ZEP-22 : interface de remerciements gracieux et pécuniaires

Version 2, avec changement de taulier

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet
Cartouche
ZEP 22
Titre Interface de remerciements gracieux et pécuniaires
Révision 2
Date de création 31/12/2014
Dernière révision 05/01/2015
Type Feature
Statut Rédaction

Rappel de l'historique

Tout a commencé par le sujet de Kje sur l'attrait de ZdS pour les auteurs. En résumé, il s'agissait d'étudier les outils et moyens que ZdS pourrait offrir pour permettre aux auteurs de monétiser directement ou indirectement les contenus publiés ici. Il en ressort trois mécanismes possibles.

  1. ZdS offre les outils techniques d'export en divers formats et éventuellement l'assistance intellectuelle pour que les auteurs puissent publier leurs cours sous forme de livres électroniques, sur la plate-forme de leur choix. Cette idée est une extension de la ZEP-05 et la discussion devra se poursuivre là-bas.
  2. ZdS apporte son aide, sous une forme ou sous une autre (aucun consensus trouvé pour l'instant), pour que les auteurs puissent faire publier leurs œuvres sous forme imprimée. Cette idée nécessite une ZEP à elle seule et, selon les modalités choisies, une décision du CA.
  3. ZdS met en place une interface qui permette aux lecteurs de remercier les auteurs pour leur travail sous une forme pécuniaire, sans être elle-même intermédiaire financier. Cette solution a reçu un net soutien (11 membres ouvertement favorables, 2 mitigés et 1 opposé, à l'heure où j'écris ces lignes).

C'est pour discuter plus précisément de cette dernière idée qu'Eskimon a rédigé la première mouture de cette ZEP. En sus des remerciements pécuniaires, Eskimon a suggéré que l'interface devrait également proposer la possibilité de faire des remerciements gracieux : il propose pour cela l'envoi d'un message personnel de contenu en partie automatique.

La discussion a suivi son cours et cela fait maintenant plusieurs jours que plus personne n'intervient. Il est donc temps de faire une deuxième révision de cette ZEP, et Eskimon et moi sommes tombés d'accord pour que je m'en occupe désormais. Dans la description qui va suivre, je reprends en grande partie la longue réponse que j'avais faite dans la première mouture en y ajoutant des éléments nouveaux : que ceux qui l'ont déjà lue m'en excusent.

Remerciements gracieux

Cet aspect a été peu abordé dans la première partie de la discussion. La proposition d'origine consiste en l'envoi d'un message personnel à l'auteur ou aux auteurs. Une proposition concurrente est de se contenter d'un simple bouton (type « J'aime » ou « +1 ») pour dire que l'on a apprécié. Quelqu'un a fait remarquer qu'on peut déjà remercier l'auteur par le biais des commentaires, que le problème est justement d'avoir quelque chose de plus à dire que « ton tuto est bien ».

Je suis pour ma part favorable à la solution du simple bouton, pour la même raison qu'évoquée ci-dessus. Cependant, je pense qu'il est important de pouvoir dire aussi que l'on n'a pas aimé le tutoriel, sans forcément écrire une exécution en règle. Je propose donc une paire de bouton « J'aime » / « Je n'aime pas ». Le risque, c'est que le système vire au concours de bite. Je suggère donc que le décompte ne soit visible que par l'auteur et le staff.

Je résumerais donc les questions en suspens sur le sujet comme suit.

  • Êtes-vous plutôt favorable au système des messages personnels ?
  • Si oui, comment verriez-vous la chose ? Les anonymes pourraient-ils s'en servir ? Etc.
  • Êtes-vous au contraire plutôt favorable au système de boutons ?
  • Si oui, un ou deux boutons ?
  • Les résultats sont-ils publics ou destinés seulement à l'auteur ?
  • Les anonymes peuvent-ils voter ?

Remerciements pécuniaires : quelques points de droit

Un don d'argent d'un lecteur vers un auteur peut prendre plusieurs formes.

  • Donation entre vifs, c'est à dire un don classique. En France, la déclaration n'est pas obligatoire, mais le fisc peut vous y forcer lors d'un contrôle et le tarif est alors de 60 %. En Belgique, la déclaration n'est pas obligatoire non plus mais recommandée (si le donateur meurt dans les trois ans, la donation est considérée comme un legs et imposée (lourdement) comme telle), et si j'ai bien compris, taxée à 7 %. En Suisse la déclaration est obligatoire (sauf canton de Schwytz) et dépend du canton : par exemple, à Genève, il y a exonération jusqu'à 5000 CHF. Je ne pige rien au fisc canadien donc je n'ai pas d'info pour le Québec, y compris pour le cas suivant. À toutes fins utiles, je précise que la législation à adopter est celle du lieu de domiciliation fiscale du bénéficiaire du don, pas du donateur.
  • Paiement libre, c'est-à-dire que l'auteur annonce que la consultation de son cours est payante mais que chacun est libre de fixer le prix. Dans les trois pays, cela doit être déclaré dans le cadre de l'impôt sur le revenu : BNC en France, revenus des capitaux et biens mobiliers (cadre VII) en Belgique, revenus mobiliers en Suisse.
  • Don à une association, c'est-à-dire que l'auteur demande au lecteur de faire un don à une assoc dans l'intérêt de l'auteur. Cette assoc peut-être ZdS, si elle accepte de tels dons, ou une maison d'édition associative, si l'auteur a passé un contrat avec elle pour financer son édition de cette manière-là, ou n'importe quelle assoc à laquelle l'auteur voudrait faire des dons. Dans ce cas, l'argent ne transite jamais par les mains de l'auteur, mais directement du lecteur à l'assoc concernée, et n'est donc pas imposé si l'association est française (je n'ai pas cherché pour les assocs d'autres pays).

Quelle que soit la forme choisie, un certain nombre de considérations sont à prendre en compte.

  • D'un point de vue technique, la seule différence entre ces trois formes de remerciement pécuniaire est le compte (PayPal, Flattr ou autre) vers lequel l'argent est transféré, donc un simple champ de formulaire. EDIT : c'est un peu plus compliqué que ça, cf. infra
  • Dans tous les cas, le donateur doit être explicitement informé du type de remerciement pécuniaire qu'il est en train d'effectuer. Pas seulement par honnêteté envers lui, mais aussi pour protéger l'auteur : en l'absence de preuve qu'il ne s'agit pas d'une donation entre vifs, le fisc adoptera la position la plus avantageuse pour lui.
  • L'auteur lui-même doit être abondamment informé de ce que représentent ces trois formes, afin de faire son choix en toute connaissance de cause. Il faudra donc rédiger une page d'aide, sous quelque forme que ce soit.
  • Si le donateur et le donataire sont dans des pays qui utilisent des monnaies différentes, il y aura nécessairement une perte en cours de route, à cause des frais de change. Il peut être utile que le donateur soit au courant.
  • Si un auteur change de modalité de remerciement pécuniaire sur un de ses articles, cet événement doit impérativement être consigné dans l'historique de l'article, parce que l'argent qu'il recevrait à partir de cette date changerait de statut et il doit pouvoir en garder une trace probante.
  • NOUVEAU Coyote a soulevé un point intéressant : un auteur (au sens ZdS) ne devrait pas être rémunéré pour un texte dont il n'est pas l'auteur (au sens juridique) mais qu'il a simplement importé en raison de sa licence qui le permet (comme une Creative Commons ou une BiPu). Comme expliqué plus bas, les validateurs ont un droit de veto sur la mise en place d'une interface de remerciements pécuniaires : le fait de demander de l'argent pour le tutoriel d'un autre peut être un motif de refus de validation. Du point de vue juridique, deux cas se présentent.
    • La licence permet qu'une personne n'étant pas l'auteur gagne de l'argent dessus (CC BY-SA, CC BY-ND, CC BY, CC 0, BiPu N, BiPu W, BiPu A, Art Libre, GFDL, etc.) : refuser que quelqu'un fasse ce que la loi et la licence d'utilisation lui autorise, c'est un choix éthique, donc une politique éditoriale. C'est donc au CA de décider si ZdS interdit de telles pratiques.
    • La licence ne le permet pas (CC BY-SA-NC, CC BY-ND-NC, BiPu L, BiPu G, etc.) : la validation est juridiquement habilité à refuser d'offrir le service de rémunération.

Le débat se résume comme suit. Estimez-vous qu'il faut interdire les remerciements pécuniaires sur un tutoriel importé par quelqu'un d'autre que l'auteur originel, quand bien même la licence sous laquelle le texte est publié permet un tel « accaparement » ? Notez bien qu'il s'agit seulement de donner votre avis et que, in fine, seule l'assoc est habilitée à prendre cette décision.

Remerciements pécuniaires : quand il y a plusieurs auteurs

Lorsqu'il y a plusieurs auteurs, il n'est pas envisageable que les remerciements pécuniaires prennent des formes différentes selon les auteurs. La prise de décision fonctionnerait comme suit.

  • Chaque auteur peut décider unilatéralement qu'il ne veut pas recevoir de remerciement pécuniaire sur le contenu en question.
  • Les auteurs participants se mettent d'accord sur une forme de remerciement pécuniaire parmi les trois proposés.
  • Dans le cas de la donation entre vifs, les auteurs participants se mettent d'accord sur une répartition indicative de la part revenant à chacun, le donateur restant libre de répartir autrement. Dans le cas d'un paiement libre, les auteurs participants se mettent d'accord sur une répartition obligatoire de la part revenant à chacun. Dans le cas du reversement à une assoc, la question ne se pose pas.
  • Lors de la demande de validation, les auteurs font part de ces décisions au validateur, qui est habilité à vérifier auprès de chacun qu'il est bien d'accord avec l'arrangement. In fine, c'est le staff qui fixe la répartition affichée au public. Si aucun accord n'a pu être trouvé entre les auteurs, les remerciements pécuniaires ne sont pas ouverts.

De manière générale, quand il y a plusieurs participants à la rédaction d'un contenu, je recommande d'utiliser la conclusion générale pour signaler la part de chacun. D'une part, c'est l'occasion pour chacun de définir précisément sous quelle licence chaque type de contenu est diffusé, d'autre part, cette conclusion se situe tout en bas de la page, et l'on peut imaginer que l'interface de remerciement se trouve juste en dessous, ainsi le donateur aurait les informations juste sous la main. En guise d'exemple, voyez le tuto sur RSA écrit avec Vayel : le rôle de chacun y est très explicite.

Pour le cas où l'un des coauteurs d'un contenu voudrait changer l'arrangement de répartition les directives seraient les suivantes.

  • Pas de changement dans les modalités sans changement net dans le contenu du tuto, afin de ne pas surcharger les staff. Sauf cas exceptionnel, bien sûr.
  • Tout changement se fait par accord mutuel entre les différents auteurs participants. Sauf si un auteur veut se retirer des bénéficiaires, auquel cas il peut le décider unilatéralement.
  • Pour un changement de répartition entre les auteurs, si aucun accord n'est trouvé, l'interface de remerciement pécuniaire est désactivée, sauf s'il apparaît clairement que l'instigateur de la demande de changement cherche juste à foutre la merde.
  • Pour un changement de type de remerciement, si aucune accord n'est trouvé, on reste à l'arrangement précédent.
  • La demande de changement se fait par le biais d'une nouvelle validation du tuto, cf. plus haut.

Remerciements pécuniaires : dons généraux

En plus d'une interface de remerciement dans chaque contenu, on peut également mettre une interface de dons (ici, seule la solution de la donation entre vifs est applicable, pour des raisons évidentes) sur la page de profil des auteurs : ainsi, il serait possible de faire un don à un auteur pour l'ensemble de son œuvre, et non juste pour un contenu donné.

Remerciements pécuniaires : synthèse de l'organisation technique

Si l'on résume, l'ensemble de l'outil « remerciement pécuniaire » à l'échelle du site se décomposerait comme suit.

  • Un mini-tuto qui explique les différentes formes de remerciement pécuniaire, et ce qu'elles impliquent pour le donateur et pour le donataire. Je pourrai m'en occuper, en temps utile.
  • Une case à cocher dans le profil utilisateur permettant à un membre de faire afficher une interface de dons sur son profil public, accompagnée d'un formulaire permettant de fournir les informations sur le compte (PayPal, Flattr, etc.) où verser l'argent. Cette interface publique serait composée des éléments suivants.
    • Une courte phrase expliquant sa finalité, avec un lien vers l'explication détaillée.
    • Un champ permettant de spécifier le montant.
    • Un menu déroulant permettant de choisir la devise.
    • Un bouton de validation. Une demande de confirmation ne me semble pas nécessaire : l'interface de PayPal et autres services demande une confirmation de son côté.
  • Dans l'interface de rédaction d'un contenu, une interface de gestion par l'auteur des remerciements pécuniaires. Celle-ci peut prendre deux formes.
    • S'il n'y a qu'un seul auteur, il a accès à l'interface complète, composée comme suit.
      • Un menu déroulant pour choisir le type de remerciements pécuniaires entre les trois ci-dessus et « Aucun ».
      • Un lien vers le tuto expliquant à quoi correspondent ces modalités.
      • Des champs permettant de renseigner les infos du compte où verser. Éventuellement une case à cocher du type « Utiliser le même compte que celui renseigné sur mon profil utilisateur », si ça ne pompe pas trop de ressources.
    • S'il y a plusieurs auteurs, l'interface de chacun est plus limitée.
      • Une case à cocher pour signaler qu'il veut prendre part aux remerciements pécuniaires.
      • Une explication comme quoi il doit se mettre d'accord avec les autres auteurs sur les modalités et transmettre cette décision au staff par le biais de la validation, accompagné d'un lien vers le tuto explicatif.
      • Les champs d'infos sur le compte, comme dessus.
  • Dans l'interface de validation, et uniquement dans le cas d'un tutoriel avec plusieurs auteurs, une interface pour fixer les modalités décidées par les auteurs.
    • Un menu déroulant permettant de choisir le mode de remerciement.
    • Dans les deux premiers cas, une série de champs permettant de fixer la part revenant à chaque auteur participant.
    • Dans le troisième cas, les champs nécessaires pour renseigner le compte de l'assoc à qui l'argent doit être versé.
  • Sur la page principale du tutoriel public, a priori tout en bas, en dessous de la conclusion générale, l'interface de remerciement proprement dite, où apparaissent les éléments suivants.
    • Une explication du mode de remerciement choisi par le ou les auteurs, avec un lien vers le tuto expliquant à quoi ça correspond.
    • Un bouton de validation
    • Dans le cas d'un auteur unique ou de plusieurs auteurs ayant choisi le don à une assoc, les éléments suivants.
      • Un champ pour spécifier un montant.
      • Un menu déroulant pour choisir une devise.
    • Dans le cas de plusieurs auteurs choisissant la donation entre vifs, les éléments suivants.
      • Une ligne dans les explications qui explique que la répartition donnée est indicative et invite à se reporter à d'éventuelles explications à la fin du tuto quant au motif de cette répartition.
      • Un champ pour spécifier un montant global.
      • Un menu déroulant pour la devise.
      • Des « barres graduées » permettant de spécifier une répartition, placées au départ dans la position décidée par les auteurs, et des champs modifiables indiquant quelle somme cela donne pour chacun. Voyez les Humble Indie Bundle pour un exemple de ce à quoi je pense.
    • Dans le cas de plusieurs auteurs choisissant le paiement libre, les éléments suivants.
      • Une ligne dans les explications pour signaler quelle est la répartition entre auteurs.
      • Un champ pour spécifier le montant global.
      • Une menu déroulant pour la devise.

Remerciements pécuniaires : le problème du service extérieur

Nous sommes ici en présence de la dernière difficulté, et elle est de taille : quels services extérieurs proposer pour que l'argent puisse transiter entre le lecteur et l'auteur ? Il est évidemment exclu que ZdS prenne cet aspect-là en charge.

La principale limitation réside dans la nature du transfert d'argent que nous voulons pouvoir effectuer, surtout dans le cas d'un tuto avec plusieurs auteurs : nous voulons (du moins, dans les cas les plus stricts, j'y reviendrai) que, une fois sorti de l'interface de ZdS, le lecteur n'ait plus qu'à sortir sa carte bancaire / son porte-monnaie virtuel, et ne puisse pas changer la somme au dernier moment, sinon ça fout en l'air le système de répartition imposée qui existe dans certains cas.

Et là, ça devient vraiment compliqué. Il existe toute une variété de modes de financement par Internet, et je vais essayer de vous présenter les principaux.

Monnaies non nationales (Bitcoin, Dogecoin, etc.)

En tout état de cause, je décourage vivement les dons en bitcoins ou autre monnaie non nationale. Pour l'instant, seule la France a adopté une position claire sur le sujet (alias, ça ne vous retombera pas sur le coin du nez dans quelques années), et elle n'est pas spécialement avantageuse. Le don en bitcoins est soumis aux mêmes obligations déclaratives et mêmes taux d'imposition que les donations ordinaires, mais en sus, lorsque vous achetez quelque chose avec ces bitcoins ou que vous les convertissez en monnaie nationale, si la valeur de ce que vous achetez ou la somme d'argent que vous en tirez par change est supérieure à la valeur de ces bitcoins au moment de la donation, vous devez déclarer la plus-value comme BNC. Autant dire que c'est super-chiant.

Micro-dons type Flattr

Flattr utilise un système très particulier. Le donataire doit avoir un compte, mais aussi le donateur. Celui-ci alloue une certaine somme à donner chaque mois, puis clique sur les « boutons Flattr » de contenus qu'il apprécie. À la fin du mois, la somme qu'il a allouée est équitablement répartie entre tous les boutons qu'il a cliqués. Un tel système est inapplicable à un contenu ayant plusieurs auteurs, parce qu'il ne permet pas une répartition inégale entre les auteurs. On peut en revanche imaginer de le proposer sur les contenus n'ayant qu'un auteur, et sur la page de profil d'un auteur. L'inconvénient principal étant que le lecteur doit avoir un compte Flattr.

Micro-dons type Tipeee

Ici, le système est différent : le donateur décide de donner une certaine somme chaque fois que l'auteur publie un contenu nouveau, dans une certaine limite mensuelle. Cela signifie que cette interface ne peut être proposée que sur la page de profil d'un auteur et qu'elle ne permet pas de faire des dons sur un contenu déjà publié. En revanche, elle encourage évidemment à publier de manière régulière. L'inconvénient principal étant que le lecteur doit avoir un compte Tipeee, là encore.

Micro-dons type Tiptheweb

Je parle de cette plate-forme parce qu'elle est sans doute la seule à ne pas prendre de commission, mais elle est également excessivement difficile à utiliser. Le donateur doit être inscrit, puis déclarer qu'il désire donner telle somme pour tel contenu (en fournissant une URL), puis le donataire va revendiquer un contenu comme étant le sien, et tous les dons faits jusqu'alors et désormais à ce contenu lui sont reversés régulièrement. Outre l'inscription obligatoire des deux parties, ce système présente les difficultés suivantes.

  • On ne peut rémunérer qu'un contenu, et pas un auteur, donc cette interface ne peut pas être dans un profil.
  • Un contenu = un auteur qui le revendique, Tiptheweb ne semble pas gérer les contenus multi-auteurs.

Si c'est techniquement faisable, on pourrait proposer cette plate-forme pour les contenus mono-auteurs, mais je ne la mettrais pas dans les priorités.

Crowdfunding type Ulule

Cela regroupe évidemment d'autres plate-formes, comme kickstarter ou HelloAsso. Cela semble jusqu'à présent la solution la plus simple et la moins limitante pour les donateurs. Cependant, je ne pense pas qu'il soit légal d'utiliser une telle plate-forme pour un paiement libre (cf. supra). En outre, un crowdfunding doit être limité dans la durée et si la somme attendue n'est pas atteinte, les dons sont remboursés.

À première vue, cela paraît donc être une solution à réserver au financement d'une opération ponctuelle, comme l'édition papier d'un cours (3e forme juridique du remerciement pécuniaire). Cependant, si j'en crois la brochure d'information de l'AMF sur le crowdfunding, rien ne s'oppose à ce que quelqu'un ouvre un crowdfunding d'une durée d'un an, intitulé « pour encourager Untel à écrire des articles sur ZdS », et dont l'objectif à atteindre soit 10 € pour être sûr que la barre soit atteinte. Dans ces conditions, ce système pourrait être utilisé pour de simples dons (forme juridique 1) et un même crowdfunding être utilisé pour tous les contenus d'un même auteur : il faudrait cependant le renouveler régulièrement.

Paiement direct

A priori, la seule solution envisageable pour un paiement libre (forme juridique 2) et celle qui laisse le plus de liberté pour les autres formules. Gros inconvénient : peu de concurrence entre les plate-formes. PayPal domine bien évidemment le marché, et c'est la solution la plus simple parmi toutes celles proposées jusqu'à présent. Amazon Payments, si j'ai bien compris, ne peut payer que des gens ou organismes basés aux États-Unis, donc serait indisponible pour nous. Google Wallet nécessite que le donateur ait un compte Google, et qu'il accepte de confier son argent à Google. Skrill semble à peu près équivalent à PayPal et jouit d'une bonne réputation, mais je ne l'ai jamais essayé et je ne peux pas vraiment en parler.

Est-il envisageable de ne pas passer par ces gros acteurs ? En théorie, oui : il faudrait fonder une assoc ou une boite qui prendrait en charge les paiements et les redistribuerait aux auteurs. Dans la pratique, obtenir de sa banque un moyen de recevoir des paiements en ligne coûte cher. Genre, très cher. En général, moins une activité est rentable, plus ça coûte cher, et la banque peut même tout simplement refuser. Donc même si la perspective est séduisante, elle est à mon avis inapplicable dans la vraie vie du dehors.

Conclusion et questions à traiter

Voilà donc où en est la question de l'interface de remerciements. Un certain nombre de points doivent encore être réglés, que je regroupe ici pour plus de clarté.

  • Il va de soi que si vous désirez vous élever contre un des aspects que je n'ai pas présenté explicitement comme ouverts, vous pouvez encore le faire. Le cas échéant, essayez d'avoir une solution alternative à proposer.
  • Des questions concernant les remerciements gracieux restent ouvertes, cf. plus haut.
  • Le problème soulevé par Coyote (cf. plus haut) n'a pas été tranché.
  • Que pensez-vous des plate-formes de paiement présentées ? Avez-vous une préférence, ou au contraire une contre-indication envers l'une d'entre elles ?
  • Connaissez-vous d'autres plate-formes de paiement qui pourraient apporter quelque chose de plus que celles présentées ici ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?
  • Je ne connais rien au Python, aussi serai-je parfaitement incapable de prendre en charge le développement effectif de cette ZEP : quelqu'un est-il intéressé pour s'en occuper, quand tout sera fini bien sûr ?

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+13 -0
Staff

Merci pour cette ZEP énorme, et on ressent qu'il y'a de la recherche derrière tout ça.

Je trouve que c'est une bonne initiative que de permettre aux auteurs de se voir remercier par des dons (même si ce n'est pas ça qui va les rendre riche, ça fait toujours plaisir).

En ce qui concerne les services à utiliser, je suis plutôt pour que ce système remercie l’œuvre plutôt que l'auteur. Le reste de mon avis se base la dessus.

Monnaies non nationales (Bitcoin, Dogecoin, etc.)

Je ne suis pas trop pour non plus. ça représente pour moi beaucoup de travail pour pas beaucoup d'utilité.

Micro-dons type Flattr

Pas trop pour non plus, car en plus de prendre une commission, ça implique les deux parties (donateur et receveur) à avoir des comptes sur flattr. Autant on peut imaginer qu'un auteur fera le pas, autant le donateur n'a pas envie de se faire casser la tête pour faire un simple don.

Micro-dons type Tipeee

Pas pour non plus. Ici on remercie l'auteur et non l’œuvre. Dans le cas des contenu multi auteur, le lecteur ne sait pas toujours qui a fournit le plus gros du boulot et aura tendance à remercier uniquement celui qu'il connait et/ou qui est très populaire.

Micro-dons type Tiptheweb

Moins pire que Flatrr car elle ne prélève aucune commission, mais l'obligation d'inscription des deux coté me semble tout de même une barrière pour le donateur.

Crowdfunding type Ulule

Pas très pour. On ne va pas aller spammer les outils de crowdfunding. La valeur ajoutée est faible car n'importe quel auteur peut se créer sur la plateforme de crowdfunding de son choix.

Paiement direct

Ma préférée. On pourrait commencer par Paypal (que beaucoup de gens connaissent, donc peuvent faire confiance) et voir par la suite si certains ont des limitations.

Zds n'a pas pour objectif de toucher de l'argent, donc l'interface devrait, sur chaque oeuvre, proposer une input qui prendrait le montant du don, le redistribuerait aux auteurs (selon un quota qu'ils auront définit entre eux, ou en fonction du nombre de caractères tapés, etc.) sans passer par un quelconque compte ZdS.

Pour ce qui est des remerciements gracieux, je pense qu'il faut se contenter d'un simple bouton "j'aime", avec éventuellement un bouton "j'aime pas". La raison est simple : en tant qu'auteur, j'ai pas spécialement envie de me faire spammer de MP de remerciement.

Pour ce qui est des remerciements pécuniaires, je pense qu'il faudrait se limiter aux donations entre vifs, et aux dons aux associations (il serait peut-être utile de se limiter au premier, dans un premier temps). En effet, les idéaux de ZdS prônent la gratuité des cours, et le paiement libre me parait aller à l'encontre de ceux-ci, même si l'on peut décider de payer 0 euros. C'est symbolique, donc indispensable.

Ensuite, je suis pour l'interdiction des remerciements pécuniaires sur un tutoriel importé par quelqu'un d'autre que l'auteur originel, quand bien même la licence le permet. Les dons sont censés être des remerciements pour le travail fourni ou des encouragements pour motiver les auteurs à écrire : ils sont donc destinés aux AUTEURS, et ne doivent pas devenir un moyen de se faire du fric facilement.

Niveau services de don, je suis pour Flattr, Tipee, TipTheWeb, et le paiement direct par Paypal. Les autres options ne me conviennent pas en tant qu'auteur, notamment celle du paiement en bitcoins.

Édité par anonyme

+3 -0

Mewtow. Il me semble que le j'aime pas a déjà été discuté, mais j'étais d'accord avec ce qui a dit. Mettre un boutton j'aime pas pour les tutos et articles n'est pas très logique. Un auteur a vu son tuto/article validé donc potentiellement intéressant, il donne de son temps, fait vivre le site. Du coup un boutton j'aime pas serait pas logique.

Je viens mettre mes 2 cents, désolé de pas l'avoir fait plus tôt et j'en profite pour t'adresser un très gros remerciement/felicitations pour la reprise avec brio de cette ZEP !

Perso mon avis regroupe l’intégralité de celui de firm1 et de celui de mewtow. Je me retrouve complètement dans leur dire. Point de vue plateforme proposée, paypal me semble un bon point de départ pour une "v1.0" et pourquoi pas ensuite rajouter d'autres mécanismes s'ils sont demande ? (ou sinon carrément lancer un petit sondage pour savoir qui utilise quoi histoire de voir quelles solutions ne sont jamais/toujours utilisées).

Un point qui me semble aussi indispensable est l’honnêteté et la transparence envers le généreux donateur. Ce dernier doit être clairement averti de "comment les choses sont partagées" etc.

Êtes-vous plutôt favorable au système des messages personnels ?

Oui, mais pas grave s'il n'est pas présent. Une personne voulant vraiment faire un témoignage trouvera bien le moyen d'utiliser les MP.

Si oui, comment verriez-vous la chose ? Les anonymes pourraient-ils s'en servir ? Etc.

Si on passe par des MP alors il faut forcement etre inscrit (ou passer par le bot Clem ?)

Êtes-vous au contraire plutôt favorable au système de boutons ?

Pourquoi pas.

Si oui, un ou deux boutons ?

Bien que je ne vois pas l’intérêt d'un bouton "j'aime pas", je suivrais la démocratie :)

Les résultats sont-ils publics ou destinés seulement à l'auteur ?

Pour l'auteur me semble mieux :

  • histoire d’éviter l'effet kikimeter.
  • Pour éviter un "Effet de groupe" et porter préjudice a une publi. Si deux tutos python se valent et que l'un a déjà récolté des +1 depuis un an avant (car sorti plus tôt) ca portera préjudice au second qui risquerai de ne jamais se voir cliquer "car il a pas autant de j'aime". Ce serait dommage.

Les anonymes peuvent-ils voter ?

A mon sens non, pour éviter qu'un auteur jouant a la plus grosse par MP avec un autre s'amuse a truquer ses chiffres. De plus un vote doit pouvoir être "annulable" (si une mise a jour fout en l'air le contenu par exemple ?)

J'aimerais en remettre une couche sur le fait que je suis moi aussi contre le paiement libre. C'est a mon sens contraire aux valeurs de l'association et du site en lui-même (partage, bisounours toussa).

ZdS, le best du Zeste ! Tuto Arduino, blog, etc

+2 -0
Auteur du sujet

Bonjour à tous.

Je me permets de faire remonter cette ZEP, parce que j'aimerais un peu plus d'avis que les 4 présentés ci-dessus.

En particulier, il semble y avoir une certaine défiance vis-à-vis de la solution du paiement libre, mais seulement 2 avis exprimés sur la question, ce n'est pas très fiable statistiquement, alors je voudrais voir si la tendance se confirme.

De même, en me comptant moi, sur la question de savoir s'il faut intégrer un bouton "j'aime pas", il y a une abstention, un vote blanc, un pour, un contre, un contre mitigé : je vais avoir du mal à prendre une décision avec ça. ^^

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+0 -0
Banni

Sinon ya gratipay.com qui est pas mal aussi. Ça gère la connexion par twitter , facebook et même github. Il y a déjà plusieurs monnaies gérées dont les bitcoins. Le paiement se fait chaque semaine et sans contraintes pour le bénéficiaire, ça peut être intéressant parce que ça permet de faire un don en prenant en compte d'autres critère que la publication comme la présence sur les forums, l'aide aux débutants, la courtoisie ou quoi que ce soit d'autre. Au contraire un système de don "au tuto" entraînerai une course à la production pour s'afficher le plus possible avec peut-être une baisse de qualité. Le plus du paiement à la semaine est aussi je pense de soutenir le bénéficiaire sur la durée plutôt que par à-coups quand il vient de publier un gros tuto apprécié. Ce qui est bien avec gratipay, c'est que tu ne sais pas exactement qui te fait un don, ça évite de se confondre en remerciements sans fin par MP et de continuer à écrire de nouveaux tutos. Quoi qu'il en soit l'idée de dons est une bonne idée mais qui ne devrait pas être limitée aux auteurs.

Et pour finir, pour ce qui est du multi-auteur, pas la peine de se casser la tête je pense : une part égale pour chacun.

+0 -0

Et pour finir, pour ce qui est du multi-auteur, pas la peine de se casser la tête je pense : une part égale pour chacun.

A mon sens c'est clairement pas juste envers les auteurs. Comme l'expliquait je-ne-sais-plus-qui, dans son cas il est co-auteur mais n'a fait que quelques petits ajouts compare a l'auteur principal. Si on fait du 50/50 ca lèse pas mal l'auteur qui s'est tape la majorité du truc.

Au contraire un système de don "au tuto" entraînerai une course à la production pour s'afficher le plus possible avec peut-être une baisse de qualité.

L’étape de validation est un garde-fou pour éviter justement d'avoir des tutos ras-les-pâquerettes. Par contre ca peut leur amener un peu d'overhead effectivement. Je pense aussi que c'est un peu naif (c'est par personnel hein, c'est juste vis-a-vis de cette remarque qui est déjà revenu) de penser que les dons sont une source de revenu. Certes ça peut faire de l'argent de poche et ca fait plaisir, mais faut pas rêver c'est pas un salaire.

Ce qui est bien avec gratipay, c'est que tu ne sais pas exactement qui te fait un don

La encore c'est une question de point de vue. Sur mon blog quand je reçois un don (paypal) j'ai une adresse de contact du donateur et j'aime faire un remerciement personnel au donateur. Je ne suis pas dans une relation contractuelle, on a le droit d’être gentil avec les gens sans penser que tout nous est du.


Sinon jme demande : Un mineur a t-il le droit de recevoir des dons et a t-il le droit de posséder un compte paypal (puisque c'est une des solutions qui semble etre sure d'etre retenu) ?

Édité par Eskimon

ZdS, le best du Zeste ! Tuto Arduino, blog, etc

+0 -0
Staff

Bah apres si l'auteur met le compte paypal de ces parents, on a aucun moyen de le savoir, d'autant qu'on a pas l'age de nos membres.

Pour le fait que ça risque de faire une course au contenu, j'ai envie de dire, tant mieux ? Bon au delà du fait que sincèrement ça risque d'etre des sommes faibles, si ça attire des auteurs tant mieux. Je fais confiance aux validos pour contrôler le contenu. Et si ça pose vraiment des problèmes, il sera toujours temps de trouver d'autres parades. Mais n'inventons pas un problème qui n'existe pas encore.

+2 -0
Auteur du sujet

@macadoum : je ne dis pas ça méchamment, mais ça pourrait être une bonne idée de lire mon message de départ en entier. Cela t'aurait permis de trouver ce passage, qui répond tout à fait à tes remarques.

En plus d'une interface de remerciement dans chaque contenu, on peut également mettre une interface de dons (ici, seule la solution de la donation entre vifs est applicable, pour des raisons évidentes) sur la page de profil des auteurs : ainsi, il serait possible de faire un don à un auteur pour l'ensemble de son œuvre, et non juste pour un contenu donné.

N'importe qui pourrait utiliser cette interface, y compris sans contenu publié, juste pour son action dans les forums.

Je vais regarder un peu plus en détail comment fonctionne Gratipay, ça peut être une solution supplémentaire moins contraignante que Flattr.

@les autres : concernant la possibilité pour des mineurs de recevoir des dons, j'en avais parlé ici. En résumé, la réponse est oui, ils peuvent recevoir des dons, mais dans le cas d'une donation entre vifs (par opposition au système de paiement libre), si le mineur a moins de 16 ans, les dons vont dans la poche de ses parents. En tout état de cause, du point de vue de ZdS, on se fout de l'âge : c'est à la personne concernée de faire le nécessaire avec l'argent reçu en fonction de sa situation.

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+1 -0

Ping up !

En relisant je vois que l'OP est super complet, Dominus fait un travail de fou !!

J'ai juste quelques remarques a ajouter.

  • Je ne sais pas si c'est possible de préciser le montant du don directement depuis le site ou s'il ne faut pas plutôt le faire depuis le site du don
  • Est-ce que le "faire un don" irait pas plutôt dans la sidebar du contenu, vu que toute les actions y sont recensé ? Ensuite au clic dessus on affiche une popup qui contient tout le truc (lien, texte, répartition etc)
  • Il faudra statuer sur les questions toujours en suspens

voili voilou. Je pense que techniquement cette ZEP ne sera pas la plus compliqué si elle est bien défini. On pourrait surement réussir à faire bien avancer les choses pour la fin de l'été :)

ZdS, le best du Zeste ! Tuto Arduino, blog, etc

+0 -0
Auteur du sujet

Ouais, faut que je me replonge dedans pour mettre à jour avec les remarques qui ont été faites depuis la dernière révision. Si vous avez des choses à ajouter, profitez-en, je compte la mettre en validation lors de la prochaine révision.

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+1 -0
Auteur du sujet

Cette ZEP est en attente d'un repreneur !

Ayant été profondément refroidi par la foire d'empoigne de la désanonymisation des +1/-1 (et d'autres avant, n'allez pas croire que c'est un coup de tête), j'ai décidé que j'avais autre chose à foutre que de me laisser emmerder pour des conneries. En conséquence de quoi, je cesse séant toute contribution à l'évolution de la plate-forme et je me contenterai désormais de produire du contenu.

Je ne demande même aucun droit de regard sur l'identité du repreneur : débrouillez-vous.

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+3 -6
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte