Perspectives d'évolutions du système éditorial

Vers une nouvelle ère du contenu des memebres ? #MyOpenDiscussion

a marqué ce sujet comme résolu.

Faire des retours au fur et à mesure qu’avance la relecture peut-être ?

Phigger

Ce n’est pas possible en l’état actuel. Un retour sur un contenu n’est pas quelque chose de linéaire et monotone avec la lecture. On ne peut pas toujours savoir si on va avoir un retour sur la structure générale et l’approche même avant d’avoir lu ce qui est fait. Si en revanche la discussion et l’accompagnement (pour répondre aux questions d’ordre technique et de pédagogie par exemple) se fait tôt plutôt que de façon opaque une fois le contenu rédigé, là ça devient possible d’être plus utile et surtout ça ouvre la discussion. J’imagine qu’un auteur qui se sent accompagné dès le début, c’est tout bénef. Il reste essentiellement à faire un recrutement et mettre ça en place déjà sur la bêta (puis les MP automatiques lors de la création de contenu parce que c’est un truc qu’on ne voit pas donc qu’on ne peut pas émuler en attendant). Ça s’imbrique bien avec les propositions d’Arius par ailleurs.

+2 -0

Une idée possible serait peut-être de rendre la validation (file d’attente, etc.) complètement publique ? À y réfléchir, j’ai l’impression que le fait que ça reste privé et uniquement visible au staff n’est dû qu’à l’héritage du SdZ.

+6 -0

Tu veux dire même les retours ? Ou simplement le pipeline?

adri1

Pourquoi pas ? Si on combine cette idée à un outil (perspective long-terme) d’annotations, les validateurs pourraient toujours avoir des discussions avec l’auteur en MP au besoin.

+1 -1

Ça me parait plutôt une bonne idée en effet. La bêta deviendrait en fait le lieu de disussion de la validation, on peut facilement imaginer que la discussion serait guidée par le validateur attitré au contenu (et l’auteur évidemment). Ça n’enlève effectivement pas la possibilité d’un canal privé si c’est nécessaire.

+5 -0

Je suis complètement pour rendre le workflow de validation transparent. Même sans aller jusqu’à rendre tout public, et malgré le guide du contributeur, c’est pas facile d’avoir une vue sur comment le processus se passe concrètement.

Quand au pipeline, ça pourrait être pas mal aussi, parce que ça faciliterait peut-être les candidatures spontanées pour faire des validations ponctuelles (quitte à mettre en place un moyen technique pour le signaler). Aujourd’hui, c’est 100% à l’initiative du staff de passer sur ce mode de validation là.

La tribune n’a pas ce travers : on a des retours immédiats (ou bien on sait tout de suite si les gens s’en foutent), et ça explique notamment sa plus grande popularité, y compris pour les gens comme moi qui l’utilisent pour publier du contenu sérieux quand ils en ont à proposer. Pour moi, c’est de là qu’il faut partir.

Je crois que le point de désaccord est là. Je n’utilise pas la tribune comme ça, je ne lui trouve pas ces vertus, et je pense que mettre du contenu sérieux en tribune est à décourager. C’était un peu l’idée de base. C’est certes au bon vouloir de l’auteur, mais le but des tribunes c’est de publier le reste, ce qui n’a pas vocation à être validé. Tu cherches donc à rendre normal un comportement que je chercherai à décourager.

@adri1 disait :

Force est de constater que la crainte que les billets allait remplacer les contenus validés étaient infondée et que les gens sont toujours intéressés par ce qu’apporte la validation.

Tu dis le contraire, en ce qui te concerne.

+1 -0

Tu cherches donc à rendre normal un comportement que je chercherai à décourager.

En l’état, si on le décourage, alors en ce qui me concerne je n’aurai plus aucune raison de ne rien écrire sur ZdS.

Peu importe ce que l’on souhaite ou la façon dont on croit que ça devrait être : l’usage prime, et si tu as des gens qui utilisent la tribune de cette façon, leur faire les gros yeux et camper sur la position "ça devrait pas être comme ça" ne sert à rien de bon.

On est face à un état de fait, pour moi il est temps d’en prendre note, de ça et du fait que c’est le seul canal de publication qui fonctionne vraiment sur ZdS à l’heure actuelle.

+1 -0

Sur la validation publique : pourquoi pas. Je vois l’intérêt, plus de transparence. Je vois le risque : c’est parfois plus compliqué d’échanger ouvertement en public. En couplé à un MP si besoin, je ne vois rien de bloquant.

Ça peut potentiellement décourager certains auteurs de voir la quantité de commentaires fait, mais ça me semble préférable qu’ils soient au courant avant, donc plutôt oui, là encore.

Encourager et motiver les auteurs

Oui. Notez que ce n’est pas la première fois qu’on dit ça et qu’on teste des trucs. Les presse-agrumes, les concentrés de savoir, le défi de Clem, recontacter les auteurs muets de béta… Ça a réussit diversement, mais il dire qu’on a tenté des trucs.

Il faut s’attaquer à ce problème fondamental qui est la longueur de la boucle de feedback

Dans l’idée, oui. Le comment ? n’est pas clair pour moi. Paradoxalement, les presse-agrumes devaient entre autre avoir ce rôles : suivre les contenus, relire les bétas de leur domaine et donner des avis tôt. Je n’ai jamais mis le doigts sur ce qui avait loupé dans cette idée. Qui a loupé en effet, mais qui marche sur le papier, et qui revient régulièrement comme solution potentielle à nos problèmes.

Puis je reposte l’idée de @Aabu au passage.

+0 -0

Encourager et motiver les auteurs

Oui. Notez que ce n’est pas la première fois qu’on dit ça et qu’on teste des trucs. Les presse-agrumes, les concentrés de savoir, le défi de Clem, recontacter les auteurs muets de béta… Ça a réussit diversement, mais il dire qu’on a tenté des trucs.

Gabbro

Du coup, je mets ca ici, pour que l’on puisse voir ce qui a été essayé, pour baisser quelles barrières.

image.png
image.png

En vert, c’est implémenté, en orange, c’est juste une idée. Les poids ne sont pas importants du tout dans cette discussion, et complètement arbitraires.

Je vois pas l’intérêt de rendre publique la validation. Les auteurs pourraient se sentir humiliés en public, c’est pas la peine. Passer par des messages privés permet une neutralité rassurante

Holosmos

Essayons, constatons, et corrigeons le cap si ce problème est avéré, mais de grâce, n’essayons pas de régler un problème qui n’existe pas. Des solutions à ce problème potentiel, il en existe des tas d’autres à apporter, toutes beaucoup plus saines que l’opacité et le secret.

C’est précisément ce genre de positionnement dont je parle quand je dis que l’on pousse notre aversion au risque au maximum.

+4 -0

Je dis rien d’extraordinaire en disant que commenter en pronfondeur le texte d’un auteur, c’est le moment où l’auteur peut se sentir le plus exposé et potentiellement humilié si c’est mal fait.

C’est vrai dans la vie de tous les jours, c’est pas seulement vrai ici. Tenir publiquement au courant, je n’en vois aucun bénéfice. Dans tous les cas il faut que le validateur prenne le temps de le faire.

À noter que je ne parle ici que de la phase corrections, commentaires. Le reste (où en est quoi) je n’en vois toujours pas l’intérêt, mais pas les méfaits non plus.

+3 -0

Je dis rien d’extraordinaire en disant que commenter en pronfondeur le texte d’un auteur, c’est le moment où l’auteur peut se sentir le plus exposé et potentiellement humilié si c’est mal fait.

Eh bien tu vois, tu donnes déjà une solution dans l’énoncé : il suffit de bien le faire, et ça fait depuis les tous premiers jours de ZdS qu’il y a des post-its dans la zone Staff pour expliquer comment s’y prendre.

Ensuite, qu’est-ce que le risque d’avoir une esclandre sur un retour devant celui qu’il finisse par n’y avoir plus jamais aucun retour à faire ?

À noter que je ne parle ici que de la phase corrections, commentaires. Le reste (où en est quoi) je n’en vois toujours pas l’intérêt, mais pas les méfaits non plus.

Holosmos

L’intérêt est d’arrêter de confronter les auteurs à cette boîte noire extrêmement frustrante et décourageante qu’est la validation de ZdS, d’où sortent parfois des messages après des semaines ou des mois d’attente, mais surtout un silence assourdissant et l’impression pour les auteurs qu’ils ont envoyé leur travail dans le vent et que tout le monde s’en fout.

Si j’envoie un contenu en validation mais que je m’aperçois qu’il est au milieu d’une palanquée d’autres qui attendent depuis plus longtemps, intuitivement je vais beaucoup plus facilement supporter l’attente.

+5 -0

Dans cet esprit, on peut aussi (et ce n’est pas forcément incompatible) indiquer aux auteurs le nombre de contenus gérés par leur(s) valido(s), la date de dernière connexion, ou autres infos permettant de savoir ce qu’il en est.

Avoir un suivi dés le début peut aussi aider en ce sens d’une autre façon : en suivant plus tôt, on peut imaginer qu’il y a moins de choses à découvrir à chaque fois et donc que le travail de relecture/validation est plus léger (car plus étalé, finalement).

+0 -0

Eh bien tu vois, tu donnes déjà une solution dans l’énoncé : il suffit de bien le faire, et ça fait depuis les tous premiers jours de ZdS qu’il y a des post-its dans la zone Staff pour expliquer comment s’y prendre.

Les auteurs sont différents les uns des autres. Et je ne vois toujours aucun intérêt à rendre les commentaires de validation publiques. Ça concerne qui à part l’auteur ?

L’intérêt est d’arrêter de confronter les auteurs à cette boîte noire extrêmement frustrante et décourageante qu’est la validation de ZdS, d’où sortent parfois des messages après des semaines ou des mois d’attente, mais surtout un silence assourdissant et l’impression pour les auteurs qu’ils ont envoyé leur travail dans le vent et que tout le monde s’en fout.

Des messages du validateurs pour tenir au courant suffiraient

Si j’envoie un contenu en validation mais que je m’aperçois qu’il est au milieu d’une palanquée d’autres qui attendent depuis plus longtemps, intuitivement je vais beaucoup plus facilement supporter l’attente.

Ou me dire que personne ne va lire avant x mois. Donc qu’un billet serait mieux.

Dans cet esprit, on peut aussi (et ce n’est pas forcément incompatible) indiquer aux auteurs le nombre de contenus gérés par leur(s) valido(s), la date de dernière connexion, ou autres infos permettant de savoir ce qu’il en est.

Mouais, faire du tracking est-ce vraiment souhaitable ?

Avoir un suivi dés le début peut aussi aider en ce sens d’une autre façon : en suivant plus tôt, on peut imaginer qu’il y a moins de choses à découvrir à chaque fois et donc que le travail de relecture/validation est plus léger (car plus étalé, finalement).

Dans tous les cas il faut tout relire à la validation. Le principe de la bêta était d’avoir moins de corrections à effectuer, pas d’étaler le travail (qui n’est pas tant que ça étalable).

Je vois très bien l’intérêt d’une sorte de Kanban des contenus avec quelques étapes clés : reçu, réservé, correction commencée, commentaires envoyés. Je ne vois par contre pas l’intérêt de rendre public ces commentaires. Plus que le potentiel négatif qui peut-êtrene se produira pas, je ne vois pas le potentiel positif. Mais je ne demande qu’à ce qu’on m’explique.

Mouais, faire du tracking est-ce vraiment souhaitable ?

La façon n’est peut-être pas la meilleure certes. L’idée c’est surtout que les auteurs⋅trices puissent avoir un signal « on ne vous oublie pas, n’ayez crainte, ça viendra bien assez vite ». Mais effectivement, ce n’est pas si évident.

Le mieux reste tout de même de raccourcir le temps de traitement lui-même, plutôt que d’y mettre un pansement, mais ça demande fatalement des moyens humains, ou une toute autre logique de relecture.

Dans tous les cas il faut tout relire à la validation. Le principe de la bêta était d’avoir moins de corrections à effectuer, pas d’étaler le travail (qui n’est pas tant que ça étalable).

Favoriser / inciter la publication partielle est peut-être une option à considérer dans ce cas ? Moins à relire = moins de travail pour la validation = meilleur temps de réaction.

Ou trouver une toute autre façon de faire, ou en permettant d’avoir plus facilement plusieurs validos sur un seul contenu (p.ex. un sur le fond et un sur la forme que sais-je). Ou en donnant à tous la possibilité de mettre des commentaires de forme, mais je crois que ça ça s’appelle la bêta en fait, et qu’on a vu que ça marchait moyen.

Ce ne sont que des idées en l’air après.

+0 -0

Ou me dire que personne ne va lire avant x mois. Donc qu’un billet serait mieux.

Précisément. Et c’est pour cela que je pense qu’on devrait repenser notre rapport à la tribune : elle, au moins, elle tourne. Mieux que le reste.

On peut donc approcher ce problème de deux facons, non mutuellement exclusives :

  • améliorer ce qui ne fonctionne pas mais qu’on aimerait être notre plus grande force,
  • partir d’un système qui fonctionne bien (les tribunes), capitaliser sur ses atouts, et muter son fonctionnement pour qu’il soit au service du reste.

On a essayé le premier point pendant des années, et on est encore en train de discuter le bout de gras dessus.

Le second, en revanche, demande un plus gros effort d’imagination et d’invention. Il demande d’oublier ce que l’on croit ou tient pour acquis sur "ce que c’est censé être", pour se projeter sur "ce que ça pourrait devenir". C’est exactement ce dont @sgble parle dans le PO, et je suis intimement persuadé que c’est là que réside l’avenir de ZdS, pour peu que l’on se montre assez souple et imaginatif, que l’on fasse assez confiance à notre communauté, et que l’on essaye.

En attendant, je trouve hyper dommage de voir des idées condamnées à la poubelle sur la base de suppositions assénées de façon aussi péremptoire, au lieu d’être questionnées et raffinées. Autrement dit : si vous voulez garder les commentaires privés, gardons-les privés, mais ne rejetons pas l’idée en bloc pour autant comme tu sembles le faire.

Tout se joue sur notre capacité à nous projeter. Et actuellement, je ne la trouve franchement pas terrible, donc je préfère en rester là sur ce sujet, et le laisser entre les mains de gens moins impatients que moi.

+3 -2

2.1. Le constat actuel

Il faudrait que l’on vérifie les statistiques (@firm1 par exemple ?) mais pour moi, il est clair que nos publications sont quasiment à l’arrêt. J’écris ce message le samedi 6 mars 2021 (très tôt), et sur les 4 tutos de la page d’accueil, deux ont été publiés en aout 2020 et un en septembre 2020 Source:SpaceFox

Désolé pour la lenteur de ma réponse, mais j’ai préféré publier tout ça dans un billet dédié.

Je reporte ici la conclusion que j’en tire :

Comme on a pu le voir dans l’étude :

  • Les billets ont toujours le vent en poupe et semblent attirer beaucoup d’auteurs;
  • Le plus gros des publications du site est porté par un petite poignée (une dizaine) d’auteurs;
  • Les contenus validés (hormis un pic de 2020 - effet covid ?-) n’attirent plus depuis début 2019;
  • Le domaine de savoir "Science de la nature" est au ralentit depuis 2018;
  • On n’arrive toujours pas à fidéliser nos nouveaux auteurs.

Il devient urgent de trouver une solution pour remettre sur les rails la production des tutoriels et articles, parce qu’à ce rythme, on n’aura plus besoin de validateurs car il n y aura plus de proposition d’articles/tutoriels.

Une étude de l’attractivité de Zeste de Savoir (épisode 2): le cas des auteurs

En espérant que ça apporte des éléments pour votre réflexion.

Bonjour à tous,

Cela fait désormais plus d’une semaine que ce sujet n’a plus de réponses, je propose de faire le récap de ce qui a été dit et proposé jusqu’ici (ici et sur le billet de @firm1). Mais également :

  • de voter sur les propositions qu’il vous semble intéressant de tester, avec ce lien. Je suis seul ayant accès aux résultats.
  • de créer un groupe de travail sur la ligne éditoriale de ZdS en renseignant votre pseudo sur ce lien (c’est pas anonyme cette fois). Le but est de travailler de manière plus instantanée, et notamment via de la discussion de vive voix. Le groupe de travail aura pour mission de faire une proposition au reste de la communauté pour qu’elle la valide.

Pourquoi est-ce que les contenus validés attirent peu ?

  • Temps de retour trop long en validation
  • La bêta à l’utilité très variable
  • Peu de retours / de visibilité sur zds
  • Peu de visibilité sur l’état actuel de la validation
  • On ne sait pas pourquoi un contenu envoyé en validation est en attente d’un validateur
  • Incompréhension sur les différents formats
  • La validation fait peur

Propositions pour redynamiser ZdS

Processus éditorial et accompagnement

  • Définir de manière précise la ligne éditoriale de ZdS (cf le framapad de @Rockaround)
  • Orienter vers la rédaction de billets afin d’obtenir un retour plus rapide pour les auteurs, et les travailler ensuite en validation
  • Faire un recrutement de validateurs pour réduire les délais
  • Accompagner les auteurs dès le début de la rédaction (par notification dès qu’un contenu est lancé en rédaction, et la prise de contact d’un validateur)
  • Ou alors dès la mise en bêta via l’attribution d’un validateur
  • Nommer un responsable de la validation chargé d’accueillir les demandes de contact avec la validation
  • Et/ou un moyen de contacter une casquette pour ce genre de demandes
  • Rendre la validation publique (pipeline / état)
  • Rendre la validation complètement publique (retours compris)

Retours, visibilité, gratification

  • Modifier l’affichage (en page d’accueil) des billets pour pouvoir donner de la place à certains billets de qualité
  • Pouvoir donner des claps (ou équivalent) sur les contenus
  • Ne plus perdre les commentaires quand un billet est promu en contenu validé
  • Afficher les dernières bêtas mises à jour sur la page d’accueil (avec validation manuelle du staff)
  • Pouvoir partager la bêta aux non-inscrits
  • Aller démarcher des auteurs externes (notamment via l’équipe de comm)
  • Proposer un système de rétribution directe (cryptomonnaie, notamment)
  • Proposer une mise en avant des modules de dons de l’auteur

Solutions techniques et autres

  • Retravailler l’interface de rédaction (c’est déjà en cours d’étude notamment par @Amaury)
  • Possibilité de commenter un contenu pour la bêta/validation
    • Ces deux propositions seront disponibles et elles sont déjà travaillées par l’équipe technique. Par contre, ça demande pas mal de travail, et on ne sait pas quand elles seront sorties.
  • Rédaction simultanée à plusieurs : voir l’expérimentation de @Rockaround et @Aabu avec HedgeDoc
  • Enlever la difficulté de compréhension des différentes tailles ou types de contenu validé
    • C’est très lié au changement d’interface en cours.
  • Rendre plus visible la possibilité d’écrire de petits contenus comme "marche" vers la validation
  • Possibilité de personnaliser l’encart "contenu en bêta" pour indiquer ce sur quoi on demande des retours
  • Ouvrir le statut de validateur pour que n’importe qui puisse se proposer
  • Définir des centres d’intérêt pour que l’on puisse être notifié quand un contenu en bêta apparaît dedans
  • Possibilité de faire un "diff" entre 2 version de bêta
+8 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte