Licence CC BY-NC-SA

TP : réaliser une carte

Dernière mise à jour :

Aucune carte du monde n’est digne d’un regard si le pays de l’utopie n’y figure pas. – Oscar Wilde

Vous êtes journaliste pour le Journal de Clem, et vous devez réaliser une carte ! Attention, les plus belles cartes seront exposées dans son journal !

Consignes de l’exercice

  1. Choix du thème : choisir un thème (la pauvreté, l’élevage bovin), une échelle (le monde, l’Europe, la France, le Cantal) et un maillage (ville, région, pays).
  2. Acquisition des éléments :

    1. Acquisition des données : Télécharger des données correspondant au maillage choisi.
    2. Acquisition du fond de carte : Prendre un fond de carte avec un bon maillage, sur le site de l’IGN ou autre.
  3. Traitement du fond de carte : nettoyer et simplifier en généralisant.
  4. Traitement des données : déterminer sur la relation de données (relation d’ordre ? De différence ? De proportionnalité ?) et la nature des données (zonale, linéaire, ponctuelle), de la méthode de discrétisation, et faire des classes.
  5. Choix sémiologique : choisir une figuration adéquate : proportionnalité, choix de la colorimétrie…
  6. Réaliser la carte.
  7. Mettre l’habillage nécessaire, en gardant une harmonie esthétique. Rédiger un titre percutant.
  8. Réfléchir sur la mise en scène et le message transmis. Le fond de carte est satisfaisant ou faut-il le changer ? La sémiologie est correcte ? Trouve-t-on des éléments superflus ? Que faire pour améliorer la compréhension du message ? Recommencer si nécessaire !
  9. Écrire un petit texte explicatif pour commenter la carte (mise en contexte, données importantes, choix méthodologique (« j’ai une donnée différence zonale, parce que ça correspond à ça, et donc j’ai prit tel type de variable visuelle », méthode de discrétisation), éléments percutants sur la carte, analyse).

Les éléments suivants seront pris en compte :

  • La pertinence de la maille par rapport à ce qu’on veut montrer ;
  • La qualité du traitement graphique du fond de carte. Attention à une carte trop ou pas assez généralisée ! ;
  • Le traitement des données : Une bonne méthode de discrétisation ? ;
  • La sémiologie : un choix judicieux sur la relation et la nature des données ? Une figuration cohérente ? ;
  • L’habillage : présence de tous les éléments ? ;
  • L’esthétique : une carte jolie et agréable à regarder ? Une carte pas trop chargée ? ;

Certains éléments sont objectifs (présence ou pas d’éléments, type de représentation), d’autres subjectifs. N’hésitez pas à mettre en commentaire du cours et à commenter les cartes de vos camarades, pour exercer votre œil !

Quelques idées

Il peut être difficile de trouver des idées. Voici quelques pistes pour trouver des données avec des fonds de cartes ! Libre à vous de changer le fond de carte !

Pour les plus geeks d’entre nous, pourquoi ne pas utiliser D3.js pour réaliser nos cartes ?

Les ressources

Les données

Les fonds de carte


Après moult péripéties, votre carte est enfin terminée. Elle n’est sûrement pas parfaite, mais c’est en cartographiant qu’on devient cartographe !