ZdS, la connaissance pour tous ... mais sans les femmes ?

Le connaissance est-elle réellement pour tous ?

a marqué ce sujet comme résolu.

Reprise du dernier message de la page précédente

Merci Tsou’ pour tes remarques.

Faire des tutos orientés pour les jeunes filles mettant en scène un personnage féminin, ou deux personnages (un féminin, un masculin), ainsi chacun peut s’y retrouver. Dans tous les cas, le sexisme ne disparaîtra pas de sitôt, s’il doit le faire ce sera avec les générations futures, alors autant déjà y contribuer auprès du jeune public.

J’ai du mal à m’imaginer une telle situation sur ZdS. On a eu des articles centrés sur des femmes, est-ce que tu penses à ce genre de choses ?

La plupart des contenus sur ZdS ne sont pas très en lien avec des situations « humaines », je ne sais pas trop ce qu’on peut faire dans ces situations.

Communiquer de temps en temps sur ces questions d’inclusion, ne fut-ce que pour rappeler aux femmes/filles qu’elles sont les bien venues, qu’il n’y a pas de traitement différent. (Ca peut paraître bête dit ainsi, mais on peut parfois avoir l’impression qu’on est pas les bien venues, et bien souvent à cause des personnes les plus véhémentes, pas de la masse silencieuse)

Est-ce qu’une mention dans les règles d’usages (qui n’existent pas réellement actuellement) quant aux propos sexistes peut faire une différence ?

Éviter les blagues sexistes/LGBT-phobes/etc. C’est juste lourd. Quand on y a droit de manière assez régulière hors internet, on espère pouvoir venir sur un forum pour se détendre/apprendre/discuter de manière posée, sans se retrouver à s’énerver devant son pc.

L’ensemble de telles blagues que j’ai pu voir ont à chaque fois été assez franchement rejetées par la communauté. Est-ce qu’il faudrait faire de la modération en plus ?

Exemple type avec la remarque de Demandred

+3 -0

L’ensemble de telles blagues que j’ai pu voir ont à chaque fois été assez franchement rejetées par la communauté. Est-ce qu’il faudrait faire de la modération en plus ?

Exemple type avec la remarque de Demandred

Juste en tant que vert, j’ajouterai que de notre côté on est souvent très choqué dans ce genre de cas et ça discute beaucoup et c’est assez rare qu’il y ait d’appel à la "compréhension" ou autre, non on aime pas ce genre d’humour sur notre site, ça c’est clair.

Pour en revenir à "on annonce qu’on respecte tout le monde" (ultra résumé car tu as déjà tout dit tsou’), sache que du côté des développeurs ont a mis en place un "code of conduct" qui met ça en avant (même si ce code of conduct a été parachuté un jour comme ça et que ça a braqué plusieurs développeurs).

+2 -0
Auteur du sujet

Merci Tsou’ pour ta contribution, tu présentes des actions d’améliorations concrètes, simples et efficaces. On est d’accord que ce n’est pas ça qui changera le monde, mais ça contribuera au moins à avancer dans le bon sens.

Je me demande comment on pourrait utiliser l’outil de diffusion des messages aléatoires de ZdS pour faire comprendre que les "femmes" sont aussi les bienvenues sur le site (pour rejoindre ton 3ème point).

Concernant la façon d’"attirer" les femmes sur ZdS, j’ai constaté qu’effectivement, on les retrouve un peu moins du coté Informatique & Sciences, mais lorsque ça commence à parler de Droit, ou encore du monde de l’entreprise, on voit quelques boucles d’oreilles pointer leur nez.

+0 -0

Salut,

Le contenu ici ne me semble pas genré, mais @willard on ne va pas reprocher aux hommes (qui représentaient la majorité des membres lors de la création du site) d’avoir écrit des contenus de domaines les intéressant, i.e. du contenu attirant plus particulièrement les hommes (comme l’informatique).

Je ne vois pas trop qui pourrait attirer les femmes sur le site si ce n’est les femmes. Par exemple, l’informatique intéresse davantage les hommes, donc les hommes écriront des contenus parlant d’informatique, qui attireront davantage d’hommes… donc pour attirer davantage de femmes faudrait que quelques femmes écrivent une série de tutoriels susceptibles d’intéresser davantage les femmes (ou autant les deux sexes).

Sinon à mon avis il n’y a pas vraiment de sexisme dans les contenus (c’est assez neutre, pas besoin de changer les coloris ou d’ajouter des personnages féminins).

Édité par anonyme

+1 -0

C’est pas drôle, c’est sexiste, c’est pas fin comme troll, non vraiment, c’est naze.

Ce n’est pas sexiste. Et ton jugement de valeur de ta discrimination des trolls montrent que tu n’es pas très tolérant avec les gens qui sont différents de toi. Tu devrais essayer d’être plus ouvert d’esprit.

Faire des tutos orientés pour les jeunes filles mettant en scène un personnage féminin

Et pourquoi pas mettre en scène des princesses et des licornes ? Je dis ça, je dis rien, j’essaye de participer moi. Je suis un peu confu entre les critiques de sexisme d’un coté et les mesures visant à discriminer les femmes avec des contenus spécifiques, mais je crois que je vais finir par m’y faire. :)

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+5 -13

J’ai du mal à m’imaginer une telle situation sur ZdS. On a eu des articles centrés sur des femmes, est-ce que tu penses à ce genre de choses ?

La plupart des contenus sur ZdS ne sont pas très en lien avec des situations « humaines », je ne sais pas trop ce qu’on peut faire dans ces situations.

C’est vrai que pour une partie d’entre eux ils ne mettent pas en avant des situations de la vie quotidienne, et ma proposition peut paraître fort abstraite, je vais donc prendre un exemple.

Au fablab où je bosse en tant qu’animatrice/formatrice pour enfants et ados on les initie à la programmation avec Scratch (et d’autres logiciels), un tuto orienté pour enfant pourra du coup mettre en avant des personnages (et il est d’ailleurs, généralement, plus attrayant pour eux d’avoir des personnages pour l’apprentissage - de ce que j’en vois). On pourrait alors avoir quelque chose comme "Crée un programme qui permet à Clémentine d’effectuer 3 pas sur le coté, 3 pas de l’autre coté", "Aide Clémentine à rebondir", avec une boucle la faisant sautiller, ce genre de choses. Bien entendu pour les ados et adultes, avoir quelque chose d’abstrait sans mettre de personnages est tout à fait envisageable (et d’ailleurs préférable, comme l’une de mes remarques suivantes le dit, je préfère de loin qu’on me mette en situation sans partir du principe que je dois m’identifier à "Mr trucmuche")

Est-ce qu’une mention dans les règles d’usages (qui n’existent pas réellement actuellement) quant aux propos sexistes peut faire une différence ?

L’ensemble de telles blagues que j’ai pu voir ont à chaque fois été assez franchement rejetées par la communauté. Est-ce qu’il faudrait faire de la modération en plus ?

Pour moi, ces deux questions se rejoignent :

Là encore je vais parler des fablabs (décidément), on a eu des discussions très intéressantes inter-fablab il y a quelques semaines et j’en ai retiré une chose qui me semble très juste : il est bien souvent plus efficace de ne pas imposer mais de donner les outils. Du coup pour j’ai pas particulièrement de solution toute faite. A la fois je suis contre le fait qu’on censure (d’ailleurs j’ai cité le message de Demandred en précisant son pseudo, au cas où la modération ou lui-même supprimerait son propos) et à la fois ce genre de propos fout tout en l’air. Du coup, je ne sais pas. J’ai pu pas mal de fois voir que les gens réagissaient contre ce genre de propos (et à raison, je continue à fréquenter ce forum), mais comme bien souvent, on garde plus facilement en tête les mauvais propos. Dooonc… Je n’ai pas de solution à cette problématique, mais dans tous les cas, d’avoir des personnes s’exprimant, c’est bénéfique. Et la solution la plus juste se trouve probablement là, donner les outils à la population pour se rendre compte du problème, mais ça dépasse le cadre de ZdS encore une fois.

Mais sinon oui je ne peux qu’appuyer les propositions d’articles que j’ai pu voir, mettant en avant des femmes scientifiques, on en entend assez peu parler de manière générale, il me semble. Ou même faire des articles mixtes en gardant une parité.

Edit : Demandred, tu n’auras droit qu’à cette réponse pas plus développée, je préfère discuter avec des gens honnêtes et faisant preuve d’un minimum d’objectivité. Dire que ce n’est pas sexiste, en parlant de tuto make-up, sur un sujet concernant les femmes, sur un site de Sciences, ça s’appelle, et c’est peu dire, du foutage de gueule.

Édité par Tsou'

+8 -0

Deux petites choses :

  • Willard est notre troll notoire, je suis d’ailleurs surpris de son dernier message assez constructif. Tout le reste de ces interventions devraient être ignoré en partie car sûrement volontairement tourné de façon à faire réagir.
  • on sait qu’on a une masse de lecteur silencieux mais même dans les membres régulier, en vérité je suis loin de savoir si il y a beaucoup de femmes ou non dedans. Je sais qu’on en a peu dans l’association. Pour le reste, la première difficulté c’est que le débat parle d’un problème qu’on est même pas sûrs d’avoir (même si beaucoup de choses laisse penser qu’on a plus de membres masculin)
+4 -1

Par exemple, l’informatique intéresse davantage les hommes,

C’est tout simplement faux. Il y a autant de femmes que ça intéresse. Mais elles sont plus souvent découragées que leurs homologues masculins à entretenir leur intérêt. C’est cela qu’on veut changer à notre échelle sur ZdS.

donc pour attirer davantage de femmes faudrait que quelques femmes écrivent une série de tutoriels susceptibles d’intéresser davantage les femmes

Le but du féminisme n’est pas de créer plus de barrière mais de permettre plus de libertés. Si une femme veut écrire un tutoriel, au nom de quoi il faudrait lui imposer d’écrire sur un sujet jugé (d’après des hommes, btw) comme étant plus intéressant pour des femmes ?

Ce n’est pas sexiste. Et ton jugement de valeur de ta discrimination des trolls montrent que tu n’es pas très tolérant avec les gens qui sont différents de toi. Tu devrais essayer d’être plus ouvert d’esprit.

Si. C’était une remarque sexiste.

Assimiler des contenus pouvant intéresser des femmes à

des tutos make-up et mettre des images de chatons partout

c’est rabaisser l’intérêt que des femmes peuvent avoir dans des sujets tout aussi variés et profonds que ceux que tu attribues aux hommes.

Édité par Holosmos

+2 -0

Dire que ce n’est pas sexiste, en parlant de tuto make-up, sur un sujet concernant les femmes, sur un site de Sciences

  • Le make-up ne concerne pas que les femmes, tu devrais faire attention à ne te laisser avoir par les stéréotypes de la société. Regarde la beautyTube académie de L’Oréal et tu y découvrira des youtubers masculin.
  • ZdS n’est pas un site de science mais de savoir. Un tuto make-up y aurait donc sa place. Et le make-up était relié à la chimie, il pourrait s’approcher sous cet angle. On pourrait aussi l’approcher sous l’angle lumières/cinéma.

c’est rabaisser l’intérêt que des femmes peuvent avoir dans des sujets tout aussi variés et profonds que ceux que tu attribues aux hommes.

Ai-je attribué quoi que ce soit aux hommes ou dis qu’une femme ne pouvais pas être intéressée par les sujets que les hommes aiment ? Pas que je sache, alors pourquoi comprends-tu ceci ? Oo par ce que tu projette des stéréotypes peut-être ? Sinon j’adore les chatons et je suis un mec.

Édité par Demandred

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+2 -10

Bon, je vais pas repartir dans mon débat avec Demandred, on l’a déjà eu par MP :° Je dirais juste que par contre, Demandred, tu devrais vraiment essayer de te mettre à la place des gens. Là on a Tsou’ qui fait l’effort de participer à ce débat, donc si elle te dit que ce genre de blague n’est pas du tout apprécié, alors il serait préférable d’accepter son avis.

donc pour attirer davantage de femmes faudrait que quelques femmes écrivent une série de tutoriels susceptibles d’intéresser davantage les femmes

Le but du féminisme n’est pas de créer plus de barrière mais de permettre plus de libertés. Si une femme veut écrire un tutoriel, au nom de quoi il faudrait lui imposer d’écrire sur un sujet jugé (d’après des hommes, btw) comme étant plus intéressant pour des femmes ?

Holosmos

Je ne pense pas que l’idée soit d’imposer aux femmes d’écrire pour les femmes, mais plus d’encourager les femmes à écrire des tutos en partant de l’idée que ces tutos devraient naturellement être plus proche de ce qu’attendent les femmes.

Sinon du coup, quelle est la proportion de femmes dans les équipes de validation/modération/com’ ? Cela peut avoir une influence. Dans la validation puisqu’un femme est la plus à même de faire les remarques pour rendre un contenu inclusif. Les remarques de Tsou’ par exemple risquent d’être trop facilement oubliées. Dans la modération parce que même si l’on ne modère pas une blague sexiste, une remarque postée par la modération a plus de poids. Et les femmes sont les plus à même de reconnaître quand une blague va trop loin. Et dans la com’ également parce que encore une fois les femmes sont sans doute les plus à même de savoir ce qui peut les intéresser.

+0 -0

L’idée de contenu par des femmes pour des femmes est une fausse bonne idée à mon avis, et je ne crois pas que ce soit une solution.

Il y a autant, voire parfois plus de différences entre personnes d’un même sexe qu’entre personnes de sexes différents. C’est pour ça que j’aime pas trop ce débat qui part d’emblée sur une catégorisation et un objectif à la légitimité douteuse. Le but du jeu est-il d’attirer plus de femmes ou plutôt de ne pas exclure celles qui sont attirées par la communauté ?

Parce que dans le premier cas, je suis au regret d’annoncer qu’avant de chercher à attirer plus de femmes, de débutants, de hamsters ou des [mentionnez ici un segment de public qui vous passe par la tête], il faudrait déjà que nous arrivions à garder notre attractivité dans l’absolu, quelle que soit la provenance, le sexe, la couleur de peau, le revenu, l’environnement socio-culturel, de nos visiteurs/membres.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+11 -0

Je vais prendre la défense du diable, mais la remarque de Demandred peut très bien être comprise dans l’autre sens. Il se peut qu’il ait réagi ironiquement aux propos disant de créer du contenu spécifique aux femmes, en sous-entendant que tous les contenus pouvaient les intéresser, et qu’il n’y avait pas besoin d’aller jusqu’au maquillage. L’ennui de l’ironie, c’est que quand c’est bien fait, c’est dur à déceler, surtout par écrit. Après, c’était peut-être aussi du sexisme, qui sait.

Et je vais aussi ajouter que je suis contre une quelconque forme de censure. Les pouces rouges et la possibilité de répondre me semble suffisante.

Sinon du coup, quelle est la proportion de femmes dans les équipes de validation/modération/com’ ?

À ma connaissance nulle. Je me trompe ?

Dans la validation puisqu’un femme est la plus à même de faire les remarques pour rendre un contenu inclusif.

On peut être un homme cis et être sensible à ces questions. Le féminisme n’est pas uniquement un mouvement de femmes.

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire (ni suffisant, btw) qu’une femme modère pour éviter les contenus sexistes. Mais c’est bien sûr souhaitable d’avoir une parité.

D’ailleurs je vois pas ce qui ferait qu’une femme aurait naturellement un bon sens qu’un homme n’a pas. Pour le coup ça s’approche d’une forme de sexisme inversée.

+5 -0

Je pense que plus que faire des tutos pour femme, on peut s’assurer que les tutos ne soit pas pour homme. C’est éviter le fameux M. Trucmuche dont parlait Tsou’. Si je puis donner un exemple personnel, quand j’ai écrit mon article sur le système de vote, j’avais besoin de trois personnages. J’ai mis une femme, un homme et notre mascotte préférée. Je doute que ça ait choqué qui que ce soit. J’aurais mis trois hommes, il aurait été plus dur de s’identifier.

C’est clairement pas grand chose à faire en tant qu’auteur, ça ne discrimine personne, mais si ça aide, allons-y !

Il y avait aussi l’idée de faire des biographies de personnes méconnues, parmi les lesquelles on trouve pas mal de femmes. Au final, il y a très peu de biographie sur le site, donc la question reste avant tout celle du contenu.

Édit :

Sinon du coup, quelle est la proportion de femmes dans les équipes de validation/modération/com’ ?

À ma connaissance nulle. Je me trompe ?

Au moins une, si je ne m’abuse.

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+2 -0

Après, c’était peut-être aussi du sexisme, qui sait.

Je pense vraiment que publier des tutos make-up (féminins) ferait venir des femmes et que si l’objectif est de faire venir des femmes cette solution aiderait surement à le remplir. Après chacun en tire les conclusions qu’il veut. ;)

PS : Je serais curieux de voir une personne me dire que des tutos make-up auraient un ratio homme-femme de nouveaux visiteurs plus faible que la moyenne des tutos. Je pense qu’il y aura bien une personne éclairée pour tenir ce genre de propos.

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+3 -6

Je vais reformuler : Je ne dis pas qu’il faille imposer quoique ce soit (surtout pas !). Et je ne dis pas non plus qu’un homme ne peut pas être intéressé (je serais ma propre preuve). Je dis juste qu’une femme, en tant que cible directe du sexisme, personne la vivant directement, elle la personne la plus à même de le remarquer, et notamment de signaler quand il devient exclusif.

Pour exemple : la remarque de Tsou’ sur les Monsieur X fait ça. Sincèrement, j’ai beau me croire féministe, je n’aurais jamais pensé que cela se montrait exclusif si on ne me l’avait pas dit.

+1 -0

@Willard

Concernant la façon d’"attirer" les femmes sur ZdS, j’ai constaté qu’effectivement, on les retrouve un peu moins du coté Informatique & Sciences, mais lorsque ça commence à parler de Droit, ou encore du monde de l’entreprise, on voit quelques boucles d’oreilles pointer leur nez.

Effectivement! Je pense que c’est un des exemples de ce que peut donner une vraie politique d’inclusion pour les femmes, depuis quelques années (pratiquement 10 ans d’ailleurs), des fonds sont investis et pas mal d’assoc/organisations d’aides voient le jour, visant à inclure les femmes dans le milieu de l’entreprenariat, sur Paris vous avez "Paris pionnières" par exemple, qui commence aussi à s’exporter sur Bruxelles d’ailleurs. Il en existe bien d’autres, mais étant donné que je les suis surtout elles… Et c’est un mouvement qui prend de l’ampleur, aux USA on a des assoc. qui commencent à prendre l’importance, notamment dans le domaine de l’impression 3D, et ça s’exporte. Ca met du temps, il faut souvent compter pratiquement en demi-dizaine d’années voir plus, mais ça fonctionne.

@ThuleMalta

donc pour attirer davantage de femmes faudrait que quelques femmes écrivent une série de tutoriels susceptibles d’intéresser davantage les femmes

Par particulièrement, personnellement je m’en fiche que ce soit des femmes ou des hommes qui écrivent les tutos, s’il est bien fait ça n’a aucune forme d’importance. Par contre, je pense juste que, plutôt que de devoir s’amuser à rajouter des personnages féminines, ou d’être hyper-inclusif (à coup de ’eur/euse/etc’), on peut faire un pas de manière peu coûteuse : éviter d’avoir des personnages tout court. Mais après, comme le disait Holosmos, c’est une petite minorité de tutos qui sont concernés, et plus encore, je dis la chose plutôt en prévision de. Histoire que des futurs/actuels rédacteurs de tutos y pensent et essaient d’éviter. (et de mémoire, je me souviens surtout d’un cas où ça m’avait marquée, et ça avait fait débat)

Pour ce qui est d’avoir des tutos qui, potentiellement, intéresserait plus de femmes, c’est très difficile de prévoir. Si je me fie à ce que je vois à l’unif, ça voudrait dire des tutos dans des matières comme la biologie, la médecine (physiologie, histologie, …), la biomol/biocell, le droit, etc. Autant dire, des matières qui peuvent demander un gros bagage théorique et donc de gros tutos en perspective (à moins de choisir des sujets particuliers), mais du coup, on perd une des choses qui fait l’intérêt des tutos d’informatique : l’apprentissage et la pratique en autodidacte, plus difficile avec les matières que j’ai citées. C’est pas infaisable, bien entendu, mais il faut avoir les personnes motivées.

@Holosmos

Par exemple, l’informatique intéresse davantage les hommes,

C’est tout simplement faux. Il y a autant de femmes que ça intéresse. Mais elles sont plus souvent découragées que leurs homologues masculins à entretenir leur intérêt. C’est cela qu’on veut changer à notre échelle sur ZdS.

C’est très intéressant ta réponse, parce qu’effectivement, c’est une chose que j’ai pu remarquer. Jusqu’à ce que je me remette à l’informatique, que je commence l’électronique, les impressions 3D, etc. c’était des sujets dont je parlais peu autour de moi, j’avais donc l’impression que les femmes étaient peu/pas intéressées par ces sujets, sauf que c’est totalement faux. La plupart des femmes avec qui j’en parle trouve ça fascinant, aimeraient en connaître plus, me posent pleins de questions. L’intérêt il est là, mais il reste toute cette pression de "c’est pas pour toi ces choses là, tu es une fille" (auxquelles j’ai aussi eu droit quand j’ai recommencé à m’intéresser à ces sujets, il y a 1 an et demi), cette pression des garçons qui sont poussés en grand nombre vers ces domaines et qui du coup ont tendance à prendre les devants, voir le dessus, et couper l’herbe sous le pieds des jeunes filles/des femmes. Mais l’intérêt, il est là…

+7 -1

Après, c’était peut-être aussi du sexisme, qui sait.

Je pense vraiment que publier des tutos make-up (féminins) ferait venir des femmes et que si l’objectif est de faire venir des femmes cette solution aiderait surement à le remplir.

Demandred

J’ai cité une source sur la page précédente qui décrit exactement cette stratégie (shrink it and pink it) comme un fail monumental, et probablement aussi le meilleur moyen de les faire fuir définitivement.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+3 -0

@Tsou

Je ne suis pas forcément d’accord avec tes propositions. Je suis plutôt de l’avis de nohar sur ce sujet. Je ne suis pas le membre le plus actif du site, loin de là, mais des blagues sexistes ici, pour fréquenter quelques communautés, ça devient difficile de les voir. Vraiment. Je lis au moins un topic par jour et je ne trouve pas de points gênants sur ce point. Je ne fréquente pas le topic sur les blagues, mais si c’est cantonné à ce seul topic, je doute que ce soit réellement un soucis.

Après honnêtement je ne suis pas convaincu de l’intérêt de genrer les exemples. Je ne crois pas que ce soit efficace d’une part, ni même souhaitable. Ce n’est pas parce que tu remplaces l’exemple avec Bob par Alice que cela va vraiment aider à retenir les femmes ou à se sentir plus à l’aise (je ne me sens pas mal à l’aise quand je lis des exemples féminins dans des domaines fortement féminisé).

Je pense honnêtement que ZdS, à part en étant exemplaire sur le respect des femmes par sa communauté (ce qui est plutôt le cas selon moi), ne peut pas faire grand chose. Le problème est plus général et en amont de cela.

Les filles ne se mettent pas à l’informatique parce que ZdS a mis un exemple avec Alice et non Bob (pas plus que les garçons dans l’autre sens d’ailleurs). Les filles ne se mettent pas à l’informatique car elles ont entendu parler de ZdS (faudrait qu’elles connaissent le ZdS avant).

Elles se mettent à l’informatique comme tout le monde : car elles ont eu envie d’apprendre ou de découvrir ce secteur. Et c’est là qu’est le soucis. L’image de l’informatique (et même des sciences dures) est masculin, c’est évident, le frein se fait avant que la femme ait envie de taper sur son moteur de recherche comment programmer mon ordinateur ? ou comment devenir informaticien ?. Ce frein empêche aux femmes d’accéder à l’informatique / aux sciences et de fait à ZdS qui est un tremplin pour apprendre mais pas l’origine de la volonté de découvrir ce domaine. Car si la femme n’a pas envie de chercher ce genre de choses sur Internet, elle ne va pas sur ZdS. ZdS ne peut pas inculquer cette volonté à des êtres qui ignorent son existence (cela est bien entendu valable pour les garçons qui ne sont pas curieux vis à vis de l’informatique).

En fait, ZdS pourrait favoriser cette volonté par une chose : en ayant un contenu plus diversifié et à priori dans des domaines moins masculins. Si les femmes tombent sur ZdS pour d’autres sujets, elles pourront aussi lire les tutos de secteurs plus masculins par curiosité car elles aiment bien le site. Mais on ne peut pas forcer les auteurs à écrire plus pour ce type de contenus.

Personnellement, et dans mon entourage c’est le cas, nos passions ne viennent pas par magie au centre de notre vie. Perso, si mon père n’aimait pas l’informatique et n’avait pas des bouquins sur le sujet que j’ai pu feuilleter à loisir, je n’aurais probablement jamais eu la curiosité d’aller faire ça (j’avais d’autres centres d’intérêts). Par contre il est vrai, le SdZ (à l’époque) a été un vecteur important pour poursuivre et aller au delà jusqu’à en faire mon métier. Mais le SdZ n’aurait jamais pu, tout seul, me motiver à faire de l’informatique. Il faut toujours cette petite graine qui vient de la famille, des amis ou parfois d’un hasard.

Or, avec notre société, cette graine pour la science dure et l’informatique est surtout destinée aux garçons, via l’école, la presse, la famille, les amis, etc. C’est sur ce point qu’il faut travailler. Et c’est très compliqué.

EDIT : Ce qui me pose soucis également c’est que on s’attaque à une seule façade de la diversité. Il est je crois établi que les secteurs représentés ici soient à dominante non seulement masculins mais aussi de personne à peau blanche, probablement d’athées / chrétiens, et peut être même de français par rapport à d’autres francophones. etc. par rapport à la moyenne de la population. Pourquoi se focaliser uniquement sur les femmes donc ?

Si on souhaite faire une politique très inclusive, il faut faire attention pour essayer de projeter / représenter tout le monde. C’est déjà compliqué de le faire pour le sexe, alors pour le reste cela devient très délicat.

D’où je pense l’importance d’avoir une communauté propre sur ce point, mais difficile d’aller au delà. On va forcément se retrouver face à un point surreprésenté dans la communauté. Je pense que le reste viendra surtout de la société qu’il faut travailler ensemble. Notamment en tentant de parler de notre métier / passion à tout le monde dans notre entourage (ou pas) pour susciter des vocations auprès de tout le monde.

Édité par Renault

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+4 -0

L’image de l’informatique (et même des sciences dures) est masculin

je noterai : en europe (même si c’est évidemment ce qui nous concerne à zds).

En effet, en discutant avec des chinois et chinoises lors des mes études d’ingénieurs, l’informatique est beaucoup plus paritaire voire féminisée en Chine. Je le note car ça montre bien que c’est un problème de déterminisme social et non de "goût intraséquement féminin" comme essaie lourdement de le faire croire demandred.

+6 -0

Demandred, en tant qu’ancien staff, et même si j’ai conscience des actions que le staff peut prendre me concernant, je vais me permettre pour une fois de sortir de la position habituelle de neutralité :

Si c’est pour dire autant de conneries, dans un sujet où la discussion était tout-à-fait conviviale, sérieuse et intéressante, je t’invite très promptement à la FERMER. Tu commences vraiment à nous taper (et quand je dis "nous", ça inclus visiblement une part importante de la communauté) sur le système.

Bien cordialement.

(désolé, je maintiens habituellement une certaine réserve et un grand calme mais là fallait que ça sorte, ça commence vraiment à bien faire et ce n’est clairement pas l’attitude attendue dans un sujet tel que celui-ci, ou n’importe quel autre sujet d’ailleurs…)

Édité par Arius

"Throw me to the wolves and I will return leading the pack." — Seneca

+1 -3

Pourquoi se focaliser uniquement sur les femmes donc ?

C’est un début de réflexion. Rien ne nous empêche d’étendre le problème, mais déjà avec ce sujet on a du mal à trouver des accords pour agir (et pas juste contempler la situation).

Evidemment que ZdS n’est pas responsable de la situation. Mais je reste convaincu qu’il y a des actions possibles pour améliorer les choses. Après tout, à qui ça ferait du mal de mettre des exemples féminins, des articles sur des femmes importantes ? Si en plus ça permet un meilleur accueil de ce public, pourquoi ne pas le faire ?

+2 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte