pour moi il y a un point sur lequel on doit formaliser les choses de façon structurante : il faut que les débats/discussions/initiatives soient orientés et pilotés pour aller quelque part. Devant chaque sujet, il faut au moins :

  • une personne qui pousse le sujet (le but de cette personne est que quelque chose se passe),
  • au moins un représentant de l’asso pour parler au nom du CA.

Si c’est un membre du CA qui pousse le sujet, parfait, mais à chaque fois qu’il s’est passé quelque chose sur ZdS, la personne qui a poussé le truc n’était que rarement membre de l’asso, sans même parler du CA.

Pour moi, ce n’est pas un problème : il vaut mieux qu’un sujet soit porté par quelqu’un de motivé pour faire ce truc, si cette personne ne fait pas partie de l’asso, les membres du CA peuvent tout à fait :

  • lui dire "OK, fais ça en notre nom, on te suit",
  • bosser en binôme avec ce pilote.

Maintenant, il faut quand même avouer que quand le pilote est membre du CA, ça simplifie les choses : est-ce que le fait d’être motivé/actif devrait devenir un critère pour faire partie du CA ? Est-ce que rentrer au CA devrait signifier un engagement de la personne en ce sens ?

J’ai tendance à pencher de plus en plus vers le "oui" : même si c’est pas du tout ce qu’on a fait historiquement, le CA est la partie visible de l’asso. Si on ne voit personne poster avec cette casquette, il est tentant de croire que l’asso est inerte, et c’est pas un signal rassurant.

Dans la tête de tout le monde à part l’asso : ZdS est une communauté pilotée par une asso. Si son CA est inerte, l’asso est inerte. Si l’asso est inerte, la communauté ne se sent pas capable d’avancer. Et une communauté qui n’évolue pas, qui ne va nulle part et n’a pas de but, c’est une communauté qui meurt.

Bref, pour moi la communauté/l’asso/le CA doit montrer un pouls régulier. C’est indispensable.

La question est donc : que faudrait-il changer, formellement, structurellement, pour que ce soit le cas ?

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+7 -0

J’aimerais bien que quelqu’un d’autre que moi prenne cette initiative, ça me rassurerait sur la motivation du CA à ce que l’asso vive.

nohar

Je devrais pouvoir m’en occuper, et je rejoins totalement ton dernière message sur le rôle moteur du CA pour l’activité du site.

Je rédigerai d’ailleurs une réponse plus complète dans la semaine sur le « comment ? », je n’ai pas énormément de temps là.

Édité par entwanne

Auteur du sujet

Autre détail, je ne pense pas que quelqu’un l’ait déjà mentionné explicitement : actuellement, pour "convoquer" le CA sur un sujet, on peut passer techniquement par une alerte modération que l’on préfixe du tag [CA] : le CA a accès à ces alertes.

Pour moi, cela devrait suffire. Charge aux membres du CA d’aller consulter le post alerté pour y mettre au minimum un +1/-1 pour montrer qu’ils en ont pris connaissance, ou bien intervenir plus largement s’ils ont des trucs à dire.

Après si ça embête le staff d’avoir ces alertes et que des gentils devs veulent bien s’en charger, on peut aussi imaginer un système d’alerte parallèle mais ça me semble overkill.

Edit :

@entwanne : merci ! Pas de soucis, la deadline à 2 semaines que je mentionne plus haut est juste pour permettre aux gens d’avoir le temps de réagir. ;)

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+3 -0

Cool. C’est à noter et à diffuser le plus possible (au moins pour le staff).

C’est bête, mais c’est le genre de toute petite chose qui a son importance.

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

Conseil d'Administration

Je reviens donc comme promis pour proposer une réponse fournie.

La question est donc : que faudrait-il changer, formellement, structurellement, pour que ce soit le cas ?

nohar

Pour commencer par ce qui relève de la structure, comme j’ai déjà pu m’exprimer sur le sujet, je pense que la taille du bureau et l’organisation de ses rôles sont à revoir.

Il est aujourd’hui nécessaire de réunir six membres du conseil d’administration pour former le bureau, ce qui peut s’avérer difficile, alors que les postes suppléants ont parfois uniquement une portée symbolique.
Le doublement des postes du bureau s’explique par les blocages passés, mais pour moi une meilleure solution serait d’accorder l’ensemble des pouvoirs au CA et de partager les documents/informations avec tous ses membres. Il ne devrait pas y avoir de distinction entre bureau et CA : le premier devrait se résumer à trois étiquettes sur des membres du CA, leur conférant un devoir moral supplémentaire mais pas plus de droits. Cela permettrait de pouvoir remplacer les postes vacants « à la volée », sans que ne soient précisément désignées lors de l’assemblée générale des personnes aux rôles suppléants.

Ça rejoint d’une certaine manière la gestion collégiale qui avait été évoquée, mais au sein de laquelle on continuerait d’identifier trois rôles pour des questions de facilités.

Le reste de ce qui est actuellement défini structurellement me semble suffisant pour répondre aux attentes, c’est dans la mise en application que les choses devraient surtout évoluer.

Je suis d’accord pour dire que le CA devrait être composé de membres souhaitant s’impliquer dans la vie du site et de l’association. Il y a de multiples discussions qui parlent de l’inactivité (voire l’inexistence) de certaines équipes sur certains domaines (communication et ligne éditoriale pour citer deux exemples), mais qui donnent lieu à peu d’effets. Ne serait-ce pas le rôle du CA que de remuer un peu tout ça, renforcer les équipes qui ont besoin d’aide, les renouveler, faire avancer les sujets soutenus par la communauté ?

Je soutiens l’idée qu’un membre du CA devrait être investi dans chaque discussion, rien que pour l’aspect symbolique. La personne à l’initiative de la proposition ne se sent ainsi pas abandonnée, elle voit que l’asso est derrière elle et peut lui donner un coup de main.
Et les autres membres passant par là constatent que les conditions seront similaires s’ils veulent eux aussi porter une initiative.

Et oui, la motivation devrait être un critère pour rejoindre le CA. La question est alors aussi de savoir si les membres actuels du CA seraient prêts à endosser ces nouvelles responsabilités, et sinon qui souhaiterait nous rejoindre.

En résumé, pour les changements à apporter selon moi :

  • Ramener la taille du bureau à 3.
  • Gommer toute distinction entre bureau et CA.
  • Acter que les membres du CA doivent s’impliquer dans la vie du site.
  • Se montrer présents auprès des membres du site et de l’asso.

Je reviens donc comme promis pour proposer une réponse fournie.

La question est donc : que faudrait-il changer, formellement, structurellement, pour que ce soit le cas ?

nohar

Pour commencer par ce qui relève de la structure, comme j’ai déjà pu m’exprimer sur le sujet, je pense que la taille du bureau et l’organisation de ses rôles sont à revoir.

Il est aujourd’hui nécessaire de réunir six membres du conseil d’administration pour former le bureau, ce qui peut s’avérer difficile, alors que les postes suppléants ont parfois uniquement une portée symbolique.
Le doublement des postes du bureau s’explique par les blocages passés, mais pour moi une meilleure solution serait d’accorder l’ensemble des pouvoirs au CA et de partager les documents/informations avec tous ses membres. Il ne devrait pas y avoir de distinction entre bureau et CA : le premier devrait se résumer à trois étiquettes sur des membres du CA, leur conférant un devoir moral supplémentaire mais pas plus de droits. Cela permettrait de pouvoir remplacer les postes vacants « à la volée », sans que ne soient précisément désignées lors de l’assemblée générale des personnes aux rôles suppléants.

Ça rejoint d’une certaine manière la gestion collégiale qui avait été évoquée, mais au sein de laquelle on continuerait d’identifier trois rôles pour des questions de facilités.

Le reste de ce qui est actuellement défini structurellement me semble suffisant pour répondre aux attentes, c’est dans la mise en application que les choses devraient surtout évoluer.

Pour moi : tous le monde peut faire = personne ne fait. (ou toujours les même et donc on retourne au point de départ)
Après ça dépend énormément des membres en place

Je suis d’accord pour dire que le CA devrait être composé de membres souhaitant s’impliquer dans la vie du site et de l’association

Comment on mesure la motivation des personnes alors qu’elle peut être variable au cours du temps Quelqu’un de très motivé au moment de renouveler le CA peut très bien avoir tout d’un coup d’autre priorité. Donc vous faites un CA extraordinaire pour "virer" ladite personne ?

Note que je ne souhaite pas m’impliquer dans le site ni dans le CA donc mon avis est purement extérieur (et absolument pas une critique)
Tout ce que j’essaie de dire est que bureau ou CA, vous êtes tous bénévole et faite ça sur votre temps libre. Je vous félicite vraiment pour cela mais je ne vois pas comment "contraindre" les gens à partir de ce postulat

+2 -1

En résumé, pour les changements à apporter selon moi :

  • […]
  • Acter que les membres du CA doivent s’impliquer dans la vie du site.
entwanne

J’ai moi aussi du mal avec le coté réaliste de ce point. Même si l’intention est louable, comment on mesure l’implication dans la vie du site ? Est-ce que se connecter régulièrement au site est suffisant même si l’on ne prend jamais part aux discussions ?

Que fait-on dans le cas ou il n’y a pas assez de membres qui remplissent les critères pour faire partie du CA ?

J’ai l’impression qu’on part facilement du principe du "parce que le critère d’entrée c’est l’implication, alors on aura des gens impliqués dans le CA". On peut aussi se retrouver dans la situation du "Finalement, il n y a personne d’impliqué qui ait envie d’endosser ce rôle" (et c’est à peu près ce que l’on a vécu lors de la dernière AG).

+0 -0
Auteur du sujet

Si c’est vraiment le cas, quelle raison les auteurs ont-ils à continuer d’écrire, les membres à visiter le site et participer au forum, le staff à valider du contenu et les devs à développer ?

Si personne n’a l’intention de mouiller sa chemise pour que tout ceci ait un but et un sens, pourquoi on continue à discuter au lieu de dissoudre l’asso et éviter à tout le monde de perdre son temps en faisant tous ces efforts dans le vide ?

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+6 -0

Non mais je n’imaginais pas mettre en place une police de la motivation qui contrôlerait les entrées au CA. L’idée était simplement de l’inscrire en dur pour trancher avec la politique actuelle et pouvoir s’y référer si après coup on considère que telle ou telle personne ne s’implique pas dans le CA.

Si ces discussions sont publiques c’est aussi pour que tout le monde s’y exprime, que l’on puisse jauger si les propositions faites convainquent, et ainsi s’assurer qu’il y aura des membres souhaitant s’impliquer. Mais vu le peu d’intervenants sur ce sujet on peut en effet en douter fortement.

Auteur du sujet

Je voyais ça comme entwanne en fait : on ne peut rien demander de plus qu’un engagement moral aux gens.

Cela dit mes deux questions plus haut ne sont pas rhétoriques : au bout d’un moment si les gens veulent juste payer mais pas participer au pilotage de toute cette machine, est-ce que ce ne serait pas plus simple, finalement, de reposer sur un système de dons, avec un bouton "payer les serveurs" qui s’active sur un vote automatique de la communauté, et d’arrêter d’entretenir une mascarade qui ressemble à tout sauf une asso en bonne santé ?

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+5 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte